Les 7 vies de Léa : Critique de la saison 1

Date : 28 / 04 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


LES 7 VIES DE LÉA

- Date de diffusion : 28/04/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.07
- Réalisateurs : Julien Despaux, Émilie Noblet
- Scénariste : Charlotte Sanson, Déborah Hassoun, Dorothée Lachaud, Camille Rosset, Frédéric Rosset, Alice Vial d’après l’œuvre de Nataël Trapp
- Interprètes : Raïka Hazanavicius, Anne Azoulay, Samuel Benchetrit, Camille Dochez, Mélanie Doutey, Théo Fernandez, Alexander Ferrario, Khalil Ben Gharbia, Renaud Rutten, Maïra Schmitt, Marguerite Thiam, Léo Mazo

LA CRITIQUE

C’est en adaptant un roman italien, Les 7 Vies de Léo Belami de Nataël Trapp, que cette excellente série française fantastique Les 7 vies de Léa voit le jour.

Le scénario de Charlotte Sanson, Déborah Hassoun, Dorothée Lachaud, Camille Rosset, Frédéric Rosset et Alice Vial présente une jeune fille qui va découvrir le squelette d’un jeune homme mort 30 ans plus tôt. Celle-ci va alors se rendre compte que dès qu’elle s’endort, elle se retrouve dans le corps d’un des personnes qui a côtoyé le jeune homme durant les dernières journées qu’il a vécu.

Le spectateur se retrouve ainsi devant un étrange thriller dans lequel l’enquêtrice se trouve projetée dans chaque épisode dans un corps différent, ce qui lui permet de progressivement comprendre ce qui est arrivé le jour fatidique où le jeune homme est mort.

La réalisation de Julien Despaux et d’Émilie Noblet est vraiment très bonne. On se retrouve régulièrement transporté dans le passé et il est vraiment amusant de voir les différents protagonistes agir de manière complètement décalée. Car, évidemment, celle qui occupe temporairement leur corps ne connaît pas ceux qu’elle incarne et n’a aucune idée de leurs comportements et de leurs relations avec les autres personnes qu’elle croise.

De plus, certains passages se déroulent au temps présent permettant de voir cette dernière, en compagnie de sa meilleure amie, essayer d’obtenir des éléments importants et de comprendre, a posteriori, certaines choses qui se sont passées pour éviter que le drame d’antan ait lieu.

L’interprétation est excellente. Raïka Hazanavicius est formidable en jeune fille ne sachant pas ce qu’elle veut faire plus tard. Maïra Schmitt est excellente en meilleure amie de celle-ci. Khalil Ben Gharbia est touchant un jeune homme plein de rêves, ne sachant pas que ceux-ci ne se réaliseront pas. Marguerite Thiam et Théo Fernandez sont impeccables en futurs parents de l’héroïne. Alexander Ferrario est très intéressant en fils du riche propriétaire de la région. Camille Dochez est très juste en fille populaire. Mélanie Doutey est impeccable en responsable d’une boutique de disque, s’occupant aussi de la programmation de la fête de la musique à venir.

En dehors du grand intérêt que l’on a essayé de comprendre ce qui s’est passé 30 ans plutôt, c’est aussi la découverte des différentes personnalités réelles des protagonistes qu’incarne Léa qui est passionnante. En effet, chacun des individus qu’elle habite est bien plus profond qu’il le paraît, possédant des failles et des secrets que la fille du futur va progressivement découvrir.

Sans compter qu’il est très amusant de voir la confrontation entre les habitudes des jeunes d’aujourd’hui et celle de ceux d’il y a 30 ans, alors que le numérique était quasiment inexistant dans leur vie et que les réseaux sociaux n’existaient évidemment pas.

Il faut saluer le très beau travail fait sur les décors et les costumes qui permet de s’immerger sans aucun problème dans le siècle précédent, d’autant qu’une foule de petits détails renforce cette impression de se retrouver dans le passé.

La musique aussi très agréable. Sans compter que le jeune homme décédé faisait partie d’un groupe et espérait bien devenir professionnel dans ce domaine.

Les 7 vies de Léa est une excellente série policière fantastique racontant aussi une magnifique histoire d’amour à travers le temps. Avec une histoire remarquablement écrite, une réalisation captivante et une galerie de comédiens particulièrement convaincants, il est extrêmement difficile d’arrêter la série en cours, tant on a envie d’en découvrir les tenants et les aboutissants. Il faut d’ailleurs signaler que la fin est particulièrement réussie et ne déçoit absolument pas les attentes que l’on pouvait avoir.

Impressionnant et formidable.

SYNOPSIS

Léa déteste sa vie... Elle va en vivre 7. Quand elle tombe sur le corps d’Ismaël, un adolescent disparu trente ans plus tôt, Léa retourne en 1991 et se réveille chaque matin dans le corps d’une personne différente. Pourra-t-elle le sauver ?

Adaptation du roman "Les 7 Vies de Léo Belami de Nataël Trapp", paru aux éditions Versilio et Robert Laffont (Collection R).

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Mes premières fois : Critique de la saison 3
Endless Night : Critique de la saison 1
Day Shift : La critique du film Netflix
Gambling School - Twin : Critique de la saison 1
Cinéma - Bandes Annonces : 19 août 2022
Black Adam : Pourquoi s’être éloigné du plan initial avec (...)
For All Mankind : Une frustration voulue par les showrunners (...)
Superman & Lois : Départ de Jordan Elsass de la série DC de (...)
Stranger Things : Pas de nouveaux personnages pour la saison (...)
The Continental : La série John Wick réserve une chambre chez (...)
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique
Kung Fu Panda : Un 4e film programmé pour 2024 !