Tropico 6 : La critique du jeu vidéo sur Playstation 5

Date : 05 / 04 / 2022 à 07h45
Sources :

Unification


TROPICO 6

- Studio : Limbic Entertainment
- Genre : Stratégie
- Nombre de joueurs : 1 / ou 4 en ligne
- Textes en français / Voix en français
- Date de sortie : 31/03/2022
- Plateformes : PC / PS4 / PS5 / Switch / Xbox One / Xbox Series/ Mac / Linux
- Version testée : PS4 Pro

DESCRIPTION

"Jouez sur de grands archipels pour la première fois. Dirigez de nombreuses îles simultanément et relevez de nouveaux défis.

Envoyez vos agents s’emparer de merveilles du monde et autres monuments à ajouter à votre collection.

Construisez ponts et tunnels pour permettre à vos citoyens de se déplacer en taxi, en bus et en tramway grâce aux nouveaux transports et infrastructures offerts par Tropico 6.
Personnalisez l’apparence de votre palais, et profitez de nombreux bonus.

Tropico 6 inclut un système de recherche mis à jour qui se concentre sur les aspects politiques liés au rôle de plus grand dictateur au monde.
Les discours électoraux sont de retour ! Adressez-vous à votre peuple et faites-lui des promesses que vous ne pourrez sûrement jamais tenir.

Tropico 6 propose un mode multijoueur coopératif ou compétitif jusqu’à 4 joueurs."

LE GAMEPLAY

Dans ce jeu de gestion et de stratégie, vous incarnez un dictateur de république bananière tout-puissant.

À partir d’une carte presque vide, en mode campagne ou en mode bac à sable, vous exploitez les ressources naturelles de votre île, vous faites du commerce, vous construisez les bâtiments et moyens de transport nécessaires au bien-être de votre population, vous investissez dans la recherche pour vous ouvrir de nouvelles possibilités, vous faites des discours enflammés et mégalomaniaques, vous jouez avec les différentes factions et syndicats pour parvenir à vos fins...

LA CRITIQUE

L’originalité de la série Tropico (par rapport à Sim City, par exemple) est ici conservée.

On retrouve l’humour décalé (être un dictateur a du bon) , et les coups bas pleuvent.

Ainsi aucune voie royale n’est vraiment payante, vous pouvez tout à fait imposer votre style pour ne faire que du tourisme ou totalement délaisser une faction pour en outrageusement pousser une autre.

Tout est donc à la démesure, là où ce genre de jeu pousse généralement à la tempérance et la l’équilibre, dans une ambiance un peu trop bon enfant et fade.

Le portage sur console PS5 est bon, et l’utilisation au pad largement assez intuitif pour ne pas déranger, même un joueur habituel sur PC. L’apport Next Gen n’est pas fou fou, mais demeure bien réalisé.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Quarry : Le digne héritier de Until Dawn ?
Neat Bumblebee II : Un micro ingénieusement conçu
Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 Max : Le casque qui n’a pas (...)
Endzone - A World Apart : Le test de l’édition (...)
Dolmen : Le jeu vidéo d’exploration de faille temporelle
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
Thor - Love and Thunder : Lena Headey devait en être, mais (...)
God’s Favorite Idiot : Critique de la saison 1
James Bond : Un personnage en cours de réinvention
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds and Snakes : La (...)
Harbinger : Paul Downs Colaizzo pour remplacer Wes Ball
La carte dont vous êtes le héros : La Nuit du Loup de (...)
VOD DVD - Bandes Annonces : 2 juillet 2022
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Lucasfilm voulait d’abord en (...)
Miss Marvel : Critique 1.04 Retour aux sources