Halo : Critique 1.09 Transcendence

Date : 22 / 05 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


HALO

- Date de diffusion : 19/05/2022
- Plate-formes de diffusion : Paramount+ / Canal+
- Épisode : 1.09 Transcendence
- Réalisateur : Jonathan Liebesman
- Scénariste : Steven Kane
- Interprètes : Pablo Schreiber, Charlie Murphy, Natascha McElhone, Danny Sapani, Yerin Ha, Shabana Azmi, Bokeem Woodbine, Olive Gray, Kate Kennedy, Natasha Culzac, Bentley Kalu, Rafael Fernandez, Jen Taylor

LA CRITIQUE

Nous y voilà enfin. La série Halo de Paramount+ nous a servi Transcendence comme étant le final tant attendu d’une première saison qui aura su nous surprendre mais aussi nous déconcerter, du début jusqu’à la fin. Cet ultime épisode du premier arc narratif de la série a-t-il été à la hauteur des espérances que je plaçais en lui la semaine dernière, ou a-t-il été une grande déception ?

L’épisode reprend pile poil là où le numéro 8 nous avait laissés. Diminué après son combat contre ses frères d’armes, John réussit malgré tout à renverser la vapeur, à rallier ses acolytes Spartans à sa cause et à se lancer à la recherche des artefacts, et de l’Élue. Le final commence sur un rythme effréné, continue sur la lancée en nous ménageant, et finit sur une note tout à fait inattendue. Clairement, oui. La route a été longue, j’ai eu quelques doutes tout long de la saison, mais on y est, la série a gagné mon coeur de fan de SF et j’en veux tout simplement encore.

En route donc sur la planète sacrée de l’Alliance Covenant pour tenter l’impossible, sauver l’Humanité de la destruction. Le showrunner Steven Kane et le créateur Kyle Killen ont trouvé une explication interessante quant à la difficulté de trouver cette mystérieuse planète. Les termes sont hyper techniques mais on comprend l’essentiel, même si je n’ai pas pu vérifier la véracité scientifique de tout ça. Un ensemble de facteurs particuliers ont permis au Covenant de rester caché pendant tout ce temps et on passe à la suite. J’aurais aimé en savoir plus sur cette question, mais les scénaristes n’ont semble-t-il pas trouvé la place pour nous expliquer davantage. Au minimum, quelques minutes supplémentaires à l’épisode auraient suffi à être plus clair. Au mieux, imaginer un double épisode final permettant de voyager dans cette singularité aurait été le top.

Néanmoins, à mon sens, l’essentiel est là, l’épisode me donne enfin ce que je recherchais : des Spartans en pleine possession de leurs moyens qui cassent du Sangheili, en veux-tu, en voilà. L’action et la tension sont présentes, la caméra de Jonathan Liebesman, si brouillonne précédemment, gagne quelque peu en précision. Même si ce n’est pas la perfection, elle nous emmène au plus proche du combat au corps à corps, elle s’insinue à l’intérieur des casques des super soldats pour des séances bienvenues de tirs à la première personne. Le réalisateur sait également nous ménager et nous émouvoir, distillant ici et là des moments de pur héroïsme - et de chance (un grand Big Up pour Kai, une de mes personnages préférés dans la série, quand elle s’en sort vivante d’un crash) -, ainsi que de moments de contemplation émotionnelle.

L’histoire que nous a raconté Transcendence tient en un seul mot : sacrifice. Que sommes-nous prêt à sacrifier pour atteindre nos idéaux ? Cela en vaut-il la peine ? Et comment y parvenir ? Chaque personnage de la série répond à ces trois questions et il ne pouvait pas en être autrement. John suit son destin, et Halsey est égale à elle même. Les autres personnages se révèlent et bouclent leur arc narratif pour la saison.

Reste maintenant à savoir comment la saison 2 va s’articuler après un tel final. Pablo Schreiber, impeccable à l’écran, a sans doute refusé de jouer un John-117 incapable de ressentir la moindre émotion dans la saison 1, il ne se serait pas engagé sur la série si cela devait être le cas dans les prochaines saisons. La question du Halo n’est pas réglé non plus, loin de là. On n’a pas eu de nouvelles de Kwan Ha ni de Soren cette semaine. Les épineuses questions qui avaient été soulevées dans l’épisode 7 restent également en suspens. Quel est le rôle de Madrigal dans tout ça ? Quels secrets protègent les Ha depuis tant d’années ?

La Halo de Paramount+ aura donc mis les fans de la franchise de jeux vidéo à l’épreuve. Un John-117 sans son casque était encore impensable jusqu’au mois de mars dernier. Cela l’est-il un peu plus en ce mois de mai ? L’histoire qu’elle nous a racontée a été passionnante, j’ai suivi la saison avec beaucoup d’intérêt et je vis sa fin de saison avec un sentiment d’en vouloir encore plus et vite, mais empreint de craintes. Elle correspondait à ce qui nous avait été promis dans sa phase de développement et de production : le drame, l’émotion et l’action. Paramount a su donner une autre dimension à la saga. Vivement 2023, sans doute, pour la saison 2.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Ghost in the Shell - SAC_2045 : Review de la saison 2
Cyber Hell - le réseau de l’horreur : La critique du film (...)
Love, Death & Robots : Critique de la saison 3
We Hunt Together : Critique de la saison 2
Tic et Tac, les Rangers du Risque - le film : La critique du (...)
Star Wars - Skeleton Crew : Jude Law pour la série Disney+ de Jon (...)
Willow : La première bande annonce de la série Disney+
Star Wars - The Mandalorian : Enfin une date de lancement pour la (...)
Indiana Jones 5 : La première image officielle
Shining Girls : Critique 1.07 Offset
Star Wars - Andor : Une saison 2 de 12 épisodes confirmée par (...)
Fast X : Quand Mamie Torreto s’emmêle
Mrs. American Pie : Ricky Martin pour le rôle principal (...)
Fingernails : Apple remporte à nouveau la timbale
GXT 834 Callaz : Le clavier mécanique par Trust