The Boys Diabolical : Critique de la saison 1

Date : 04 / 03 / 2022 à 14h00
Sources :

Unification


THE BOYS DIABOLICAL

- Date de diffusion : 04/03/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateurs : Giancarlo Volpe, Steve Ahn, Matthew Bordenave, Crystal Chesney, Madeleine Flores, Naz Ghodrati-Azadi, Jae H. Kim, Parker Simmons, Derek Lee Thompson
- Scénaristes : Awkwafina, Garth Ennis, Simon Racioppa, Justin Roiland, Ben Bayouth, Andy Samberg, Aisha Tyler, Ilana Glazer, Eliot Glazer d’après l’œuvre de Garth Ennis
- Interprètes VO : Awkwafina, Michael Cera, Don Cheadle, Chace Crawford, Kieran Culkin, Giancarlo Esposito, Eliot Glazer, Jason Isaacs, Kumail Nanjiani, Justin Roiland, Seth Rogen, Andy Samberg

LA CRITIQUE

La série The Boys, qui compte déjà deux saisons, n’hésite pas à écorner très fortement le statut de super-héros. Avec cette première saison d’une série dérivée, The Boys Diabolical, comptant 8 épisodes de 13 minutes, c’est l’utilisation de l’animation qui permet d’aller encore plus loin.

Chaque épisode est parfaitement indépendant les uns des autres. Ils peuvent donc se découvrir dans l’ordre que l’on veut et se situent tous dans l’univers de la série mère, elle-même adaptée des comics de Garth Ennis.

Si on retrouve parfois quelques-un des personnages que l’on a appris à découvrir ces dernières années, ils ne font, en général, que de très brièvement apparition. À part Homelander qui a un épisode entier qui lui est consacré, ce qui permet de découvrir la première mission qu’il a faite et de comprendre encore mieux la manière dont le personnage a pu évoluer par la suite.

L’œuvre est très méchante, vraiment caustique et ne fait jamais de cadeaux. À l’exception de deux épisodes un peu plus généreux, tous sont particulièrement durs et sans concession. D’autant que la série est extrêmement violente, que les morts y sont pléthore et que le sang et différents morceaux humains volent régulièrement partout.

L’animation est vraiment très belle. On reconnaît bien les personnages qui sont apparus dans la série mère. Et les différents protagonistes ont tous des apparences bien identifiables et une facilité de déplacement et de mouvement tout à fait agréable.

Les couleurs sont aussi parfois très pimpantes, ce qui permet de renforcer le rouge du sang qui jaillit fréquemment et d’autres couleurs qui rendent certains épisodes particulièrement pop. Ce qui renforce encore plus l’horreur, ou le tragique, de la situation décrite, tout en amusant beaucoup quand on apprécie l’humour très noir.

Le doublage original est excellent. Les amateurs pourront s’amuser à identifier les voix de certains comédiens célèbres qui se sont visiblement pliés avec beaucoup de plaisir à l’interprétation des différents personnages des épisodes.

Qu’il s’agisse de récit un peu plus intime, d’histoire de famille, de réflexion sur la société ou du rôle des super-héros, la série apporte beaucoup d’informations et permet par ricochet de s’intéresser à notre propre société à travers les thématiques déployées.

Et regardez bien la bande annonce qui est un mini-épisode permettant de présenter tous les personnages et d’annoncer la couleur de ce que l’on va voir, le rouge. On peut aussi s’amuser à enchaîner les mini-génériques de chacun d’entre eux qui sont centrés sur le chien que l’on découvre dans le premier épisode.

The Boys Diabolical est une très bonne série animée d’anthologie qui présente des situations diversifiées et des personnages truculents. Il faut donc espérer qu’une seconde saison voit le jour pour continuer de proposer des situations improbables et des événements bien sanglants.

Avec des histoires originales, de l’humour grinçant, une belle pointe de méchanceté, une très agréable animation et un doublage convaincant, les épisodes s’enchaînent parfaitement et permettent de les découvrir facilement, même si on a très peu de temps devant soi.

Décapant et amusant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Terminal List : La critique du début de saison
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
The Boys : Critique 3.06 Hérogasme
The Boys : Critique 3.05 Dernier Regard Sur Un Monde De (...)
The Boys : Critique 3.04 Le Glorieux Plan Quinquennal
For All Mankind : Critique 3.04 Happy Valley
Stranger Things : Critique de la deuxième partie de la saison (...)
Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Quand Deadpool (...)
The Electric State : Le projet des Frères Russo avec Millie Bobby (...)
Kaos : Hugh Grant pour la mythologie grecque selon Netflix
Madame est servie : Le revival en route pour une succursale de (...)
The Pope’s Exorcist : Russell Crowe devant la caméra de (...)
Bg Expansions : Les nouvelles améliorations de vos jeux de (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 4 juillet 2022