Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.02 Les Tribus de Tatooine

Date : 06 / 01 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


LE LIVRE DE BOBA FETT

- Date de diffusion : 05/01/2022
- Plateforme de diffusion : Disney+
- Épisodes : 1.02 Les Tribus de Tatooine
- Réalisateur : Steph Green
- Scénariste : Jon Favreau
- Interprètes : Temuera Morrison, Ming-Na Wen, Jennifer Beals et David Pasquesi

LA CRITIQUE

Après des débuts, loin d’être convaincant, le Livre de Boba Fett se devait de se ressaisir. Et quel meilleur moyen de le faire que de revenir aux fondamentaux du personnage, à savoir l’action ! L’occasion également de creuser un peu plus le passé de Boba et d’installer des enjeux pouvant intriguer les téléspectateurs.

Complot et Gémellité

Fennec ramène l’un des assassins, appartenant à la guilde des Night Wind, au Palais de Jabba pour le présenter à Boba. D’abord muet, le tueur à gages révèle son commanditaire après avoir été jeté dans la fosse du Rancor, même si celle-ci était en réalité vide. Il s’agit du Maire de Mos Espa, Mok Shaiz, un Ithorien.

Boba et Fennec n’attendent pas une permission pour pénétrer dans la salle du trône et mettre en accusation le maire. L’assassin est abattu par les hommes de main du Maire et ce dernier paye Fett pour la remise de ce malfrat. Pour le Mandalorian, ce paiement vaut pour tribu en vue de sa prise de fonction comme Daimyo, le parrain de Tatooine. Mok lui conseille tout de même de se renseigner auprès de Garsa Fwip pour comprendre qui lui en veut réellement.

Après un court échange à la Cantina avec la Twi’lek, on apprend que « Les Jumeaux », les cousins de Jabba, revendiquent l’héritage du plus célèbre des Hutt. Des tambours résonnent au loin, une délégation débarque avec deux Hutt portés par des esclaves. Après quelques échanges d’amabilités, tout est limpide, la famille Hutt et le Mandalorian sont de trop sur cette planète désertique.

Voilà ce qu’aurait dû faire le premier épisode de la saison. Une situation politique posée, un contexte de succession, des nouveaux personnages charismatiques, et mention spéciale pour le Maire de Mos Esba. Enfin, on sent du danger, de la difficulté à régner sur Tatooine. Même si l’on peut regretter le côté clair de Boba Fett un poil trop prononcé. Il ne faudrait pas oublier qu’il a travaillé en lien direct avec l’Empire, avec Jabba, et que l’on adorait aussi dans ce rôle. D’ailleurs, le fait de voir constamment son visage désamorce peut-être un peu trop le charisme naturel du personnage masqué.

D’autant que la partie Flashback va accentuer ces traits dans Les Tribus de Tatooïne.

Sandpiercer et Amis des Dunes

La suite de l’épisode va se dérouler dans le passé de notre héros après un nouveau passage dans la cuve à bacta. Retour avec les Tuskens et ce statut particulier de prisonnier/élève. Apprentissage du combat des hommes des sables, tentative de discussion avec des gestes, Fett essaye corps et âme de devenir l’un des leurs. Alors qu’ils viennent de réussir une chasse, la tribu s’active à l’entente d’un grondement au loin dans le désert. Tout le monde se met à l’abri et en position d’attaque.

On découvre alors un train à grande vitesse traversant le sable, avec à bord des snipers redoutables qui font un carnage au sein des Tuskens. Boba ne peut que constater les dégâts et pleurer avec eux. Il semble particulièrement touché par la perte d’un jeune enfant. Il s’engage néanmoins auprès du chef à stopper le train. Pour réussir cela, il décide de se rendre en ville, après avoir vu un gang en speeder bike passer au loin. Une fois arrivé à la Station Tosche, il s’occupe de tabasser le gang de Nikto à qui appartient ces motos et de repartir avec les véhicules. Boba va alors décider d’entraîner les Tuskens à la conduite pour qu’il puisse aborder le train.

Il y a quelque chose d’intrigant dans ce rapport entre le protagoniste et cette tribu. Nous sommes devant deux entités que nous n’avons vues, dans les films au moins, que sous de mauvais augures. Impitoyables – responsables de la mort de quasiment l’intégralité de la lignée Skywalker non-sensible à la Force, les Tuskens semblent ici beaucoup plus raffinés et évolués. Ils n’en restent pas moins des guerriers. Voir cette troupe masquée en action, grâce à une excellente réalisation de Steph Green, a quelque chose d’exaltant.

Boba Fett, dans cette posture de pacificateur musclé au grand cœur, peut perturber, mais le résultat est convaincant. Reste au programme à faire que le présent soit aussi intéressant que le passé.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Les films, les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.07 Au Nom de (...)
Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.06 L’Étranger
Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.05 Le Retour du (...)
Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.04 La Tempête (...)
Star Wars - Le livre de Boba Fett : Critique 1.03 Les Rues de (...)
Top Gun - Maverick : Les affiches personnages du film
Star Trek - Strange New Worlds : Erica Ortegas et le pilotage (...)
Teen Wolf - The Movie : Tyler Hoechlin de retour à Beacon Hills (...)
True Lies : CBS passe enfin commande
We Own This City : Critique 1.04 Part Four
The Terminal List : Les images d’un thriller militaire (...)
Only Murders in the Building : Les nouvelles images de la saison (...)
The Pocketwatch : Un Descendants 4 pour Disney+
Project Nemesis : Des Kaiju en série TV réalisée par Chad (...)
The New Look : Maisie Williams en héroïne de la Résistance pour (...)