Madeleine Collins : La critique

Date : 22 / 12 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


Virginie Efira est définitivement une actrice exceptionnelle. Quel que soit le projet pour lequel elle est en tête d’affiche, sa capacité à incarner ses personnages et à nous offrir une nouvelle version d’elle-même nous démontre à quel point elle est une actrice exceptionnelle. Ici, elle joue le rôle de Judith, une femme qui mène une double vie depuis plusieurs années et qui va voir son mur de mensonges construit soigneusement depuis plusieurs années se fissurer.

Le film étant construit de façon non-linéaire, avec de nombreuses explications volontairement mises de côté pour nous perdre et capter toute notre attention de spectateur, nous n’avons pas vraiment le temps d’analyser la prestation de Virginie Efira. Cependant, quand toutes les nuances de son jeu nous sautent au visage, car ce n’est définitivement pas la même femme qui se présente en Suisse où elle a deux fils et un mari, et à Paris où elle vit avec son concubin et sa fille, le film prend une tout autre dimension. L’actrice que nous avons vue dans Benedetta, 20 ans d’écart, Sybil, Victoria pour ne citer que ses prestations les plus remarquables s’efface complètement de notre esprit pour laisser place à Judith.

Celle-ci, est-elle folle ou juste follement amoureuse ? Est-elle une triste victime ou une dangereuse manipulatrice ? Va-t-elle pouvoir continuer à cacher la vérité à ses proches quitte à s’enfermer dans des mensonges de plus en plus difficile à faire croire ? À travers les réponses à ces questions, c’est la crédibilité du personnage joué pour par Virginie Efira qui était en jeu, et le moins qu’on puisse, c’est que son talent lui a permis de l’humaniser malgré tous ses excès.

Avec un tel écrin au centre de son dispositif, Antoine Barraud, Réalisateur et co-scénariste du film, aurait pu choisir la facilité en négligeant la forme, or celle-ci s’avère remarquablement soignée et l’intrigue qui semblait prendre la forme d’un banal vaudeville se transforme au fur et à mesure en un thriller jusqu’au-boutiste où son héroïne est malmenée jusqu’à un niveau assez inattendu.

En plus d’être un film captivant de bout en bout, Madeleine Collins est est film et qui nous invite tout naturellement à une deuxième vision pour en apprécier toute la profondeur... Et de nouveau apprécier la prestation impeccable celle qui est peut-être la meilleure actrice française du moment.

SYNOPSIS

Judith mène une double vie entre la Suisse et la France. D’un côté Abdel, avec qui elle élève une petite fille, de l’autre Melvil, avec qui elle a deux garçons plus âgés. Peu à peu, cet équilibre fragile fait de mensonges, de secrets et d’allers-retours se fissure dangereusement. Prise au piège, Judith choisit la fuite en avant, l’escalade vertigineuse.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1h 47
- Date de sortie : 22/12/2021
- Réalisateur : Antoine Barraud
- Scénariste : Antoine Barraud, Helena Klotz
- Interprètes : Virginie Efira, Bruno Salomone, Quim Gutiérrez, Jacqueline Bizet, Valérie Donzelli, Navad Lapid, Thomas Gioria
- Photographie : Gordon Spooner
- Montage : Anitha Roth
- Costumes : Claire Dubien
- Décors : Katia Wyszkop
- Producteur : Les Films du Bélier, Frakas Productions, Close Up Films
- Distributeur : Paname Distribution, UFO

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Madeleine Collins



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Junk Head : La critique
Détective Conan - la fiancée de Shibuya : La critique
Free ! The Final Stroke : La critique
Top Gun - Maverick : La critique
Les femmes du pavillon J : La critique
Top Gun - Maverick : Les affiches personnages du film
Star Trek - Strange New Worlds : Erica Ortegas et le pilotage (...)
Teen Wolf - The Movie : Tyler Hoechlin de retour à Beacon Hills (...)
True Lies : CBS passe enfin commande
We Own This City : Critique 1.04 Part Four
The Terminal List : Les images d’un thriller militaire (...)
Only Murders in the Building : Les nouvelles images de la saison (...)
The Pocketwatch : Un Descendants 4 pour Disney+
Project Nemesis : Des Kaiju en série TV réalisée par Chad (...)
The New Look : Maisie Williams en héroïne de la Résistance pour (...)