Casa de papel : Review de la dernière saison - 2ème partie

Date : 06 / 12 / 2021 à 13h45
Sources :

Unification


Ils m’ont épuisée ! Entre action, suspense et rebondissements, La casa de papel n’a pas donné un instant de répit à ses spectateurs. Une écriture excitante, à se demander si les créateurs et les scénaristes ne seraient pas eux-mêmes des grands spécialistes du braquage et de l’arnaque... Alors évidemment, c’est bourré d’invraisemblances, mais les oeuvres de Dali (auquel la série rend hommage via les masques des braqueurs) aussi et pourtant, elles sont saisissantes.

ATTENTION, SPOILERS !

Tant qu’à vous spoiler, autant y aller franco : le casse réussit et tout le monde (enfin, ceux qui restent) s’en sort. Mais vous dire ça, c’est aussi abscons que de vous envoyer dans un restaurant en vous disant que vous allez bien y manger sans vous dire ce qu’il y a au menu.

Donc au menu de la fin de La casa de papel nous avons : des flashbacks, une alliance improbable, un arnaqueur arnaqué, une plateforme pétrolière, une opération ’Petit Poucet’, un tour de passe-passe, un gros trou dans le jardin et un cours magistral d’économie financière... Des scénarios bien menés et des réalisations toujours aussi efficaces vous gardent en mode ’patate de canapé’, malgré un rythme moins soutenu que dans les saisons précédentes. Mais tout n’est pas toujours bien qui finit vraiment très bien, et c’est ce que l’on voulait, non ?

L’or a été transformé en granulés qu’il faut maintenant sortir de la banque. Comptez sur Palerme (Rodrigo De la Serna) et feu Berlin (Pedro Alonso) pour avoir concocté un système tip-top que le Professeur (Álvaro Morte) a fidèlement mis en place. Il faut dire qu’avec tout le pognon qu’ils s’étaient fait sur le premier casse, ils avaient largement les moyens de s’offrir du matos gros calibre. Dans l’ordre : 1 - sortir les granulés, 2 - les retransformer en lingots, 3 - se barrer avec l’or. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand Rafael (Patrick Criado), le neveu du Professeur, s’en mêle. Et là, tout part en sucette. Sauf que le Professeur a plus d’un tour dans son sac et quand tout semble perdu, rien ne l’est vraiment.

Et je me demande : est-ce que les auteurs ont tout pensé à l’avance, à l’instar du Professeur, ou est-ce qu’ils ont élaboré leur stratégie narrative au fur et à mesure des épisodes ? Quelle que soit la réponse, il faut leur rendre hommage car le résultat est extrêmement plaisant. Alors oui, c’est beaucoup de n’importe quoi, mais c’est du n’importe quoi bien fait. Le surréalisme, c’est un peu ça, non ?

De quoi passer une excellente après-midi cocooning. Il faut juste mettre son cerveau dans sa poche, ne pas se poser de questions et se laisser porter...


EPISODE

- Episodes : 5.06 à 5.10
- Titres : Trop de pression, Science optimiste, La théorie de l’élégance, Confidences sur l’oreiller, Une tradition familiale.
- Date de première diffusion : 3 décembre 2021 (Netflix)
- Réalisateurs : Koldo Serra, Alex Rodrigo, Jesus Colmenar
- Scénaristes : Javier Gomez Santander, Alex Pina, Juanjo Juarez Mascaro, Juan Salvador Lopez, David Barrocai, Esther Martinez Lobato, Pablo Roa, Fernando Sancristobal, Migue Amoedo

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Ghost in the Shell - SAC_2045 : Review de la saison 2
Cyber Hell - le réseau de l’horreur : La critique du film (...)
Love, Death & Robots : Critique de la saison 3
Vampire in the Garden : Critique de la série
Blood Sisters : Critique de la mini-série
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.01 Partie I & 1.02 (...)
Star Wars - The Acolyte : Une série Disney+ liée à la prélogique (...)
Top Gun - Maverick : Beaucoup, beaucoup de dollars pour produire (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Le nouveau look de Uhura par (...)
Clara Sola : La critique
HBO Max : Omar Sy signe avec le streamer de Warner Bros. (...)
6666 : De Paramount+ à Paramount Network, il n’y a (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 28 mai 2022
Star Wars - Skeleton Crew : Jude Law pour la série Disney+ de Jon (...)
Willow : La première bande annonce de la série Disney+