PIFFF 2021 : Le programme

Date : 30 / 11 / 2021 à 09h00
Sources :

Unification


Décembre arrive, et après une édition annulée en 2020 et une version classique tout autant supprimée début 2021, le PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) renaît de ses cendres. Il revient en beauté pour fêter sa dixième édition du 1er au 7 décembre 2021 dans la très belle salle de 600 places du Max Linder Panorama (24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris, métro Grand Boulevard) est enfin de retour !

Au fil des années, malgré un certain nombre de vicissitudes, le festival s’est bien étoffé. L’utilisation de la salle unique du Max Linder permet de ne côtoyer que les amateurs du festival qui passent leur temps sur les lieux de 14 heure à minuit pour ceux se faisant toutes les séances, et ils sont nombreux ! D’autant que pour fêter ses 10 ans, une nuit sera réintroduite pour les plus enthousiastes.

La tarification des séances est de 9 euros en plein tarif.
Les possesseurs des cartes UGC et Gaumont illimité peuvent assister à toutes les projections. Vous pouvez trouver toutes les formules et tarifs différents en fin d’article.

Comme en 2019, le festival ouvre ses portes un mercredi et les referme le mardi suivant, proposant ainsi une semaine de festivité cinématographique de films de genre. La reprise de certains films a lieu à 12H chaque jour. Une initiative permettant de restant dans l’ambiance de celui-ci.

Les amateurs retrouveront un rythme classique avec un film en compétition à 14h30, une œuvre de rétrospective à 16h30 et le retour de la compétition à 19h30, ou alors une programmation spéciale. Le créneau de 21h30 est réservé à un documentaire, ou un long métrage hors compétition. Le samedi reste la journée des courts métrages avec ceux internationaux présenté à 17h00 et ceux français à 11h30. Le film du dimanche à 11h30 continue de proposer une œuvre particulièrement décalée, et la nuit du samedi permet de voir un trio de films formidables et très drôles.

On retrouve ainsi 9 films en compétitions, 8 hors compétition, 10 en rétrospective, deux sessions de courts métrages, une française de 5 courts et la seconde internationale comportant 9 œuvres

le vendredi matin est réservé au Prix Climax, en entrée libre, et dont le jury est composé de Jeanne Aptekman, scénariste, Violaine Barbaroux, productrice et distributrice, Tiphaine Daviot, comédienne, David Meadeb, producteur, Sébastien Marnier, réalisateur et auteur.

Le PIFFF est vraiment un lieu très chaleureux dans lequel le public est bienveillant et les très nombreux bénévoles sont charmants. Ce n’est pas une surprise, car il s’agit d’un festival uniquement fait par des passionnées pour des spectateurs appréciant les films de genre.

Sans compter que de très nombreux invités seront présents lors de cette édition. Il ne faut donc pas envisager de partir vite après la dernière séance afin d’assister aux sessions de questions-réponses qui se dérouleront sans doute après.

Quant aux prix remis, le principal, l’Œil d’or est donné par le public, alors qu’un autre est remis par un jury de lecteur de Mad Movie et le dernier est celui remis par le jury Ciné Frisson partenaire du festival depuis ses débuts. En ce qui concerne les courts métrages, le public vote aussi pour le meilleur français et international. Un jury courts métrages français constitué de Estelle Charrié (Réalisatrice, artiste 2D), Dédo (Humoriste, auteur, chanteur, comédien), Raphaël Hernandez (Réalisateur, Scénariste), Savitri Joly-Gonfard (Réalisateur, Scénariste) et Jehanne Rousseau (Conceptrice, graphiste, scénariste), remet aussi un prix.

N’hésitez vraiment pas à venir sur le festival. La programmation est vraiment très sympathique proposant de grands films lors de la rétrospective qui met le genre français à l’honneur et des styles franchement varié dans la compétition. Tout le monde y trouvera sans son compte et se fera vraiment plaisir devant des œuvres qui ont malheureusement peu de chance de sortir en salle chez nous. Et je vous encourage vivement à aller découvrir l’extraordinaire film de Phil Tippettt Mad God.

Vous pouvez trouver ci-dessous tous les longs et courts métrages projetés lors de la dixième édition du PIFFF ainsi que le planning en image final.
Le lien vers le site vous permet d’accéder au planning du PIFFF. En cliquant sur chaque film, vous en trouvez un descriptif complet.

Peut-être au plaisir de vous croiser sur les lieux du festival !

Cette année encore, le festival a une belle carte d’invités que vous pouvez découvrir ci-dessous :

  • Comrade Drakulich : Márk Bodzsár Réalisateur, Scénariste
  • Dobermann : Jan Kounen Réalisateur, Scénariste
  • Innocence : Lucile Hadzihalilovic Réalisatrice, Scénariste
  • Le Convoyeur : Nicolas Boukhrief Réalisateur, Scénariste
  • Mad God : Alexandre Poncet Réalisateur, Journaliste
  • Message d’Outre-Espace : Alex Pilot Réalisateur, Scénariste
  • Seul contre tous : Gaspar Noé Réalisateur, Scénariste
  • Stéphane : Lucas Pastor Réalisateur, Scénariste, Acteur ; Monsieur Poulpe Réalisateur, Scénariste, Acteur ; Timothée Hochet Réalisateur, Scénariste ; Vanessa Brias Productrice
  • The Found Footage Phenomenon : Sarah Appleton Réalisatrice, Scénariste
  • The Power : Corinna Faith Réalisatrice, Scénariste

- SITE OFFICIEL
- SITE FACEBOOK

FILMS EN COMPÉTITION

  • Absolute Denial de Ryan Braund
  • Annular Eclipse de Zhang Chi
  • Bull de Paul Andrew Williams
  • Comrade Drakulich de Márk Bodzsár
  • Mad God de Phil Tippett
  • Stéphane de Timothée Hochet et Lucas Pastor
  • The Feast de Lee Haven Jones
  • The Power de Corinna Faith
  • The Sadness de Rob Jabbaz
FILMS HORS COMPÉTITION

  • In the Earth de Ben Wheatley
  • Message d’Outre-Espace d’Alex Pilot
  • Redemption of a Rogue de Philip Doherty
  • See for me de Randall Okita
  • The Found Footage Phenomenon de Sarah Appleton et Phillip Escott
  • V/H/S/94 de Simon Barrett , Steven Kostanski, Chloe Okuno, Ryan Prows, Jennifer Reeder, Timo Tjahjanto
  • Veneciafrenia de Álex de la Iglesia suivi par Shadowprowler de Scott Derrickson
  • Wyrmwood : Apocalypse de Kiah Roache-Turner
HEXAGONE

  • Dobermann de Jan Kounen
  • Innocence de Lucile Hadzihalilovic
  • La Cité des enfants perdus de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet
  • Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief
  • Seul contre tous de Gaspar Noé
SHOCKING ASIA

  • Ebola Syndrome d’Herman Yau
  • Evil Dead Trap de Toshiharu Ikeda
LA NUIT DES DIX ANS

  • Démons de Lamberto Bava
  • Vampire, vous avez dit vampire... de Tom Holland
  • Why Don’t You Play in Hell ? de Sono Sion
COURTS MÉTRAGES

Courts métrages internationaux

  • A Tale Best Forgotten de Tomas Stark
  • Cuckoo ! de Jörgen Scholtens
  • Las Brujas de David Paternina
  • Mirage de Sil van der Woerd
  • Seek de Aaron Morgan
  • Shiny New World de Jan van Gorkum
  • The Archivists d’Igor Drljača
  • The Relic de J.M. Logan
  • Tio de Juan Medina

Courts métrages français

Le jury de la compétition française de courts-métrages est composé de Estelle Charrié (Réalisatrice, artiste 2D), Dédo (Humoriste, auteur, chanteur, comédien), Raphaël Hernandez (Réalisateur, Scénariste), Savitri Joly-Gonfard (Réalisateur, Scénariste) et Jehanne Rousseau (Conceptrice, graphiste, scénariste).

  • 4000 Litres d’Anne Brandy et Thomas Robineau
  • La Verrue de Sarah Lasry
  • Le Varou de Marie Heyse
  • Les champs magnétiques de Romain Daudet-Jahan
  • Les princesses font ce qu’elle... de Quarxx
LE GRAND PRIX CLIMAX

Vendredi 3 décembre de 9 à 11h (Entrée gratuite).

« Le Grand Prix Climax a pour objectifs de valoriser et de faire émerger les scénaristes et scénarios de genre, de constituer un vivier de talents francophones et de favoriser la production française de films de genre. »

Le jury est composé de Jeanne Aptekman, scénariste, Violaine Barbaroux, productrice et distributrice, Tiphaine Daviot, comédienne, David Meadeb, producteur, Sébastien Marnier, réalisateur et auteur. Ils et elles participeront à une Masterclass sur la situation du cinéma de genre aujourd’hui en France et choisiront le projet gagnant qui sera annoncé après la projection des présentations vidéo des 5 finalistes.

- Autoscopie de Raphaël Bekhouche
- Les Brasiers de Florent Leone & Matthieu Spinazzola
- La Grosseur de Emma Legendre
- Lumpendoktor de Rémy Rondeau
- La Marque de Franck Richard

TARIFS

  • Plein tarif : 9 euros
  • Tarifs réduits tous les jours pour les détenteurs de cartes : Cezam, Scam, Sacem
  • La Nuit des 10 ans : 15 euros
  • Carte de fidélité Max Linder : Elle comporte 5 places, est valable 6 mois, et coûte 30€ (soit un coût moyen de 6€ la place). Cette carte n’est pas nominative, vous pouvez la prêter ou encore l’offrir. Vous pouvez prendre 3 places par séance maximum.
  • Cartes UGC Illimité et LePass : elles sont acceptées une heure avant la séance. Vous ne pouvez pas réserver sur internet avec ces cartes. Prenez vos précautions.
  • Carte C.I.P. (Carte des Cinémas Indépendants Parisiens) : 5 places à 30 euros, valable 6 mois, 9 places à 48 euros, valable 9 mois. Chaque carte est limitée à 2 places par séance au porteur.
  • Contremarques acceptées au Max Linder : Ciné Chéque, O.S.C, TS30 (un complément de 1.50€ est demandé), C.E.France Telecom, Mediavision et le mardi Cineday (1 place achetée = 1 place offerte, dans la limite des places disponibles, si vous avez un code cineday/Orange).


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


PIFFF 2021 : Jour 7
PIFFF 2021 : Jour 6
Kinotayo 2021 : Le programme de la 15ème édition
PIFFF 2021 : Jour 3
PIFFF 2021 : Jour 2
All of us are Dead : Critique de la saison 1
Snowpiercer : Critique 3.01 La tortue et le lièvre
Percy Jackson : Merci aux Dieux de l’Olympe, Disney+ donne (...)
Batgirl : Ivory Aquino pour révolutionner la représentation chez (...)
Blanche Neige : Une putain d’histoire à l’envers (...)
Disney+ - Bandes annonces : 26 janvier 2022
Irradiés : La critique
Chicken Run - Dawn of the Nugget : Netflix dévoile la (...)
The Crossover : Disney+ commande la série LeBron James
Spark : Anthony Mackie s’attaque aux droits civiques pour (...)