Virus tome 3 : La critique

Date : 16 / 11 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


Virus
Tome 3, Rébellion

  • Editeur : Declourt
  • Scénario : Sylvain Ricard
  • Dessin : Rica
  • Série : Virus
  • Collection : Néopolis
  • Date de sortie : 6 octobre 2021
  • Format : 20 x 26,5cm
  • Nombre de pages : 112
  • ISBN : 978-2413022589
  • Prix : 18,95 € (12,99€ en numérique)

Décryptage

Le mystérieux virus menace toujours les passagers à bord du Babylon of the Seas, qui commencent à trouver le temps long et les esprit s’échauffent, tandis que le gouvernement peine à trouver une solution à la crise. L’officier Kwon est en charge du navire alors que le capitaine est hors-jeu. Elle fera tout pour éviter le bain de sang mais la tâche semble ardue.

« Rébellion » est le 3ème tome d’une série malheureusement d’actualité, débutée bien avant le COVID puisque le premier tome, « Incubation », est sorti en janvier 2019. Elle a su rebondir sur l’épidémie dans le second tome, « Ségrégation », sorti en juin 2020, en pleine pandémie, pour ensuite se l’accaparer de manière très intelligente dans ce nouveau tome. On y retrouve les clichés comme le masque, la contagion, les clusters, les médias, la quarantaine... Les auteurs ont su s’adapter et adapter leur récit à l’actualité d’une manière très astucieuse.

Véritable huis clos marin, Virus ne s’intéresse finalement que très peu aux passagers mais plutôt à l’équipage, aux marins mutins et aux politiques qui tentent de gérer la crise de leurs bureaux dorés parisiens. Le récit toujours noir (même dans son humour) montre la gestion de la crise par le gouvernement, l’escalade de La violence, le rôle des médias, et de tout l’aspect politique contre l’aspect humain.

Tout va vite, tout s’enchaine dans un chaos et dans une certaine violence de la part de l’armée et des mutins dont il faut contrecarrer les plans. Elle nous rappelle l’enfer que cela peut-être de gérer une crise pas prise au sérieux à son démarrage. Les dessins caricaturaux sont toujours aussi bons et amusants que dans les tomes précédents. L’humour est présent pour donner une touche plus légère à ce récit au thème anxiogène. Et comme dans la vie, une épidémie n’est jamais vraiment terminée. L’histoire se termine sur une fin largement ouverte qui pourrait donner suite à une saison 2 ?


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Comment survivre dans un film d’horreur : La critique du (...)
Aya et la sorcière : La critique du livre
DCeased Hope at World’s End : La critique
Green Class tome 3 : La critique
Kosmos : La critique
All of us are Dead : Critique de la saison 1
Snowpiercer : Critique 3.01 La tortue et le lièvre
Percy Jackson : Merci aux Dieux de l’Olympe, Disney+ donne (...)
Batgirl : Ivory Aquino pour révolutionner la représentation chez (...)
Blanche Neige : Une putain d’histoire à l’envers (...)
Disney+ - Bandes annonces : 26 janvier 2022
Irradiés : La critique
Chicken Run - Dawn of the Nugget : Netflix dévoile la (...)
The Crossover : Disney+ commande la série LeBron James
Spark : Anthony Mackie s’attaque aux droits civiques pour (...)