Le Peuple Loup : La critique

Date : 20 / 10 / 2021 à 10h45
Sources :

Unification


Le Peuple Loup est un remarquable dessin animé de Tomm Moore et de Ross Stewart qui parle de liberté et d’émancipation.

Le scénario de Will Collins se déroule en 1650 en Irlande. Une période où la magie, la religion et les croyances populaires n’étaient pas celles d’aujourd’hui. Le récit présente la rencontre entre une jeune fille anglaise, dont le père est chargé de chasser les loups d’une forêt, et d’une étrange gamine qui a le pouvoir de contrôler une meute de Canis lupus.

L’animation est dans la lignée directe des œuvres précédentes de Tomm Moore. On retrouve ainsi un dessin extrêmement coloré, une grande poésie et une immense puissance qui se niche dans un trait précis. Le design des personnages est aussi particulier et s’éloigne beaucoup de ce que l’on a l’habitude de voir depuis ces dernières années dans l’animation. D’autant que l’œuvre est en 2D et dessinée traditionnellement.

La mise en scène est extrêmement brillante. Certains passages sont de toute beauté. Les séquences où les loups arpentent la forêt sont incroyables. Les odeurs de l’environnement ont leur vie propre et transforment les images en véritable conte féerique que l’on voit et que l’on ressent en même temps.

Il faut quand même signaler que le long métrage possède une certaine violence intrinsèque. Si rien n’est montré frontalement, il peut être perturbant pour les plus jeunes enfants. Notamment une séquence de course-poursuite à travers la ville qui est non seulement très impressionnante, mais particulièrement anxiogène.

Le sujet est aussi très bien traité. Le personnage principal rêve de liberté et de pouvoir faire ce qu’elle entend. Mais il est difficile d’agir de la sorte dans le monde dans laquelle elle vit. C’est cette étrange amitié qui va lui permettre de se libérer et de découvrir un monde qu’elle ne connaît pas du tout.

La famille est aussi abordée avec une belle délicatesse. Les deux personnages principaux sont chacun élevés par un parent unique auquel ils sont très attachés. Mais il n’est pas toujours facile pour les jeunes filles de respecter les règles établies.

Les loups sont particulièrement bien faits. La version animale des divers personnages est de toute beauté et a une grande puissance. Alors que l’ensemble de la meute forme une étonnante troupe parfois très enjouée qui ravit les yeux. Les séquences où toute cette petite bande de quadrupèdes est en action sont merveilleuses et font parfois rire. Le brio employé pour leur donner vie émerveille vraiment et participe beaucoup au plaisir que l’on a de découvrir le long métrage.

Le doublage français est très bon. Il apporte une grande personnalité aux protagonistes et aide à s’attacher encore plus facilement à eux. D’autant que les jeunes filles ont un grand caractère, et beaucoup de volonté et de courage.

La musique de Bruno Coulais est vraiment très agréable. Les différents instruments employés et les sonorités plus irlandaises de certaines partitions permettent de se plonger sans problème dans les aventures qui nous sont comptées.

Le Peuple Loup est un excellent dessin animé qui permet de s’immerger dans un monde où la lisière entre la magie, la poésie, la religion et la rudesse de l’existence est très mince. Avec une très belle histoire, des personnages particulièrement attachants, une animation éblouissante, une véritable magie dans les propositions visuelles et des couleurs intenses, le film sort réellement de l’ordinaire et fait passer un merveilleux moment de divertissement, tout en faisant réfléchir sur la notion de liberté.

Singulier et enchanteur.

SYNOPSIS

En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups. Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit. Désormais pour Robyn, ayant rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes !

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 43
- Titre original : Wolfwalkers
- Date de sortie : 20/10/2021
- Réalisateur : Tomm Moore, Ross Stewart
- Scénariste : Will Collins
- Interprètes VF : Lévanah Solomon, Lana Ropion, Serge Biavan, Yann Guillemot, Bruno Magne, Danièle Douet, Guillaume Lebon, Christophe Lemoine
- Interprètes VO : Honor Kneafsey, Eva Whittaker, Sean Bean, Simon McBurney, Tommy Tiernan, Maria Doyle Kennedy, Jon Kenny, John Morton
- Montage : Richie Cody, Darren T. Holmes, Darragh Byrne, Alan Slattery
- Musique : Bruno Coulais
- Décors : Tomm Moore, Maria Pareja, Ross Stewart
- Producteur : Paul Young, Nora Twomey, Tomm Moore, Stephan Roelants pour Cartoon Saloon, Apple Studios, Mélusine Productions
- Distributeur : Haut et Court

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le Peuple Loup



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les amants sacrifiés : La critique
West Side Story : La critique
Une femme du monde : La critique
Les Elfkins - Opération pâtisserie : La critique
La pièce rapportée : La critique
Shang-Chi : Daniel Destin Cretton signe pour la suite et plus (...)
The Boys - Diabolical : Une série animée pour couronner (...)
The Batman : Colin Farrell sera aussi Le Pingouin dans (...)
Doctor Who : Review 13.06 Flux Chapter Six - The Vanquishers
Raised by Wolves : La bande annonce de la saison 2
Les amants sacrifiés : La critique
Reacher : La première bande annonce de la série Prime (...)
PIFFF 2021 : Jour 7
Projet Fred Astaire : Tom Holland dans un nouveau rôle (...)
Cleopatra : La réalisatrice de Falcon et le Soldat de (...)