603 connectés

The Division : La review du film Canal+

Date : 28 / 07 / 2021 à 12h30
Sources :

Unification


The Division est un bon film brésilien qui est l’adaptation de la série éponyme en 10 épisodes.

En effet, cette dernière parle des enlèvements qui a Rio de Janeiro en 1997 étaient extrêmement nombreux. Le scénario de Gustavo Bragança, Vicente Amorim et d’Erik de Castro se focalise sur une nouvelle brigade chargée de lutter contre ce fléau et devant retrouver la fille d’un député. Cette dernière est constituée de policiers venant de milieux différents et dont un certain nombre d’entre eux sont corrompus.

Le film dure un peu plus de deux heures, soit beaucoup moins que la durée de la série, ce qui explique parfois pourquoi on y trouve certains raccourcis et des situations qui se dénouent vraiment rapidement. Néanmoins, un très beau travail sur le montage a été fait par Danilo Lemos afin de donner une belle homogénéité à l’œuvre et de rendre celle-ci bien compréhensible.

La réalisation de Vicente Amorim est brute et efficace. Le réalisateur a d’ailleurs réussi à aller tourner dans les favelas en se mettant d’accord avec les cartels qui les tiennent. Les images sont donc d’un grand réalisme et certains passages sont particulièrement impressionnants.

Le long métrage est une véritable dénonciation de la corruption et des trafics, tant au niveau politique que policier. En effet, certains flics pratiquent eux-mêmes des enlèvements pour se mettre de l’argent dans les poches. Alors que d’autres n’hésitent pas à faire table rase de ceux qu’ils sont venus arrêter. Les magouilles internes et la grande violence qui planent sur le récit le réservent à un public adulte.

L’interprétation est vraiment très bonne. Silvio Guindane est magnifique en policier intègre et impitoyable voulant arriver à ses fins. Erom Cordeiro est impressionnant en inspecteur magouilleur espérant retrouver la jeune fille vivante. Thelmo Fernandes est très bon en inspecteur corrompu ami de ce dernier. Natália Lage est très intéressante en enquêtrice visant ses propres intérêts. Marcos Palmeira est impeccable en policier manipulateur.

La photographie de Gustavo Hadba et de Lula Cerri est fort bonne. De nombreux passages se déroulent dans la nuit et dans des lieux où il n’y a pas beaucoup de lumière et l’action est toujours lisible.

Le long métrage ne fait aucun compromis et montre des passages dans lequel les enfants eux-mêmes ne sont pas épargnés par la violence des adultes. L’histoire est inspirée de faits réels et montre clairement cette période très sombre de la capitale du Brésil pendant laquelle les gens riches se terraient chez eux afin d’éviter d’être kidnappés.

The Division est un polar noir âpre et brutal permettant de s’immerger à Rio de Janeiro dans un milieu d’une grande violence. Avec une histoire très bien écrite, une réalisation impeccable, une tension montant crescendo et de très bons acteurs, on est happé dans cette œuvre sombre et intense qui ne laisse pas de temps mort.

Impressionnant et spectaculaire.

SYNOPSIS

Rio de Janeiro, 1997. Une dizaine de personnes sont kidnappées tous les mois et rendues à leurs proches après le paiement de fortes rançons. Les habitants les plus aisés, terrorisés, se cloîtrent chez eux. Mendonça et Juliano Santiago, deux policiers que tout oppose, sont nommés à la tête de la brigade anti-kidnapping...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 14
- Titre original : A Divisão
- Date de sortie : 28/07/2021
- Réalisateur : Vicente Amorim
- Scénariste : Gustavo Bragança, Vicente Amorim, Erik de Castro
- Interprètes : Hanna Romanazzi, Erom Cordeiro, Silvio Guindane, Natália Lage, Thelmo Fernandes, Marcos Palmeira, Vanessa Gerbelli, Dalton Vigh
- Photographie : Gustavo Hadba, Lula Cerri
- Montage : Danilo Lemos
- Musique : Lucas Marcier, Fabiano Krieger
- Producteur : José Júnior pour AfroReggae Audiovisual
- Distributeur : Canal+

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Division



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Shadowplay : Review 1.07 Mutti - 1.08 Homecoming
Shadowplay : Review 1.05 Bellyful - 1.06 Blessed
Programme court spécial L’Etrange Festival : La review des (...)
Riders of Justice : La review du film Canal+
Shadowplay : Review 1.03 Rainbows - 1.04 Nakam
What if... ? : Review 1.07 Et si... Thor avait été fils unique (...)
Ant-Man and The Wasp - Quantumania : Un Kang le Conquérant (...)
Les Chevaliers du Zodiaque : Un film en live-action avec Sean (...)
The Wheel of Time : Un changement majeur dans la distribution
My Little Pony - Nouvelle Génération : La review du film (...)
Le Seigneur des anneaux : Howard Shore à la baguette de la série (...)
Disney+ : Un deuxième anniversaire XXL
Beacon 23 : Stephan James fera face à Lena Headey
Rust : Le Western, nouveau terrain de jeu de Travis Fimmel
Le Jeu de la dame : Echec et mat, Beth Harmon ?