817 connectés

The Suicide Squad : La critique

Date : 26 / 07 / 2021 à 19h00
Sources :

Unification


The Suicide Squad est un excellent film se situant dans l’univers DC et qui reprend le même principe que celui précédent sortit en 2016, Suicide Squad.

Néanmoins, les deux œuvres sont vraiment très différentes. Alors que la première était sombre et montrait des combats pas toujours lisibles, la seconde est pop, colorée et propose des affrontements particulièrement impressionnants.

C’est le réalisateur, et scénariste, James Gunn, qui a déjà œuvré dans l’univers super héroïque Marvel sur Les Gardiens de la Galaxie, qui fait cette proposition en étant, visiblement, parfois en roue libre.

Il semble s’être beaucoup amusé à mettre en scène ces supers vilains qui ont quasiment carte blanche pour mener à bien leur mission. Ces derniers sont d’ailleurs hauts en couleur et s’en donnent à cœur joie pour survivre à la tâche qu’ils doivent effectuer.

Le scénario de James Gunn présente des prisonniers qui sont recrutés par une agence pour réussir des missions qui seraient pratiquement impossibles à mener par des humains normaux. En effet, ceux-ci ont parfois des caractéristiques supra-humaines et en échange d’une remise de peine, doivent aller jusqu’au bout de la tâche dans laquelle ils sont engagés, au risque d’être éliminés s’ils abandonnent la mission. Et là, entre instabilité politique, antiaméricanisme et menace venue de l’espace, le spectateur est particulièrement gâté.

On retrouve ainsi quatre protagonistes qui apparaissaient dans le précédent opus. À ces derniers s’ajoute de nouveaux prisonniers sélectionnés en fonction de leurs capacités, ce qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler le principe de la série Mission impossible.

L’interprétation est vraiment excellente. Margot Robbie, après s’être révélée dans le long métrage précédent et avoir tout cassé dans le film qui lui était dédié, Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn), revient en très grande forme et crève littéralement l’écran. Elle est d’ailleurs parfaitement mise en valeur par une réalisation lui permettant de montrer toute la folie et la force du personnage extrêmement complexe que la comédienne incarne.

Idris Elba est superbe en tueur d’élite ne ratant jamais son coup. Il a fort à faire avec John Cena, excellent et très drôle en homme ne ratant jamais sa cible lui aussi, qui rentre en compétition avec lui. David Dastmalchian est amusant dans le rôle d’un personnage au pouvoir vraiment atypique. Daniela Melchior est sympathique en maîtresse des rongeurs. Il faut d’ailleurs saluer celui qui l’accompagne en permanence et qui est tout simplement adorable. C’est Sylvester Stallone qui fait la voix de l’homme requin, King Shark, un personnage particulièrement truculent qui nous est proposé et auquel il est difficile de ne pas s’attacher.

De nombreux autres protagonistes font des apparitions plus ou moins courtes. Alors que Viola Davis est toujours aussi bonne dans son rôle de responsable de la mission que vient compléter parfaitement Joel Kinnaman en responsable des prisonniers sur le terrain.

La réalisation de James Gunn est magnifique. Ce dernier ne fait aucun compromis, n’hésite pas à montrer des morts spectaculaires et sait toujours quand ajouter une pointe d’humour bienvenue. Il réussit à régulièrement offrir un beau moment d’exploit à ses différents protagonistes, tout en laissant le temps aux spectateurs d’apprendre à les connaître et à savoir ce qui les a mené en prison.

Il s’appuie aussi très bien sur les superbes effets spéciaux qui en mettent régulièrement plein les yeux et qui s’invitent parfois dans le décor, ce qui permet de découper l’aventure en parties d’une manière particulièrement imaginative qui rappelle d’ailleurs ce que peuvent proposer les comics.

Les tenues de Judianna Makovsky sont très spectaculaires, avec certains costumes particulièrement marquants. Les décors de Beth Mickle sont diversifiés et la très belle photographie de Henry Braham met en valeur les tribulations souvent explosives d’une bande d’individus pas vraiment recommandable évoluant sur la composition sympathique de John Murphy.

Les affrontements sont parfois dantesques. Ils bénéficient de chorégraphies millimétrées, d’effets pyrotechniques spectaculaires et d’utilisation d’armes parfois étonnantes. De nombreuses séquences sont particulièrement jubilatoires est souvent très drôles. À l’instar de répliques que certains protagonistes s’envoient comme des balles, ceux-ci surenchérissent aussi sur les différentes manières de se débarrasser des adversaires.

L’œuvre n’est donc pas tout public et propose des passages non censurés qui ont le mérite de faire rire sans taper sous la ceinture.

The Suicide Squad est un très beau film d’anti-supers héros qui réussit à la fois à ne pas se prendre toujours au sérieux, et à offrir aux spectateurs un spectacle marquant spectaculaire. Avec une histoire bien écrite, une réalisation très rythmée, un très beau travail sur le visuel, beaucoup d’humour et des personnages parfaitement interprétés, l’œuvre est vraiment impressionnante et propose une vision de l’univers cinématographique DC que l’on n’avait pas franchement vu jusqu’à présent, malgré la montée en puissance d’Aquaman et de Shazam !.

Et surtout, restez bien jusqu’à la fin du générique pour assister à une dernière scène.

Déjanté et explosif.

SYNOPSIS

Bienvenue en enfer - aka Belle Reve, la prison dotée du taux de mortalité le plus élevé des États-Unis d’Amérique. Là où sont détenus les pires super-vilains, qui feront tout pour en sortir - y compris rejoindre la super secrète et la super louche Task Force X. La mission mortelle du jour ? Assemblez une belle collection d’escrocs, et notamment Bloodsport, Peacemaker, Captain Boomerang, Ratcatcher 2, Savant, King Shark, Blackguard, Javelin et la psychopathe préférée de tous : Harley Quinn. Armez-les lourdement et jetez-les (littéralement) sur l’île lointaine et bourrée d’ennemis de Corto Maltese. Traversant une jungle qui grouille d’adversaires et de guerilleros à chaque tournant, l’Escouade est lancée dans une mission de recherche et de destruction, avec le seul Colonel Rick Flag pour les encadrer sur le terrain… et la technologie du gouvernement dans leurs oreilles, afin qu’Amanda Waller puisse suivre le moindre de leurs mouvements. Comme toujours, un faux pas est synonyme de mort (que ce soit des mains de leurs opposants, d’un coéquipier ou de Waller elle-même). Si quelqu’un veut parier, mieux vaut miser contre eux - et contre eux tous.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 12
- Titre original : The Suicide Squad
- Date de sortie : 28/07/2021
- Réalisateur : James Gunn
- Scénariste : James Gunn d’après l’œuvre de John Ostrander
- Interprètes : Margot Robbie, Viola Davis, Joel Kinnaman, Jai Courtney, Idris Elba, John Cena, David Dastmalchian, Daniela Melchior, Daniela Melchior
- Photographie : Henry Braham
- Montage : Fred Raskin
- Musique : John Murphy
- Costumes : Judianna Makovsky
- Décors : Beth Mickle
- Producteur : Michael De Luca, Charles Roven, Chuck Roven, Peter Safran pour Warner Bros., DC Entertainment
- Distributeur : Warner Bros. France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Suicide Squad


Copyright : © 2021 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.
Photo Credit : Courtesy of Warner Bros. Pictures/™ & © DC Comics
Photos de tournage - Credit : Jessica Miglio/™ & © DC Comics


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Poumon vert et tapis rouge : Review du documentaire
Le ciel est à vous : La critique du film en version restaurée (...)
L’Étang du démon : La critique
Le sommet des Dieux : La critique
Stillwater : La critique
Sermons de minuit : Review de la mini série
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Les Animaux fantastiques 3 : Un titre et une date de sortie (...)