359 connectés

Les Sorcières de l’Orient : La critique

Date : 22 / 07 / 2021 à 12h00
Sources :

Unification


Les Sorcières de l’Orient est un documentaire centré sur l’équipe nationale féminine japonaise de volley qui a enchaîné les victoires et les exploits sportifs dans les années 60, jusqu’à devenir des icônes de la pop culture. Tout en prenant contact avec certaines des joueuses pour les réunir et les interviewer afin qu’elles racontent leur histoire, le réalisateur a enrichi les images d’archives remarquablement restaurées, de toute une iconographie pour faire de son documentaire un objet pop unique en son genre.

Ainsi, le documentaire comporte de nombreux extraits d’animés inspirés par le parcours de ces volleyeuses devenues de véritables icônes. Parmi les séquences marquantes venant bousculer le spectateur, des séances d’entraînement à l’exigence surhumaine (et qui ont grandement participé à l’aura légendaire qui entourait l’équipe) rythmées par de la musique électronique afin de surligner la répétitivité des exercices. On est très loin du documentaire classique avec ici une volonté d’épater le spectateur en lui proposant quelque chose de très graphique.

Outre une focalisation autour de la personnalité de l’entraîneur, dont beaucoup d’observateurs s’accordaient à dire qu’il manquait d’humanité, alors que paradoxalement, ses joueuses le portaient aux nues, le documentaire essaie de nous donner les arcanes pouvant expliquer leur capacité à enchaîner les victoires. Est ce l’alchimie entre les différentes personnalités des joueuses ? Leur rythme de vie ne laissant aucune place au loisir (elles étaient ouvrières et enchaînaient les entraînements jusqu’au bout de la nuit) ? Les raisons de leur succès sont bien entendu multiples et ne manquent pas de nous d’interroger sur ce qu’il faut faire pour atteindre un tel niveau d’excellence.

La progression dramatique sur laquelle s’articule le film est particulièrement réussie et parvient à nous happer de bout en bout. Même si pour ma part, j’ai passé un très bon moment, je pense cependant qu’il faut une certaine sensibilité pour apprécier pleinement le documentaire (amour des animés, affinité avec la musique électronique...) . Néanmoins, l’histoire, " bigger than life " et l’émotion prégnante en font une œuvre qui raviront sans aucun doute un public loin d’être négligeable !

SYNOPSIS

Japon années 1960. Alors que Tokyo, en pleine reconstruction, signe son grand retour sur la scène internationale avec l’organisation des JO, un groupe de jeunes ouvrières connait un destin hors du commun. Après le travail, elles s’entraînent dans les conditions les plus rudes pour se hisser au sommet du volley mondial. Bientôt surnommées les « Sorcières de l’Orient », elles deviennent le symbole du miracle japonais. Leur histoire nourrira la pop culture durant des générations...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 48
- Titre original : Les Sorcièreres de l’Orient
- Date de sortie : 21/07/2021
- Réalisateur : Julien Faraut
- Scénariste : Julien Faraut
- Joueuses : Kinuko Idogawa (Tanida), Yoshiko Kanda (Matsumura), Yoko Tamura (Shinozaki), Katsumi Chiba (Matsumura), Yuriko Nakajima (Handa)
- Photographie : Yutaka Yamazaki
- Montage : Andrei Bogdanov
- Musique : Jason Lytle, K-Raw
- Producteur : UFO Production
- Distributeur : UFO Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Profession du père : La critique
La loi de Téhéran : La critique
Les Sorcières de l’Orient : La critique
Old : La critique
La conspiration des belettes : La critique
SDCC 2021 - Star Trek Prodigy : Enfin la première bande annonce (...)
SDCC 2021 - Star Trek Lower Decks : La bande annonce de la saison (...)
Les Maîtres de l’Univers - Révélation : La review de la (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Michaela Coel pour le film (...)
Profession du père : La critique
Destin - La Saga Winx : Début de production de la saison 2 avec (...)
Nos mots comme des bulles : La review du film Netflix
L’Île fantastique : Une reunion Melrose Place dans le (...)
The White House Plumbers : Corbin Bernsen & Alexis Valdés (...)
Observer System Redux : Le test du jeu vidéo qui pirate vos (...)