955 connectés

Kaamelott - premier volet : La critique

Date : 18 / 07 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Kaameloot Premier Volet est un très bon film qui se déroule une décennie après la fin de la série télévisée éponyme.

Il aura fallu 12 ans aux amateurs pour attendre la suite de leur série qui doit se déployer dans une trilogie. C’est son créateur, Alexandre Astier, qui en est aux manettes et qui dispose de multiples casquettes : scénariste, réalisateur, producteur, acteur et aussi compositeur.

Le scénario d’Alexandre Astier présente un pays gouverné par Lancelot du lac, alors que le roi Arthur a disparu depuis de nombreuses années. La résistance s’est mise en place et la rébellion gronde devant les exactions du nouveau seigneur, alors que suite à un certain concours de circonstances, Arthur va se retrouver à nouveau dans la région.

Malgré ses pointes d’humour, et ses personnages emblématiques, l’œuvre garde la tonalité sombre des dernières saisons. On se retrouve donc devant un récit mature montrant les bouleversements d’une région et la quête de pouvoir de certains.

La qualité des dialogues est toujours très bonne et particulièrement ciselée. Les répliques sont envoyées par les différents comédiens comme des balles de ping-pong et font souvent mouche. Entre de l’humour noir, des textes parfois surréalistes opposés à des mots bien terre-à-terre, le scénario a réellement été impeccablement travaillé.

Le long métrage d’Alexandre Astier peut se voir sans avoir aucune connaissance de la série. Le contexte est rapidement rappelé, et des éléments sont dévoilés au fur et à mesure de l’intrigue. Quant aux amateurs, ils ne sont pas oubliés. Ainsi, quelques passages devront les réjouir au plus haut point et montrent aussi l’intérêt que le créateur prend à faire plaisir à son public. Nul doute qu’une projection dans une salle remplie de fans soit des plus enjouées !

La mise en scène est particulièrement soignée. Celui-ci montre qu’il est un grand réalisateur et réussi à donner à sa fresque épique une grande amplitude. Certains passages sont particulièrement impressionnants, dont un final à la fois très drôle et d’une grande intensité.

Grâce à la très belle une photographie de Jean-Marie Dreujou, on se retrouve emporté dans de nombreux lieux qui déploient parfois leurs magnifiques paysages naturels devant nos yeux. En effet, le récit fait voyager et ne se contente pas que des abords du château principal.

Le casting est excellent. Chaque protagoniste retrouve, avec visiblement beaucoup de plaisir, le personnage qu’il incarnait dans la série. Alexandre Astier est formidable en ancien roi voulant vivre sa vie tranquillement. Entre son passé sombre, ses souvenirs de jeunesse et la manière dont il appréhende la situation actuelle, le comédien est impeccable et n’oublie pas ses répliques caustiques.

Thomas Cousseau est très bon en Lancelot du lac monolithique. Franck Pitiot et Jean-Christophe Hembert sont toujours aussi drôles en personnages parfois décalés. Jacques Chambon est amusant en Merlin l’enchanteur. Alain Chabat crève l’écran en duc d’Aquitaine. Christian Clavier est impeccable en conseiller du nouveau roi. Anne Girouard est formidable en reine Guenièvre. Et entre les anciens acteurs et les nouveaux, l’ambiance est bien au rendez-vous.

Les costumes de Marylin Fitoussi et les décors de Denis Seiglan sont particulièrement soignés. Un grand soin y a été apporté, ajoutant encore plus de sérieux à une comédie dramatique qui ne tombe jamais dans la simplicité.

Le premier volet de la trilogie démarre parfaitement, introduisant les différents protagonistes, resituant l’intrigue et permettant à celle-ci de se déployer sans heurt. Le long métrage, qui offre néanmoins une véritable introduction et une fin, est une parfaite rampe de lancement pour les deux œuvres qui vont suivre.

Kaameloot Premier Volet est un très bon film permettant de se (re)plonger dans l’univers de la série éponyme. Avec une histoire impeccablement écrite, une réalisation très réussie et des acteurs impeccables, le néophyte, aussi bien que l’amateur, prendra plaisir à suivre les aventures d’un homme qui n’a jamais demandé à régner.

Impressionnant et réussi.

SYNOPSIS

Le tyrannique Lancelot-du-Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d’Arthur Pendragon et l’avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l’île de Bretagne ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 00
- Titre original : Kaamelott - premier volet
- Date de sortie : 21/07/2021
- Réalisateur : Alexandre Astier
- Scénariste : Alexandre Astier
- Interprètes : Alexandre Astier, Lionnel Astier, Thomas Cousseau, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Christian Clavier, Clovis Cornillac, Anne Girouard, Guillaume Gallienne, Antoine de Caunes, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Jacques Chambon
- Photographie : Jean-Marie Dreujou
- Musique : Alexandre Astier
- Costumes : Marylin Fitoussi
- Décors : Denis Seiglan
- Producteur : Alexandre Astier, Agathe Sofer pour Regular
- Distributeur : SND

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Kaamelott – premier volet



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


American Nightmare 5 - Sans limites : La critique
Pour l’éternité : La critique
Le Tour du monde en 80 jours : La critique
Milla : La critique
Jungle Cruise : La critique
Star Wars - The Bad Batch : Review 1.14 War Mantle
American Nightmare 5 - Sans limites : La critique
Batgirl : J.K. Simmons de retour dans le DCTV ?
Sweet Tooth : Netflix commande une saison 2
American Horror Story - Double feature : Une affiche et une bande (...)
Breathe : Florencia Lozano & Juan Pablo Espinosa pour la (...)
Assassin’s Creed Fragments : Le roman de La Lame (...)
Netflix - Bandes annonces : 1er août 2021
Hawkeye : Les studios Marvel donnent une date pour le lancement (...)
Die Hard 6 : La mort de John McClane chez Disney