332 connectés

Turner & Hooch : Review des 3 premiers épisodes

Date : 20 / 07 / 2021 à 13h30
Sources :

Unification


Chère Moi de l’autre côté de 50 ans,

Merci de m’avoir demandé d’écrire la critique des 3 premiers épisodes de Turner & Hooch. J’aurais préféré que tu fasses faire ça à ton Toi de 25 ans puisqu’elle a vu le film avec Tom Hanks, mais tu m’as dit qu’elle aussi serait trop vieille pour ce job, alors je vais faire ce que je peux. C’est très gentil de me faire confiance et j’espère que je ne te décevrai pas.

Scott Turner (Josh Peck), c’est un marshal débutant de San Francisco. Son père, c’est Tom Hanks. En fait, pas vraiment. C’est le Scott Turner de 1989 qui était joué par Tom Hanks, mais tu m’as comprise. Le papa de Turner est mort, et Turner hérite de son chien, un gros truc marron qui s’appelle Hooch, qui bave et qui doit puer, au moins de la gueule. J’ai cherché dans des livres sur les chiens et j’ai trouvé que c’était un dogue de Bordeaux (ça m’a pris un temps fou, vivement l’Internet !).

Turner a une partenaire qui est enceinte, Jessica (Carra Patterson) et ils s’entendent bien. Tant mieux. Mais quand Hooch arrive, Jessica va ‘piloter un bureau’ jusqu’à la fin de sa grossesse, alors ça ne sera plus que Turner et Hooch qui seront partenaires, ce qui est bien pratique parce que c’est le nom de la série. Mais Jessica sera quand même là, surtout que son personnage est plus intéressant que celui de Turner, alors ce serait bête de s’en priver. Il y a aussi une espèce d’hurluberlu azimuté (j’ai toujours voulu utiliser ces deux mots et, ensemble, c’est encore plus rigolo) qui s’appelle Xavier (Brandon Jay McLaren) et qui est là pour rajouter un personnage comique. Il n’aurait pas été là, ça n’aurait rien changé.

Et puis il y a le chef de Turner, James Mendez (Anthony Ruivivar) qui est tellement fade qu’on se demande à quoi il sert, à part à remplir le rôle du chef. Lui aussi doit se le demander parce qu’il a eu des rôles autrement plus intéressants (ça, c’est toi qui me l’as dit). Et le pire ennemi de Turner, c’est son collègue Trent (Matt Hamilton) qu’il admire beaucoup, bien qu’il soit un gros prétentieux qui se la pète et s’attribue tous les succès de son équipe. Si les marshals US ont vraiment des agents de ce genre, ça craint.

Il y a aussi Erica (Vanessa Lengies), la nana un peu nunuche qui s’y connait en chiens et qui va aider Turner à comprendre le fonctionnement de Hooch. Elle tombe amoureuse de Turner mais il est trop nul pour s’en rendre compte.

Finalement, il y a la soeur de Turner, Laura (Lyndsy Fonseca) qui amène Hooch à Turner et qui le largue chez lui comme si c’était normal que ce soit lui qui s’en occupe, alors qu’il vit seul dans un appartement en ville quand elle, elle vit avec son gamin dans une grande maison avec un jardin. Mais il y a une histoire de dernières volontés de Scott Turner Sr., un truc bien cliché auquel on a du mal à croire. Et puis, en rangeant les affaires de leur père, Laura trouve des dossiers de criminels et elle va chercher à savoir pourquoi il travaillait sur ces dossiers avant sa mort. Y aurait-il un lien ?

Je n’ai donc vu que les trois premiers épisodes. Dans le premier, on raconte comment Turner récupère Hooch. On apprend que Turner a été élevé avec des chiens (papa adorait les chiens, maman est vétérinaire) ce qui doit expliquer pourquoi, quand Hooch lui lèche le visage, il ne réagit pas de façon dégoutée. J’espère que ce sont des effets spéciaux, sinon je plains l’acteur. C’est vraiment dégueu de voir ça ! Et aussi, quand Hooch détruit l’appartement de Turner et que celui-ci fait comme si c’était pas si grave, ce n’est vraiment pas crédible. Je lui aurais collé une rouste, moi, au clébard ! Mais ça ne doit pas être - comment tu dis déjà ? ah oui, ‘politiquement correct’. Et puis c’est Disney. Dans cet épisode, il y a une histoire de témoin que Turner et Jessica doivent protéger, et puis le témoin est enlevé, et puis on le retrouve grâce à Hooch et donc Mendez décrète que Turner et Hooch deviennent la brigade canine des marshals de San Francisco. Mendez, ça ne lui fait vraiment rien de voir ce gros truc marron baveux plein de poils se balader dans les bureaux. Pas crédible non plus, mais bon.

Dans le deuxième épisode, ils parodient un film que je n’ai pas encore vu mais dont tu m’as parlé : Piège de cristal. Une histoire complètement loufoque de terroristes qui s’en prennent à la fillette du président du Comité Olympique, je n’ai pas compris pourquoi. C’est rigolo de voir Turner en marcel, les pieds nus avec du vernis à ongles vert et un bandage. En fait pas trop, mais quand même un peu. Mais quand même pas trop.

Dans le troisième épisode, les marshals ont localisé une célèbre voleuse de bijoux internationale et se demandent quel coup elle peut bien préparer. Mendez ordonne à Trent de la trouver et de l’arrêter, et Turner aimerait participer à l’opération pour faire avancer sa carrière. Trent accepte à contrecoeur que Turner et Hooch fassent partie de l’équipe, mais bien sûr, rien ne se passe comme il faudrait parce que le chien ne fait pas ce que son maître lui demande. Mais c’est parce qu’il est plus intelligent que les humains. C’est le chien le plus intelligent du monde, en tout cas, de San Francisco.

Moi, je ne m’y connais pas autant que toi dans tout ce qui est scénario, jeu des acteurs, réalisation, photographie, montage, et donc je ne vois pas ce que je peux dire là dessus parce que quand je regarde une série, ce n’est pas (encore) ça que je regarde. Mais tu n’avais pas l’air très contente, alors j’imagine que ce n’est pas top. Surtout, m’as-tu dit, pour une série créée par Matt Nix qui avait fait Burn Notice que tu avais bien aimé. Moi, j’ai trouvé les couleurs bizarres mais tu m’as dit que c’était peut-être parce que c’était des screeners et pas forcément la version définitive. Possible.

Il me semble que je suis arrivée à l’âge limite pour ce genre de série. Ça m’aurait peut-être plu quand j’avais entre 7 et 12 ans mais je préfère regarder Cosmos 1999, c’est beaucoup mieux.

Je te fais un gros bisou, passe de bonnes vacances !

Fred, 13 ans.


EPISODE

- Episodes : 1.01 à 1.03
- Titres : Forever and a Dog, A Good Day to Dog Hard, Diamonds are Furever
- Date de première diffusion : 21 juillet 2021 (Disney+)
- Réalisateurs : McG, Robert Duncan McNeill, Jay Karas
- Scénariste : Matt Nix

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Stuntman : La review du film Disney+
Turner & Hooch : Review des 3 premiers épisodes
Les coulisses des attractions : Review de la série documentaire (...)
Star Wars - The Bad Batch : Review 1.12 Rescue on Ryloth
Loki : Review 1.06 Pour toujours. À jamais.
SDCC 2021 - Star Trek Prodigy : Enfin la première bande annonce (...)
SDCC 2021 - Star Trek Lower Decks : La bande annonce de la saison (...)
Les Maîtres de l’Univers - Révélation : La review de la (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Michaela Coel pour le film (...)
Profession du père : La critique
Destin - La Saga Winx : Début de production de la saison 2 avec (...)
Nos mots comme des bulles : La review du film Netflix
L’Île fantastique : Une reunion Melrose Place dans le (...)
The White House Plumbers : Corbin Bernsen & Alexis Valdés (...)
Observer System Redux : Le test du jeu vidéo qui pirate vos (...)