L’esprit s’amuse : La review du film Canal+

Date : 30 / 06 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


L’esprit s’amuse est une bonne comédie anglaise qui se base sur le texte éponyme de Noel Coward.

Le scénario de Nick Moorcroft, de Meg Leonard et de Piers Ashworth présente un homme devenu célèbre grâce à ses romans qui, suite à une séance de spiritisme qui tourne mal, va se retrouver hanté par son ex-femme décédée. Il va donc essayer de trouver un moyen de s’en débarrasser, alors que sa nouvelle épouse n’apprécie pas du tout la situation.

Le film d’Edward Hall se déroule dans les années 40 en Angleterre. On se retrouve donc projeté dans un milieu aisé où le paranormal va s’inviter pour le meilleur, et bien évidemment le pire.

C’est une maison imposante qui se trouve au cœur de l’intrigue. Il faut saluer le travail sur les décors fait par John Paul Kelly qui transforme la bâtisse et son jardin en un lieu à la fois lumineux et remplit de recoins permettant la mise en place de nombreux événements. De plus, la photographie d’Ed Wild se marie bien avec ce qui montré. Les costumes de Charlotte Walter sont très bons. On a vraiment l’impression de se plonger dans les années d’avant Deuxième Guerre mondiale et de côtoyer le gotha du cinéma, notamment américain, de cette période. En effet, le personnage principal est aussi scénariste et le 7ème art s’invite dans sa vie.

L’interprétation est très bonne. Dan Stevens est formidable en auteur n’arrivant plus à écrire un mot depuis le décès de son épouse. Isla Fisher est splendide dans le rôle de celle-ci. Son côté charmant va bientôt laisser la place un personnage plus sombre, ce qui va occasionner aux uns et aux autres des moments bien délicats. Aimee-Ffion Edwards est très bonne en deuxième épouse ne voulant pas être dérangée par les fantômes du passé de son mari. Et Judi Dench est magnifique en voyante dépassée par qui tout arrive.

L’œuvre possède une certaine légèreté et fait souvent rire. Les interactions avec les fantômes sont bien faites et la pagaille que le spectre est capable de la mettre est vraiment agréablement rendue.

Un film antérieur sur le même récit a été tourné en 1945. Cette nouvelle mouture a aussi une certaine légèreté. Elle est agréable à voir, fait passer un bon moment et donne envie de découvrir le texte original et sa première adaptation.

L’esprit s’amuse est un film amusant et divertissant présentant un trio amoureux vraiment compliqué. Avec un texte bien écrit, une réalisation propre et des comédiens qui s’amusent visiblement, le temps passe vite en compagnie de ces amants terrible.

Drôle et percutant.

SYNOPSIS

Un écrivain à succès confronté au syndrome de la page blanche invite, avec sa femme, une voyante afin qu’elle l’aide à remédier à son blocage. A la suite d’une séance de spiritisme, la médium entre en contact avec Elvira, la première épouse de l’écrivain ce qui attise la jalousie de Ruth, la seconde femme.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 35
- Titre original : Blithe Spirit
- Date de sortie : 29/06/2021
- Réalisateur : Edward Hall
- Scénariste : Nick Moorcroft, Meg Leonard, Piers Ashworth d’après l’œuvre de Noel Coward
- Interprètes : Dan Stevens, Isla Fisher, Aimee-Ffion Edwards, Judi Dench, Michele Dotrice, Dave Johns, Emilia Fox, Julian Rhind-Tutt, Adil Ray
- Photographie : Ed Wild
- Montage : Paul Tothill
- Musique : Simon Boswell
- Costumes : Charlotte Walter
- Décors : John Paul Kelly
- Producteur : Hilary Bevan Jones, Meg Leonard, Martin Metz, Nick Moorcroft, Tuni Pinnolis, Adrian Politowski, Peter Snell, James Spring pour Fred Films, Powder Keg Pictures, Fisherman
- Distributeur : Canal+

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

L'esprit s'amuse



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Demon Slayer - Le train de l’infini : La critique du (...)
Vanishing : La critique du film
Infiniti : Critique de la mini-série
The Tower : Critique de la saison 1
Buried - la mémoire enterrée : Critique de la mini-série
Dawn Of The Seven : La bande annonce du film Vought dans la série (...)
Tic et Tac, les Rangers du Risque - le film : La critique du (...)
Halo : Critique 1.09 Transcendence
Rebel Moon : Ed Skrein remplace Ruppert Friend sur le film (...)
Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon : La critique
The Ballad of Songbirds and Snakes : Le préquel Hunger Games a (...)
Mrs. Davis : Jake McDorman pour la série Peacock de Damon (...)
Dolmen : Le jeu vidéo d’exploration de faille temporelle
Netflix - Bandes annonces : 22 mai 2022
The Umbrella Academy : La bande annonce de la saison (...)