215 connectés

Freaky : La critique

Date : 21 / 06 / 2021 à 12h30
Sources :

Unification


Freaky est un bon film fait par Christopher Landon, le réalisateur, et scénariste, des très bons Happy Birthdead.

L’histoire est donc à nouveau une comédie horrifique qui fait souvent rire, bien qu’elle prenne un peu moins de risque, et soit moins originale que les films suscités.

Dans une petite ville américaine, un serial killer s’en prend à des adolescents. Il va rentrer en possession d’une étrange dague et après l’avoir utilisé sur une jeune fille, va voir son esprit être transféré dans le corps de cette dernière, alors que l’âme de celle-ci fait de même avec lui.

L’humour va donc naître du décalage entre les personnalités et les corps des deux protagonistes principaux. Car le tueur, pouvant maintenant se déplacer sans problème au lycée, va continuer sa sinistre œuvre. Alors que la seconde va tout essayer pour convaincre ses deux meilleurs amis de l’aider à mettre fin à ses méfaits.

On retrouve donc une blonde à forte personnalité, mais cette fois-ci, elle reste antipathique tout le long du récit. Elle est très bien interprétée par Kathryn Newton qui y va de bon cœur lorsqu’elle doit éliminer ses camarades et leur envoyer des répliques caustiques. Sa nouvelle apparence, plus petite et moins puissante, que l’ancienne donne d’ailleurs lieu à des séquences assez drôles où tout ne se déroule évidemment pas comme elle le souhaite.

Vince Vaughn est impeccable en homme massif occupé par une écolière. Il joue très bien du contraste entre sa silhouette et sa personnalité, ce qui donne lieu à des événements, et des rencontres souvent très drôles. Celeste O’Connor et Misha Osherovich sont impeccables en meilleurs amis de l’héroïne voulant aider celle-ci à regagner son corps. Cet étonnant trio fonctionne bien ensemble et les divergences entre les protagonistes est aussi source de rire.

La réalisation de Christopher Landon est bien réussie. Les morts diverses sont parfois originales et toujours efficaces. Le rythme fonctionne bien et si le récit est moins novateur que ce que l’on a vu précédemment du même réalisateur, on s’amuse beaucoup devant les déboires de ce tueur en série se retrouvant traqué avec son propre corps occupé par une autre. Certaines séquences sont particulièrement percutantes et l’horreur n’est jamais loin du rire, d’autant que le sang gicle parfois abondamment.

La photographie de Laurie Rose est très propre. La composition de Bear McCreary est en adéquation avec le récit. Et le montage du Ben Baudhuin est bien sympathique.

Freaky est un bon film amusant qui s’amuse beaucoup avec les codes du slasher pour offrir des mises à mort travaillées et des scènes parfois très drôles. Avec une histoire qui se découvre avec plaisir, une mise en scène ne laissant pas de temps mort et des personnages parfois attachants, on passe un bien agréable moment de divertissement devant une comédie horrifique qui répond parfaitement à ce que l’on attend d’elle.

Plaisant et efficace.

SYNOPSIS

Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle cible du Boucher, un tueur en série tristement notoire. Son année de Terminale va alors devenir le cadet de ses soucis.
Lorsque, sous l’effet du poignard antique du Boucher ils se réveillent dans le corps de l’autre, Millie n’a alors que 24 heures pour retrouver son corps afin de ne pas rester coincée pour le restant de ses jours dans la peau d’un tueur en série d’une cinquantaine d’années. Tâche délicate étant donné qu’elle ressemble désormais à une armoire à glace psychopathe, recherché par la police et cible d’une chasse à l’homme locale… alors que le Boucher, lui, dans la peau de la jeune fille, est bien décidé à célébrer un retour en fanfare dans un bain de sang.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 42
- Titre original : Freaky
- Date de sortie : 23/06/2021
- Réalisateur : Christopher Landon
- Scénariste : Christopher Landon, Michael Kennedy
- Interprètes : Kathryn Newton, Vince Vaughn, Celeste O’Connor, Misha Osherovich, Emily Holder, Nicholas Stargel, Kelly Lamor Wilson, Mitchell Hoog
- Photographie : Laurie Rose
- Montage : Ben Baudhuin
- Musique : Bear McCreary
- Costumes : Whitney Anne Adams
- Décors : Hillary Andujar
- Producteur : Jason Blum pour Blumhouse Productions, Divide / Conquer
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Freaky



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Profession du père : La critique
La loi de Téhéran : La critique
Les Sorcières de l’Orient : La critique
Old : La critique
La conspiration des belettes : La critique
SDCC 2021 - Star Trek Prodigy : Enfin la première bande annonce (...)
SDCC 2021 - Star Trek Lower Decks : La bande annonce de la saison (...)
Les Maîtres de l’Univers - Révélation : La review de la (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Michaela Coel pour le film (...)
Profession du père : La critique
Destin - La Saga Winx : Début de production de la saison 2 avec (...)
Nos mots comme des bulles : La review du film Netflix
L’Île fantastique : Une reunion Melrose Place dans le (...)
The White House Plumbers : Corbin Bernsen & Alexis Valdés (...)
Observer System Redux : Le test du jeu vidéo qui pirate vos (...)