432 connectés

Godzilla VS Kong [Achat Digital] : La critique

Date : 22 / 04 / 2021 à 14h30
Sources :

Unification


Godzilla vs Kong est un très bon film du Monsterverse qui en met plein les yeux sans demander beaucoup de concentration pour suivre une intrigue très fine.

Le scénario de Eric Pearson, Max Borenstein, Zach Shields, Michael Dougherty et de Terry Rossio se focalise sur la rencontre emblématique entre deux des monstres les plus connus du cinéma, Godzilla et Kong. Ces derniers vont s’affronter pour qu’il ne reste plus qu’un titan dominant dans le monde. Mais les humains vont s’en mêler, ce qui va entraîner de nouvelles catastrophes.

Il faut bien avouer que sans une déferlante d’effets spéciaux plus éblouissants les uns que les autres, le scénario, bien nanardesque, passerait très mal. Néanmoins, quand on va voir un film de ce type, on sait bien que ce n’est pas pour la qualité d’écriture que l’on se retrouve devant. Et la raison pour laquelle on le regarde est parfaitement maîtrisée par la réalisation qui offre exactement ce que l’on attend : des affrontements entre des monstres titanesques qui sont plus vrais que nature et d’une grande beauté visuelle.

Il faut avouer qu’il y a une certaine constance dans la méconnaissance de la physique, de la biologie et des sciences en général par les auteurs qui force l’admiration. Et des raccourcis scénaristiques qui la force tout autant. À cela, on peut ajouter les capacités que développent les personnages humains à pouvoir faire en quelques minutes des choses pour lesquelles ils n’ont jamais été formé, ce qui entraîne souvent une déconnexion vis-à-vis du long métrage lorsque les passages se concentrent sur les personnages humains.

D’ailleurs, on ne peut pas dire que ces derniers sont franchement marquants. Certains disparaissent bien vite, parfois sans franchement d’avertissement. Alors que d’autres servent à habiter des villes, paraissant bien vides (film grand public oblige, on ne voit jamais de mort de près), qui sont détruites par les combats.

Il faut signaler le retour de Millie Bobby Brown en fille débrouillarde pro-Godzilla et la présence intéressant de Kaylee Hottle en gamine sourde pro-Kong. Un très beau rôle vraiment touchant. Les autres comédiens font leur possible, mais leurs personnages caricaturaux et le manque d’intérêt qu’on peut leur porter n’aide pas énormément à s’y attacher. Mais à vrai dire, ce sont vraiment Godzilla et Kong qui sont les héros du film et cela fonctionne très bien, surtout quand les humains sont mis en retrait.

Les techniques utilisées par les humains, et leurs nombreuses inventions poussent très loin la suspension d’incrédulité du spectateur. Toutefois, si on n’y attache aucune importance, le résultat est très beau visuellement et fait passer un parfait moment de divertissement.

Les effets spéciaux sont complètement à la hauteur de la rencontre entre ces créatures gigantesques. Les deux monstres-titre sont parfaitement animés et tout à fait convaincants. Un grand soin a été porté aux expressions de Kong, auquel la majorité du film est dédiée. Ce dernier est particulièrement attachant et il est franchement agréable de le suivre au sein de ses tribulations autour du monde. Évidemment, les fans de Godzilla, dont je fais partie, peuvent le déplorer un peu. Mais chacune des apparitions du titan marin sont plus réjouissantes les unes que les autres, ce qui rééquilibre la balance.

La réalisation d’Adam Wingard est bien faite. Elle suit de près les différents protagonistes, dont les plus grandioses. La mise en scène s’appuie aussi sur le très beau travail sur les décors d’Owen Paterson et de Tom Hammock et sur ceux naturels d’Hawaï qui servent d’habitat à Kong. Elle est bien aidée par la très belle photographie de Ben Seresin rendant les séquences encore plus spectaculaires. Les scènes d’action sont nombreuses et en mettent régulièrement plein les yeux. De plus, les amateurs de longue date de Godzilla apprécieront sans doute le retour d’un personnage déjà vu dans les films de la Toho. Il est d’ailleurs dommage de ne pas avoir de scène supplémentaire dans le générique final.

La musique de Junkie XL, qui mêle celle des œuvres précédentes consacrées aux deux monstres, fonctionne très bien et apporte un charme supplémentaire à ce que l’on voit.

Godzilla vs Kong est un très bon film de créatures titanesques que l’on prend encore plus de plaisir à apprécier si on ne s’arrête pas sur le scénario. Cette confrontation entre deux monstres sacrés du cinéma tient toutes ses promesses et il est vraiment extrêmement dommage de ne pas avoir la chance de pouvoir le voir sur grand écran. C’est clairement un long métrage qui prouve que c’est ce format qui permet d’apprécier au mieux une œuvre visuellement aussi impressionnante. Il faut donc espérer qu’en France des événements spéciaux soient organisés afin de pouvoir (re)découvrir des affrontements d’anthologie.

En attendant, si vous vous moquez des incohérences scénaristiques, et que vous aimez les univers des grosses bestioles, ne passez vraiment pas à côté d’un film qui sait traiter ses acteurs géants comme de véritables stars.

Spectaculaire et dantesque.

SYNOPSIS

À une époque où les monstres parcourent la Terre, et alors que l’humanité lutte pour son avenir, Godzilla et King Kong, les deux forces les plus puissantes de la nature, entrent en collision dans une bataille spectaculaire inédite. Alors que Monarch se lance dans une mission périlleuse en terrain inconnu, et qu’il découvre des indices sur les origines des Titans, un complot humain menace d’éradiquer ces créatures – qu’elles soient bonnes ou mauvaises – de la surface de la planète.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : Achat Digital
- Date de sortie : 22/04/2021
- Audio : Français, Anglais
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 1 h 54

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Godzilla VS Kong
- Réalisateur : Adam Wingard
- Scénariste : Eric Pearson, Max Borenstein, Zach Shields, Michael Dougherty, Terry Rossio
- Interprètes : Kyle Chandler, Millie Bobby Brown, Alexander Skarsgård, Rebecca Hall, Brian Tyree Henry, Shun Oguri, Eiza Gonzalez, Kaylee Hottle
- Photographie : Ben Seresin
- Montage : Josh Schaeffer
- Musique : Junkie XL
- Costumes : Ann Foley
- Décors : Owen Paterson, Tom Hammock
- Producteur : Mary Parent, Eric McLeod, Brian Rogers, Alex García pour Productrice, Legendary Pictures, Warner Bros.
- Distributeur : Warner Bros. France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Godzilla VS Kong


Copyright : © 2021 LEGENDARY AND WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. ALL RIGHTS RESERVED. GODZILLA TM & © TOHO CO., LTD.
Photos de plateau Crédits : Vince Valitutti, Chuck Zlotnick


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mortal Kombat [Achat Digital / VOD] : La critique
Monster Hunter [DVD / Blu-Ray] : La critique
Godzilla VS Kong [Achat Digital] : La critique
The Nightingale [DVD / Blu-Ray] : La critique
Possessor [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Snake Eyes - G.I. Joe Origins : La première bande annonce
Indiana Jones 5 : James Mangold fait appel à une vieille (...)
Manifest : Review 3.09 Bogey
The Mosquito Coast : Review 1.04 Arrêt de Bus
Lightyears : Cinq nouveaux acteurs pour faire face à Sissy Spacek (...)
Falling : La critique
La Chronique des Bridgerton : Un spin-off Royal en préparation (...)
Rebel : La série Disney+ Star annulée en cours de première (...)
black-ish : Renouvellement pour une 8e et dernière saison
Psych 3 - This Is Gus : Peacock boucle la boucle avec un 3e (...)