435 connectés

Big Shot : Review des trois premiers épisodes

Date : 16 / 04 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Quand David E. Kelley (Ally McBeal, The Practice, Boston Legal) et Dean Lorey (Harley Quinn, IZombie, Arrested Development) créent une série ensemble, on ne peut s’attendre qu’à du bon. Rythme, humour et intelligence au menu et avec John Stamos (ER, Full House) en tête d’affiche, on a droit à une dose de sexy en plus. Bilan des courses : je n’ai vu que les 3 premiers épisodes et j’ai hâte de voir la suite.

Marvyn Korn entraîne une équipe de basket universitaire. Succès, argent, la vie lui sourit. Mais Korn a un gros défaut : il a un tempérament de feu et ne sait pas se maîtriser. Frustré par une décision d’arbitrage contre son équipe, il passe ses nerfs en balançant une chaise à la tête de l’arbitre. Sa carrière de coach universitaire est finie et son agent doit se démener pour lui trouver un nouveau contrat : personne ne veut de cet agité du cerveau ! Une opportunité finit par se présenter et Korn, qui a besoin de travailler, accepte à contrecoeur de coacher l’équipe féminine d’un lycée huppé de Californie.

C’est l’histoire d’un poisson que l’on sort de l’océan pour le mettre dans un bocal, un peu à la Ted Lasso, une excellente série que je vous recommande de voir, si ce n’est pas déjà fait. Korn va devoir faire preuve de trésors d’imagination pour s’adapter à ce nouveau public. L’empathie - dont il ne semble pas même connaître la définition - est clé lorsque l’on travaille avec des adolescentes, et Korn va devoir mettre son ego dans sa poche s’il veut évoluer en bonne harmonie avec ces êtres étranges dont le fonctionnement le dépasse. Un peu comme Harry dans Resident Alien, autre série que je vous recommande vivement de visionner. Avec l’aide de Holly, l’assistante coach (Jessalyn Gilsig) et d’Emma (Sophia Mitri Schloss), sa fille adolescente, Korn va réussir à trouver son groove et amener son équipe à la victoire. C’est cliché, je sais, mais ça fait du bien quand-même.

Alors oui, on pourrait reprocher à Big Shot d’être un ’chick show’, une série pour les filles. Il est vrai que John Stamos ne trouve pas son public chez les machos... Qu’à cela ne tienne, il y a suffisamment de jolies nénettes en short pour émoustiller ceux d’entre vous qui recherchent d’abord l’intérêt visuel dans une série. Pour ceux qui s’intéressent à des choses moins superficielles, c’est l’évolution de Korn qui attirera votre attention : comment Monsieur la Grosse Pointure du basket (big shot) prend une leçon d’humilité et finit par apprécier ce changement radical de contexte.

Avec des dialogues efficaces, des situations la plupart du temps gentillettes mais toujours divertissantes, des scénarios fluides qui se tiennent, des acteurs et une réalisation irréprochables, Big Shot est la bonne surprise de la programmation ’séries’ de Disney+ (hors Marvel, évidemment) de cette année.


EPISODE

- Episodes : 1.01 à 1.03
- Titres : The Big Awful, The Marvyn Korn Effect, TCKS
- Date de première diffusion : 16 avril 2021 (Disney +)
- Réalisateurs : Bill d’Elia, Ron Underwood
- Scénaristes : Kate Heckman, Leslie Schapira, Erin Weller

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Bad Batch : Review 1.02 Cut and Run
Star Wars - The Bad Batch : Review 1.01 Aftermath
22 contre la Terre : Review du court-métrage Soul de (...)
Falcon et le Soldat de l’hiver : Review 1.06 Un seul monde, (...)
The Empty Man : La review du film Disney+ Star
Black Panther - Wakanda Forever : Une suite étrange selon Martin (...)
The Boys : Jensen Ackles révolutionne son look pour interpréter (...)
La Femme à la fenêtre : La review du film Netflix
Prime Video - Bandes annonces : 14 mai 2021
Violet Evergarden - le film : La critique
À couteaux tirés 2 : Et voilà Janelle Monáe pour le film (...)
Festival de Cannes Une affaire d’Etat(s) : La review du (...)
Hello Tomorrow ! : Billy Crudup pose ses valises chez Apple (...)
Stay Frosty : Un film de Noël bourré d’action avec Idris (...)
Peine Ombre : le roman Young Adult de Dark Fantasy d’Ariel (...)