582 connectés

La Voie du Tablier : Review de la saison 1

Date : 13 / 04 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


La saison 1 de La voie du tablier est l’adaptation extrêmement fidèle du manga éponyme de Kōsuke Oono qui est disponible aux éditions Kana.

La saison 1, de 5 épisodes d’une vingtaine de minutes, reprend pratiquement tout le contenu des trois premiers tomes qui sont d’ailleurs entièrement traduits en France.

Chaque épisode possède environ cinq chapitres de 3 minutes, avec parfois un numéro spécial en fin d’épisode consacré au chat de la famille. Toutes les parties reprennent plan par plan l’intégralité du manga et on peut s’amuser à faire des arrêts sur images et à comparer la scène et les personnages aux planches papier.

L’histoire suit une tranche de vie d’un ancien yakuza légendaire qui est devenu homme au foyer. On voit ce dernier vaquer à ses tâches quotidiennes, et rencontrer régulièrement des anciens mafieux avec qui il travaillait, ou contre lesquels il se battait, qui ont parfois fait eux aussi des reconversions originales.

Et comme ce dernier le montre effectivement, la voie de l’homme au foyer n’est pas si différente que cela de celle d’un ancien bandit évoluant dans un milieu extrêmement codifié et dont l’évolution se fait grâce à ses compétences.

L’histoire est très drôle et joue beaucoup sur le personnage principal, et son faciès inquiétant, transposé dans un monde auquel il n’appartient pas naturellement. Un de très bons exemples est lié à une leçon de yoga que prend le protagoniste et à tous les commentaires qu’il fait par rapport aux positions qu’on lui demande de prendre. Un passage hilarant, comme de nombreuses autres séquences qui divertissent énormément.

Le doublage est excellent. Les voix japonaises sont impeccables et permettent de donner une forte personnalité à des personnages particulièrement truculents. Entre le personnage principal, sa femme, son ancien subordonné ou encore les dames du quartier ou une ancienne femme de chef de yakuzas, tous sont intéressants et réussissent à faire rire.

Il faut néanmoins parler du sujet qui fâche. En effet dans série animée, on entend par animation un mouvement plus ou moins fluide de ce qu’il se passe à l’écran. Et en ce domaine, la série se rapproche plus des visual novel (type de jeux vidéo souvent en point and clic qui enchaîne des écrans de personnage ou de lieu avec du texte, qui ne bougent pas beaucoup, comme pour les géniaux Ace Attorney) que d’un dessin animé.

En effet, la réalisation montre des images fixes que l’on fait parfois un peu bouger, ou sur lesquelles on zoome de temps en temps, associées à des onomatopées et à de très fugaces moments d’animation. L’avantage est que l’on a vraiment l’impression de voir un manga en couleur s’animer un peu, auquel le formidable travail sur le son et sur les voix ajoute une véritable âme. L’inconvénient est de se dire que lire le manga pourrait suffire. Ce choix surprenant a d’ailleurs été voulu par le studio qui réalise la série.

Toujours est-il que la technique étant peu chronophage, cela permettra d’avoir une adaptation des autres tomes assez rapidement. Et comme la série est vraiment très drôle et que les épisodes sont extrêmement courts, ce serait sympa de continuer à avoir cette colorisation un peu animée.

La saison 1 de La voie du tablier est une série pas trop animée, mais plaisante à suivre. Avec une histoire très drôle et originale, un remarquable travail sur le son et beaucoup de talent pour, avec un minimum de mouvement, donner l’impression qu’il se passe quelque chose, les épisodes sont vraiment très brefs, surtout si on ne regarde à la fois qu’un ou deux chapitres qui durent moins de trois minutes, ce qui permet de se divertir sans trop se fatiguer et passer des heures devant son écran.

Amusant et différent.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.05
- Date de première diffusion : 8 avril 2021 (Netflix)
- Réalisateur : Chiaki Kon
- Scénariste : Susumu Yamakawa d’après l’œuvre de Kōsuke Oono
- Avec : Kenjiro Tsuda, Shizuka Ito, Kazuyuki Okitsu

RÉSUMÉ

Tatsu, l’immortel, le légendaire yakuza qui a vaincu à lui seul un gang rival avec un tuyau de plomb, est connu pour autant effrayer les policiers endurcis que criminels les plus vicieux. Peu de temps après sa disparition, il refait surface avec un léger changement de profession. Désormais équipé d’un tablier, Tatsu a renoncé à la violence et tente de gagner honnêtement sa vie en tant que mari au foyer.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Super Me : La review du film Netflix
Jupiter’s Legacy : Review de la saison 1
Le monstre : La review du film Netflix
The Lure : La review du film Netflix
Imperceptible : La review du film Netflix
Cinéma - Bandes Annonces : 12 mai 2021
Star Trek - Strange New Worlds : L’Enterprise sur un rythme (...)
Black Widow : Les affiches personnages
The Nevers : Review 1.05 Hanged
Secret Headquarters : Owen Wilson confirme son intérêt pour (...)
Love and Death : Elizabeth Olsen à la découpe
Infinite : Verra-t-on le prochain Antoine Fuqua avec Mark (...)
Canal + - Bandes Annonces : 11 mai 2021
True Love : Le prochain film de Gareth Edwards avec John David (...)
Five Days At Memorial : Julie Ann Emery pour la mini-série Apple (...)