400 connectés

Falcon et le Soldat de l’hiver : Review 1.04 Le monde nous regarde

Date : 10 / 04 / 2021 à 13h45
Sources :

Unification


On s’en doutait un peu, Marvel Studios et Falcon et le Soldat de l’hiver l’ont fait. Captain America version John Walker a réussi à faire sombrer le symbole du bouclier dans les plus profondes abîmes de l’âme humaine corrompue par l’envie et le désir de pouvoir.

Vous trouviez les productions Marvel Studios pas suffisamment sombres dans leurs scénarios ? Voir Captain devenir un véritable vengeur (pas un Avenger, non...), un vengeur... celui qui se laisse dominer par ses émotions et qui finit par commettre l’irréparable, et cela devant les caméras des smartphones de la foule autour de lui. Vous allez alors être servi et les véritables Avengers vont devoir faire preuve d’un énorme pouvoir de super-héros pour réparer ce que le monde entier s’apprête à voir via les réseaux sociaux.

Un épisode savamment ficelé qui donnerait toutes les raisons à Monsieur Tout-le-monde de péter une durite. Mais voilà, quand on est Captain America, on est pas n’importe qui et vous devez le montrer. Incapable de mettre la main sur Karli Morgenthau, John Walker n’est que l’ombre d’un Captain dépassé et marche dans les pas de Sam et Bucky. Il nous montre encore plus qui il est : pathétique, incompétent et inutile. En un épisode, le personnage a réussi à désacraliser le symbole qu’il porte sur ses épaules, et l’acteur qui l’incarne - Wyatt Russell - fait d’autant plus preuve d’un extraordinaire talent. On ressent de la pitié quand il passe "sa plus mauvaise journée" avec son bouclier et le sort veut qu’il puisse entrevoir une échappatoire salvatrice. Cette solution ne fait que faire ressortir ce qu’il est en réalité : un être indigne de la fonction qu’il occupe.

Voilà une voie choisie pour le MCU tout à fait attendue. Dans les comics, Walker s’avère être un bien piètre Captain America, et l’univers cinématographique Marvel a fait le choix judicieux de ne pas aller à l’encontre de ce qui est raconté dans les comics, bien au contraire. Le MCU gagne en épaisseur dramatique ambigüe. On ne peut que se demander une chose : comment redorer le bouclier maintenant qu’il est souillé du sang d’une victime qui implore d’avoir la vie sauve ?

Et maintenant quoi ? On attend la suite de Falcon et le Soldat de l’hiver avec impatience ! Comment Malcolm Spellman compte-t-il redonner à la fonction de Captain America toute sa noblesse ? Le choix semble évident et Sam est bien entendu le candidat idéal. N’avait-il d’ailleurs pas été nommé par Steve Rogers lui-même ? La série sert-elle en fait de déclencheur pour Falcon ? Au début de la série, ce dernier se disait indigne du bouclier, mais maintenant que Walker a fait la preuve qu’il existe encore plus indigne, va-t-il accepter son destin ? Les différentes bandes annonces de la série nous laissaient voir Sam manier le bouclier tel le véritable Captain dont le monde a besoin, et la voie est toute tracée. Il ne reste que 2 épisodes pour réussir cet exploit narratif, et je fais confiance aux équipes de Kevin Feige pour cela.

Même si on s’attendait à voir John Walker démontrer son inadéquation avec la fonction de Captain America, c’est la façon dont cela a été montré qui est délectable et inattendue. Violence gratuite (mais mesurée, il ne fallait pas sortir du cahier des charges "familial" de Disney), et enfin une quantité supérieure à quelques gouttes de sang apportent un petit plus certain. Côté cliffhanger de la semaine dernière, la surprise s’est suffit à elle même. On nous donne quelques détails sur les liens que Bucky a su tisser avec un certain royaume caché d’Afrique. Enfin, l’arc centré sur le Baron Zemo prend là aussi des tournures tout à fait surprenantes.

ÉPISODE

- Episode : 1.04
- Titre : Le monde nous regarde
- Date de première diffusion : 9 avril 2021 (Disney+)
- Créateur : Malcolm Spellman
- Réalisatrice : Kari Skogland
- Scénariste : Derek Kolstad
- Avec : Anthony Mackie, Sebastian Stan, Emily VanCamp, Daniel Brühl, Wyatt Russell, Georges St-Pierre, Elijah Richardson, Adepero Oduye, Noah Mills, Desmond Chiam, Erin Kellyman et Miki Ishikawa

RÉSUMÉ

Après que Captain America lui a demandé de poursuivre son oeuvre à la fin d’Avengers - Endgame en lui confiant son bouclier, Sam Wilson / le Faucon fait équipe avec Bucky Barnes / le Soldat de l’hiver, dans une aventure mondiale qui teste leurs facultés et leur patience, faisant notamment face au groupe de super-vilains Flag-Smashers. Helmut Zemo joué par Daniel Bruhl et apparu dans Captain America - Civil War est également présent comme antagoniste dans une série où Emily VanCamp reprend son rôle de l’agent Sharon Carter.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Bad Batch : Review 1.02 Cut and Run
Star Wars - The Bad Batch : Review 1.01 Aftermath
22 contre la Terre : Review du court-métrage Soul de (...)
Falcon et le Soldat de l’hiver : Review 1.06 Un seul monde, (...)
The Empty Man : La review du film Disney+ Star
Black Panther - Wakanda Forever : Une suite étrange selon Martin (...)
The Boys : Jensen Ackles révolutionne son look pour interpréter (...)
La Femme à la fenêtre : La review du film Netflix
Prime Video - Bandes annonces : 14 mai 2021
Violet Evergarden - le film : La critique
À couteaux tirés 2 : Et voilà Janelle Monáe pour le film (...)
Festival de Cannes Une affaire d’Etat(s) : La review du (...)
Hello Tomorrow ! : Billy Crudup pose ses valises chez Apple (...)
Stay Frosty : Un film de Noël bourré d’action avec Idris (...)
Peine Ombre : le roman Young Adult de Dark Fantasy d’Ariel (...)