554 connectés

Platini, le dernier romantique : La review du film Canal+

Date : 06 / 03 / 2021 à 10h00
Sources :

Unification


Platini, le dernier romantique est un formidable documentaire qui retrace les 15 ans de carrière du grand footballeur français.

Le programme est composé d’un film exceptionnel constitué uniquement d’images d’archives de 1h30, auquel est associé une très intéressante interview de Michel Platini, d’une vingtaine de minutes, menée par Hervé Mathoux.

Évidemment, le choix d’avoir pris des images d’archives, donne un grain particulier au documentaire. Car celui-ci, même travaillé, est dépendant de ces extraits d’époque. Néanmoins, le rendu final est saisissant et permet de se replonger complètement dans les années 70 et 80 et de découvrir chronologiquement une carrière riche en titres et en prestations.

À l’époque, le football était loin d’avoir la place qu’il a aujourd’hui, et des spectateurs sans arrière-pensée se massaient dans les stades pour assister aux rencontres. Les professionnels gagnaient à peine de quoi vivre et se satisfaisaient complètement de pouvoir pratiquer un sport qui leur tenait à cœur.

Michel Platini a commencé sa carrière à 17 ans à Nancy, avant que son talent le pousse vers la très grande équipe de l’époque, qui a lancé le football moderne en France, celle de Saint-Étienne. Mais c’est en partant à la Juventus en Italie que sa renommée a explosé, ce qui lui a permis, avec ses exploits en bleu au niveau international, d’être le premier homme à remporter trois ballons d’or consécutivement.

L’œuvre présente les grands moments footballistiques de Michel Platini et parsème ses fulgurances en carrière par un très grand nombre d’interviews du joueur, ou d’extraits de journaux télévisés de l’époque présentant ses exploits.

On peut donc être extrêmement admiratif devant les buts parfois incroyables qu’il a inscrit, sa compréhension du jeu, sa justesse technique, et son talent pour tirer les coups francs, ce qui l’a établi comme l’un des maîtres incontestés en ce domaine, y compris à l’heure actuelle.

À travers cette grande recherche d’archives, ce montage précis et cette narration passionnante à suivre, c’est aussi le passé qui nous est conté. Celui de la société française, mais aussi celle d’un monde du football en pleine évolution qui a commencé sa transition professionnelle et mercantile pendant la carrière du joueur.

C’est d’ailleurs cela qui inspire le titre du documentaire, la fin d’une certaine forme de football, remplacée par une professionnalisation plus rigoureuse, une monétisation du sport et des joueurs et l’abandon d’une forme d’insouciance.

Sans parti-pris, le film de Jean-Marie Goussard montre les exploits d’un homme, la manière dont la France peut enfin proposer une équipe internationale pouvant briller dans des grandes compétitions telles la coupe du monde et celle d’Europe, les hauts et les bas d’un joueur très sollicité et l’engouement pour lui d’un public qui parfois a été un peu dur envers le joueur.

À l’issue de ce long métrage spectaculaire, une très belle interview permet de donner la parole à Michel Platini qui parle toujours avec autant de passion, d’amour, et d’humour, de sa période de footballeur, la meilleure partie de sa vie, alors qu’il a eu une très riche carrière par la suite qu’il a d’ailleurs aussi beaucoup apprécié.

Platini, le dernier romantique est un splendide documentaire qui est d’autant plus impressionnant, qu’il n’utilise que des archives d’archives en n’y ajoutant jamais aucun commentaire ou remarque provenant d’aujourd’hui, en dehors de quelques encarts montrant l’impact dans le milieu sportif français de certaines victoires. C’est donc une plongée particulièrement spectaculaire que l’on fait dans une période pas si lointaine que cela, mais qui a depuis radicalement changé.

Et c’est aussi l’occasion de (re)découvrir un joueur d’exception et de voir certains buts splendides qui permettent de comprendre pourquoi Michel Platini a remporté autant de succès lors de sa carrière et fait partie de l’un des meilleurs joueurs français de tous les temps.

Passionnant et sympathique.

SYNOPSIS

Neuf mois de travail, des centaines d’heures d’images et d’interviews visionnées, pour un documentaire exceptionnel constitué à 100% d’images d’archives. À travers les instants les plus marquants de sa vie de joueur, en France comme en Italie, Jean-Marie Goussard dresse pour CANAL+ le portrait de Michel Platini.

Alors que beaucoup aujourd’hui ne le connaissent que par ses fonctions de dirigeant, voici un véritable "film d’époque" de 90 minutes, qui raconte quinze années de la carrière incroyable d’un des plus grands footballeurs de l’histoire. Une époque aussi, inoubliable, incomparable, du milieu des années 1970 a l’ère moderne des années 1980, entre grand spectacle et médiatisation, argent ou parfois violence. Finalement, Michel Platini incarne ce changement d’ère foudroyant. Parfois en pleine conscience, parfois malgré lui, il voit s’évanouir le football romantique qu’il aimait tant à ses débuts.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 30
- Titre original : Platini, le dernier romantique
- Date de sortie : 07/03/2021
- Réalisateur : Jean-Marie Goussard
- Interprètes : Michel Platini, Hervé Mathoux
- Montage : Christophe Estano
- Producteur : Canal+
- Diffuseur : Canal+

LIEN

- SITE OFFICIEL


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Rocks : La review du film
Derrière le masque : La Review du Documentaire Planete+ (...)
Tout simplement faux : Review du documentaire Canal + (...)
Comment OSS 117 et Lemmy Caution ont sauvé le film d’espionnage
Je ne suis pas une Salope, je suis une Journaliste ! : La review (...)
The Spook Who Sat By The Door : Christina Jackson pour le pilote (...)
Memory : Guy Pearce & Monica Bellucci aux côtés de Liam (...)
Le Livre de Poche : Les sorties d’avril 2021
Canal + - Bandes Annonces : 20 avril 2021
Shang-Chi et la légende des dix anneaux : La première bande (...)
For All Mankind : Review 2.09 Triage
Spider-Man - No Way Home : Alfred Molina confirme son implication (...)
Le Seigneur des Anneaux : La série de tous les records (...)
Manifest : Review 3.03 Wingman
Black Adam : L’humoriste Mo Amer rejoint Dwayne (...)