645 connectés

Clarice : Review 1.01 The Silence is Over

Date : 13 / 02 / 2021 à 13h45
Sources :

Unification


Il y a des mythes cinématographiques dont on espère secrètement que l’industrie hollywoodienne ne viendra pas salir la mémoire. Autant Hannibal Lecter a eu sa saga, dont toutes les suites n’ont jamais égalé le premier chapitre, autant le personnage joué divinement par Jodie Foster en 1991– oscarisée pour l’occasion – Clarice Starling, était passé entre les gouttes.

Mais c’est sous-estimé le manque d’inspirations actuelles des producteurs américains, avides de nouvelles figures fortes à mettre en avant en ces temps troubles, où la production audiovisuelle est au plus mal.

Voici donc Clarice, série inspirée de l’héroïne du Silence des Agneaux.

Un Spin-off vraiment ?

Pas encore remise en service après sa première enquête, Clarice Starling (Rebecca Breeds) est convoquée à Washington par la nouvelle Avocate Générale pour intégrer l’équipe locale sur une affaire de double homicide pouvant ressembler à des meurtres en série.

Reconnue comme experte par la presse, mise sous les projecteurs, la novice va devoir faire face à la méfiance de son nouveau chef, Micheal Cudlitz (Devyn A. Tyler), qui souhaite lui imposer le sens du devoir envers le FBI.

Une introduction scénaristique des plus classiques dans le style direct des séries polars américaines mainstream (CSI, NYPD), tout en s’inspirant dans sa réalisation – vive la courte focale en gros plan – et sa mise en scène de certaines réussites critiques récentes (True Detective).

Tout cela est plutôt sympatique, mais quel rapport avec le Silence de Agneaux ?
Hormis le fait que la nouvelle Avocate Générale est la mère de la seule survivante de Buffalo Bill, que l’on enquête sur un double meurtre et que l’on suit Clarice, on se retrouve dans un show assez générique qui peine à convaincre.

Alors d’accord, le nom de l’épisode est The Silence is Over, mais de là à oublier l’œuvre originale, à quoi bon ?

Quelle direction à venir ?

Sans vous gâcher la conclusion, on peut sentir un arrière-goût de sujet social de 2021 poindre dans cette série se déroulant au début des 90’s. Déjà que l’ambiance générale de la série peine à nous faire ressentir cette époque (les agents possèdent le top de la technologie, à la limite de l’anachronisme.), si en plus elle va sur le terrain des gros clins d’œil, sans finesse, à notre actualité, pas sûres qu’elle convainc le public qui adore le film de Jonathan Demme.

Cependant, si Alex Kurtzman et Jenny Lumet, les scénaristes, vont vers les démons de Clarice, parfois aperçus lors de ce premier épisode, tout en se concentrant sur un éventuel complot, on pourrait avoir une suite digne de son nom.



EPISODE

- Episode : 1.01
- Titre : The Silence is Over
- Date de première diffusion : 11/02/2021 (CBS) - 12/02/2021 (SALTO)
- Réalisateur : Maja Vrvilo
- Scénariste : Alex Kurtzman & Jenny Lumet
- Avec : Rebecca Breeds ; Lucca De Oliveira ; Devyn A. Tyler ; Kal Penn ; Nick
Sandow ; Michael Cudlitz & Marnee Carpenter.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS





 Charte des commentaires 


Manifest : Review 3.02 Deadhead
Clarice : Review 1.07 Ugly Truth
Manifest : Review 3.01 Tailfin
Clarice : Review 1.06 Souviens-toi
Clarice : Review 1.05 Get Right with God
Falcon et le Soldat de l’hiver : Review 1.05 La (...)
Indiana Jones 5 : Mads Mikkelsen au casting du film
Mare of Easttown : Review de la mini-série
Hawaii Five-0 : Daniel Dae Kim parti dans la douleur en (...)
Starlight : Les comics de Mark Millar adaptés par Joe (...)
Just Beyond : La série Chair de poule de Disney+ recrute du (...)
The Big Sky : Carlos Gomez et Anja Savcic rejoignent la saison (...)
Poupée russe : Sharlto Copley pour la série Netflix
Alhambra et Escape - Roll & Write : Les jeux de dés
VOD DVD - Bandes Annonces : 17 avril 2021