602 connectés

American Gods : Review 3.02 Serious Moonlight

Date : 20 / 01 / 2021 à 13h30
Sources :

Unification


Avant de donner suite au cliffhanger qui avait clôt le précédent épisode, American Gods reprend une de ses meilleures habitudes narratives en nous plongeant dans le passé, à une époque lointaine pendant laquelle les Dieux avaient une influence manifeste sur les événements. La brutalité et la cruauté extrême de la scène montrée viennent nous rappeler que les Anciens Dieux sont prêt à aider leurs adorateurs, à condition que ceux-ci soient prêt à sacrifier leur humanité.

Après cette introduction qui ne trouvera de sens que lors des ultimes secondes de l’épisode, on retrouve Shadow dans la mauvaise posture où il était lorsque nous l’avions quitté. On va découvrir que sous ses airs de ville chaleureuse, la ville de Lakeside abrite un bien sombre secret, expliquant le comportement méfiant de certains habitants vis-à-vis du fils d’Odin. Ce dernier continue d’ailleurs ses petites affaires, et même s’il n’est pas toujours le bienvenu, son aplomb va sans doute lui permettre de recruter davantage d’ancien Dieux lors d’un moment pas vraiment approprié.

Si l’intrigue de la semaine est essentiellement centrée sur Shadow, les scénaristes n’oublient pas de nous donner des nouvelles de Salim et Bilquis, accentuant cette délicieuse impression d’intégrer le quotidien des Dieux et de ceux qui leur sont proches. Quand American Gods parvient à articuler cet aspect anthropologique fictif dans ce qu’il peut y avoir de plus passionnant avec le grand voyage à travers les États-Unis qu’elle nous propose, le téléspectateur ne peux que profiter d’un spectacle semblable à nul autre. Dommage que les scénaristes n’aient jusqu’à présent pas réussi à trouver la formule permettant à la série de s’affranchir définitivement de certaines longueurs qui ont rendus certains épisodes très pénibles à regarder.

La force de cet épisode est d’arriver à combiner les différentes intrigues qui composent l’univers d’American Gods d’une manière aussi logique qu’efficace. Si le lecteur du roman sera ravi de retrouver le parfum de mystère qui flotte au-dessus de Lakeside, il trouvera un certain plaisir à découvrir les ajouts ou modifications qui enrichissent l’univers créé par Neil Gaiman. De nombreux indices habilement placés et mis en valeur par la mise en scène en disent long sur la suite des événements sans pour autant que le profane puisse deviner tout ce qui est en train de se tramer et se mettre en place. On ne peut que saluer l’intelligence d’écriture des scénaristes d’être arrivé à suggérer des choses qui prendront tout leur sens lors d’une deuxième vision sans que cela ne soit pour autant trop didactique.

Enfin, l’un des plus grands plaisir de cet épisode est de voir à quel point Ian McShane a l ’air de s’éclater dans le rôle d’Odin. L’œil vif, l’air goguenard associé à un charisme de tous les instants font de lui le meilleur Père de Tous que les lecteurs du livre auraient pu espérer. On a vraiment l’impression de ne pas avoir vu l’acteur aussi investi dans son rôle que lors de ce début de saison.

Si American Gods avait réussi à maintenir un standard de qualité du niveau de cet épisode lors de la saison précédente, nous n’aurions pas été inquiets à l’idée d’entamer celle-ci. Pour l’instant, de vrais efforts d’écriture semblent avoir été faits et nous permettent de penser que les épisodes à venir semblent bien partis pour nous satisfaire.

ÉPISODE

- Episode : 3.02
- Titre : Serious Moonlight
- Date de première diffusion : 18 janvier 2021 (Prime Video)
- Réalisateur : Julian Holmes
- Scénariste : Moises Verneau

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


American Gods : Review 3.07 Fire and Ice
American Gods : Review 3.06 Conscience of the King
American Gods : Review 3.05 Sister Rising
The Expanse : Review 5.10 Nemesis Games
American Gods : Review 3.04 The Unseen
Debris : Review 1.01 Pilot
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Indira Varma au casting
Justice League : Les justiciers s’unissent sur de nouvelles (...)
Godzilla vs. Kong : L’affiche à la Volte-face
Lightyears : Sissy Spacek & Ed O’Neill pour le drame SF (...)
Sword Art Online Alternative - Gun Gale Online : Review de la (...)
National Parks : Le pilote de Kevin Costner complète sa (...)
Ma douce et odieuse amie : La review du film Netflix
Upload : Paulo Costanzo pour la saison 2 de la série (...)
Masters Of The Air : La suite de Band Of Brothers avec Austin (...)