632 connectés

Nains : La critique du tome 19

Date : 25 / 12 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification France


Tadgar des errants
Nains tome 19

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Nicolas Jarry
. Dessin : Jean-Paul Bordier
. Coloriste : Vincent Powell
. Date de sortie : 21 octobre 2020
. Format : 23.4 x 32.41 cm
. Nombre de pages : 60
. ISBN : 9782302090231
. Prix : 15.50 €

Le mal n’a qu’à bien se tenir... parce qu’il a trouvé plus malhonnête que lui !

Tadgar le futé, Lygdr la ténébreuse, Damn la séductrice, Wal le fou-furieux et Akab le vieux prêtre défroqué ont un point en commun : aucune loi n’est sacrée à leurs yeux. Seule leur importe la liberté, tant qu’elle est assaisonnée d’un bon paquet de talions. Alors, quand cette équipe de hors-la-loi se fait doubler par un nécromancien et se retrouve avec une armée d’orcs, un mage elfe blanc et une cité-état naine aux trousses, ils décident de faire ce que tout nain sensé ferait à leur place : retrouver le mage noir et lui faire cracher ses dents.

Découvrez un extrait.

Décryptage

C’est dans une atmosphère tendue que Tadgar et son équipe viennent faire leur livraison au mage nécromancien Ax’Aaztarom. La pierre magique récupérée en récompense devrait être vendue à prix d’or à des Elfes Blancs, mais le plan ne sera pas sans accrocs et ne se déroulera pas comme prévu. La transaction se terminera dans une explosion avec la certitude que tout va mal se passer par la suite.

Akab, Walgrim, Lygdr et Damn, les nains qui forment cette petite équipe de bras cassés, ont une confiance toute limitée en leur leader Tadgarr, le passé leur ayant appris qu’ils avaient eu raison de ne pas le croire aveuglément. Et pourtant, il va les placer constamment dans des dangers inextricables, toujours pour tenter de réussir un coup foireux. Première véritable aventure burlesque dans les Terres d’Arran, où rien, mais rien ne se déroule comme prévu, Tadgar des Errants est le 19ème tome de la série des Nains. Pour ce tome, il sera fait juste un focus sur cette petite équipe comme une respiration amusante dans une plus grande histoire. Parce que au delà de l’action qui ponctue ce tome, c’est en effet très drôle, les situation causasses et violentes s’enchainent à vitesse grand V tout en mettant l’équipe en danger face aux hommes, aux Elfes et aux Orcs... rien que ça...

Ce qui diffère des autres aventures des Terres d’Arran, et ce qui saute aux yeux en premier en lisant cette BD, c’est le format des pages. Ce sont des petites cases, plus petites que d’habitude en tout cas, qui en composent les planches. Et ça donne un récit plus resserré, plus dense, plus long qui va traiter au delà des petits coups qui mettent en danger l’équipe, du groupe en lui même, de la dynamique de ce groupe, de l’amitié et de la loyauté qui finalement les unie tous. Côté dessins, rien à redire, c’est dynamique, efficace, détaillé et toujours magnifique.

Forcément le ton est plus léger, l’humour bien présent. Les malfrats, qui composent cette petite bande, sont plutôt mauvais dans l’ensemble, on est loin d’un groupe à la Ocean’s Eleven mais c’est principalement ce qui fait le charme de cette histoire. Les situation loufoques s’enchaînent et alors qu’il suffit d’habitude d’être 2 pour s’engueuler, la petite troupe se compose de 5 nains à fortes personnalités, ce qui donne des joutes verbales intéressantes tout le long de l’aventure que vont traverser les nains et qui ne sera pas sans danger. Un excellent tome one-shot (pour le moment) qui prouve que la série sait se réinventer à chaque tome.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Indochine : La critique du tome 2
Undiscovered Country : La critique du tome 1
Elfes : La critique du tome 29
Indochine : La critique du tome 1
1984 : La critique de la BD de chez Soleil Prod
SUPERMAN & LOIS
Outer Range : Matt Lauria pour la série Amazon Prime
The Great Race : Le jeu des courses impossibles des années (...)
Netflix - Bandes annonces : 2 mars 2021
For All Mankind : Review 2.02 The Bleeding Edge
Terminator : Un T-800 en série animée sur Netflix
M.O.D.O.K. : Sur le point de perdre la tête
Servant : Review 2.07 Marino
The Handmaid’s Tale : Oprah annonce la guerre
Blue Beetle : Le projet DC décolle-t-il enfin ?