484 connectés

Les mondes extraterrestres : Review de la saison 1

Date : 05 / 12 / 2020 à 10h45
Sources :

Unification


La première saison de Les mondes extraterrestres, en 4 épisodes de 40 minutes, est une bonne série de speculative fiction permettant d’imaginer une vie potentielle sur des planètes différentes de la nôtre.

L’œuvre n’est pas sans rappeler la très bonne série en deux épisodes La vie extraterrestre Aurelia et Blue Moon de Nick Stringer, sortie en 2005, qui s’était essayé au même exercice de style.

Elle s’appuie sur les connaissances que l’on a de la vie sur terre pour les extrapoler sur d’autres planètes et parler de ce que pourrait être le vivant en ces lieux différents. Ainsi, chacun des épisodes est consacré à une planète différente, dont les caractéristiques physiques sont détaillées, et dont certains éléments vraiment différents de la Terre permettent d’imaginer une faune et une flore adaptée.

Le premier épisode se base donc sur une atmosphère plus dense qui permet à d’immenses créatures de planer indéfiniment. Le second montre un endroit avec de très grands contrastes de température ne présentant toujours qu’une seule face au soleil. Le troisième est consacré à une planète ayant un taux d’oxygène très élevé, ce qui lui permet d’être particulièrement florissante. Et le dernier se focalise sur un endroit brûlé par un soleil mourant, duquel ses habitants hautement évolués doivent s’exiler.

Chaque épisode est composé de la même manière. Un certain nombre d’images de synthèse permettent de visualiser les créatures peuplant les différents mondes. Celles-ci sont entrecoupées par des mini-reportages de certaines personnalités du monde scientifique qui expliquent leurs travaux, leurs découvertes, leurs connaissances ou leurs extrapolations. Et certaines très belles images de notre planète viennent étayer leurs propos et sont insérées dans la narration de l’épisode.

Si l’exercice de style est intéressant, et parfois amusant, il n’est pas toujours entièrement convaincant. En effet, la rencontre avec les spécialistes est toujours passionnante et offre parfois les meilleures parties de chaque épisode. Néanmoins, la manière de rebondir entre ces petits documentaires et l’extrapolation de leurs contenus sur une autre planète n’est pas toujours pertinente et on ne voit pas forcément la relation entre ce qui est montré et ce que cela devient dans une autre galaxie. Par exemple, dans le premier épisode, le passage sur les lémuriens laisse un peu sceptique sur l’utilisation du sujet dans le cadre de la planète décrite.

Ma deuxième critique porte sur l’utilisation des images de synthèse. Ces dernières sont très belles et bien réalisées. Mais assez rapidement, on se rend compte qu’il ne s’agit que de quelques minutes qui sont réutilisées de très nombreuses fois au cours de l’épisode. On peut ainsi assister à la même séquence sept ou huit fois, ce qui la rend au bout d’un moment un peu lassante.

Enfin, tous les univers créés le sont par rapport à ce que l’on connaît sur Terre. C’est-à-dire que toute l’évolution se fait à partir d’une base carbonée et utilise les mêmes mécanismes que ce que l’on a chez nous. Or, pour aller plus loin, on pourrait par exemple se pencher sur une base silicium qui pourrait générer une vie que nous aurions peut-être d’ailleurs du mal à reconnaître, cette dernière n’existant pas sur notre planète. Mais qui sait, la seconde saison pourra peut-être envisager une planète vraiment différente, ce qui nécessiterait de faire preuve de beaucoup d’imagination pour envisager un tel type de forme de vie.

Il faut en tout cas signaler que la voix off de Sophie Okonedo, dans la version originale, est vraiment très bonne. Si le texte n’est pas toujours passionnant, cette voix accompagne très bien les images de ces étranges planètes que l’on nous fait découvrir.

La première saison de Les mondes extraterrestres est intéressante et amusante à découvrir. Avec de très belles images de synthèse nous permettant de découvrir des lieux lointains, des rencontres formidables avec des scientifiques de haut niveau passionnants à écouter et un voyage au cœur d’une imagination se basant sur les éléments scientifiques et biologiques que l’on connaît, on passe un bon moment à regarder cette série très courte.

Sympathique et diversifiée.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.04
- Titre : Atlas, Janus, Eden, Terra
- Date de première diffusion : 2 décembre 2020 (Netflix)
- Avec : Sophie Okonedo

RÉSUMÉ

Appliquant les lois de la vie sur Terre au reste de la galaxie, cette série mélange science et fiction pour imaginer la vie extraterrestre sur d’autres planètes.

BANDE ANNONCE



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Désenchantée : Review Saison 3
Le Traqueur de la nuit - Chasse à l’homme en Californie : (...)
Histoires terrifiantes : La review du film Netflix
Zone hostile : La review du film Netflix
Survivre à la mort : Review de la série documentaire (...)
Black Phone : Le prochain film d’horreur de Scott (...)
Wonka : Un préquel pour le Howard Hughes de la confiserie de (...)
Chicago Med : Steven Weber pour la série médicale de (...)
Devotion : Christina Jackson pour le film de guerre de JD (...)
Elfes : La critique du tome 28
Cinéma - Bandes Annonces : 22 janvier 2021
WandaVision : Review du troisième épisode
Star Trek Picard : Des changements qui auront un impact (...)
She-Hulk : Ginger Gonzaga dans la série Marvel de Disney+
Walker : Un point de départ tout trouvé