563 connectés

Les chroniques de Noël 2 : Review du film Netflix

Date : 25 / 11 / 2020 à 13h00
Sources :

Unification


Qui n’a pas envie de voir Kurt Russel en Père Noël et Goldie Hawn (son épouse dans le civil) en Mère Noël ? Le premier opus des Chroniques de Noël en 2018 nous avait proposé une fable sympathique, drôle et efficace, et Netflix en serait resté là qu’on ne s’en serait pas plus mal porté. Mais l’industrie du cinéma aime renouveler les choses qui marchent. C’est bien pratique : on prend les mêmes et on recommence, il n’y a que le scénario qui change. Du recyclage en quelque sorte, d’autant que l’on retrouve - à quelques détails près - l’histoire du Grinch de Roald Dahl qui a déjà été portée plusieurs fois à l’écran.

Ce second volume, en plus de manquer d’originalité au plan de l’intrigue, est loin d’être aussi amusant que le premier, je dirais même qu’il est carrément lourdingue. Mais comparé aux films de Noël complètement débiles que Netflix nous propose dans son catalogue (évitez à tout prix tout ce qui est produit par Hybrid !), c’est du grand art ! Tout est relatif...

Voilà donc un autre nanar de Noël américain tout à fait classique, mais avec un vernis cinématographique de qualité grâce à la production netflixienne : les décors, les costumes, les effets spéciaux pètent bien, la réal (Chris Columbus, quand même !) est impeccable. Alors c’est sympa pour les yeux mais tout ce sucre, c’est carrément dangereux pour la glycémie !

Kurt Russel est génial, comme d’habitude, mais Goldie Hawn n’est pas très crédible en Mère Noël en manque de rejetons. Darby Camp, dans le rôle de Kate, la gamine qui avait déjà aidé le Père Noël dans le premier film, est suffisamment mature pour être supportable, mais Jahzir Bruno, dans le rôle de Jack, joue tellement mal qu’on se demande par quel miracle (de Noël) il a atterri dans la distribution. C’est Julian Dennison, remarqué aux cotés de Sam Neill dans l’excellent Hunt for the Wilderpeople (2016 - Taika Waititi) et dans Deadpool 2 (2018 - David Leitch) - qui sort un peu le film de sa mièvrerie, grâce à son interprétation grinchesque à souhait de Belsnickel, le méchant elfe devenu humain qui veut détruire Noël.

Évidemment, c’est un divertissement ’familial’ (en gros, pour les 6-14 ans car, à mon avis, à partir de 15 ans ils vont avoir l’impression qu’on les prend pour des burnes) et il faut le regarder comme tel. Mais je l’ai vu toute seule, sans enfant sous la main pour adoucir mon regard, alors je n’ai pas été séduite. Et pour couronner le tout, l’insupportable séquence de fin où toute la famille se réunit sur la plage pour chanter ’Mon beau sapin’ m’a menée au bord de la nausée.


SYNOPSIS

La jeune Kate s’ennuie en vacances à Cancun. Noël à la plage, c’est nul ! Elle veut de la neige, elle veut un sapin ! Qu’à cela ne tienne : Belsnickel, un ancien elfe devenu humain à cause de son comportement vraiment trop méchant, va se servir de Kate pour revenir clandestinement au village du Père Noël d’où il a été banni. Son objectif : voler l’étoile de Noël qui brille au centre du village. Mais sans étoile, plus de Noël alors Kate et son futur demi-frère, Jack, vont aider le Père Noël et la Mère Noël à sauver Noël.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 52
- Titre original : The Christmas Chronicles Part II
- Date de sortie : 25/11/2020
- Réalisateur : Chris Columbus
- Scénaristes : Chris Columbus, Matt Lieberman
- Interprètes : Kurt Russell, Goldie Hawn, Julian Dennison, Darby Camp, Jahzir Bruno
- Photographie : Don Burgess
- Montage : Dan Zimmerman
- Musique : Christophe Beck
- Costumes : Pierre-Yves Gayraud
- Décors : Jon Hutman, Elizabeth Wilcox
- Producteur : Chris Columbus, Kurt Russell, Michael Barnathan, Mark Radcliffe
- Distributeur : Netflix France


Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Désenchantée : Review Saison 3
Le Traqueur de la nuit - Chasse à l’homme en Californie : (...)
Histoires terrifiantes : La review du film Netflix
Zone hostile : La review du film Netflix
Survivre à la mort : Review de la série documentaire (...)
Snowpiercer : Le train est bel et bien lancé (SPOILERS)
Star Trek : Les séries se téléportent aussi de CBS All Access à (...)
Le Muppet Show : La série des années 70 sur Disney+
Peaky Blinders : La fin de la série mais pas la fin de (...)
New York, unité spéciale : Le retour de Annabelle Sciorra dans la (...)
Micro Art Studio - Scenery : Les décors prépaints pour (...)
Netflix - Bandes annonces : 21 janvier 2021
The Expanse : Review 5.08 Hard Vacuum
Justice League : Le Cut de Zack Snyder sera finalement présenté (...)
American Gods : Review 3.02 Serious Moonlight