586 connectés

We Are the Champions : Review de la saison 1

Date : 25 / 11 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


La première saison de We are the champions est une très bonne série documentaire de six épisodes de 30 minutes revenant sur des championnats vraiment très particuliers.

En effet, chaque partie est consacrée à une compétition sortant de l’ordinaire, parfois spectaculaire et sportive, d’autres fois faisant appel à une grande tolérance à la douleur, pour des entraînements vraiment étranges.

Chacun des épisodes est indépendant et peut se voir dans l’ordre que l’on veut. Les amateurs d’animaux éviteront peut-être le saut de grenouille qui met en scène de véritables grenouilles taureau « entraînées ». Toutefois, après la compétition, ces dernières sont relâchées à l’endroit où elles ont été capturées.

Mais il ne faut pas passer à côté de la danse canine, dans laquelle un duo humain-chien exécute des figures spectaculaires et parfois des acrobaties impressionnantes. Cette discipline étonnante, qui est plutôt récente, fait des propositions visuelles bien intéressantes.

Quant à ceux qui n’aiment pas souffrir, ils devraient faire l’impasse sur la chasse d’un fromage que l’on lance le long d’une colline à 45° et qui nécessite de la part de ses poursuivants de nombreuses roulades spectaculaires entraînant des blessures plus ou moins graves. Par contre, les personnes appréciant de regarder des chutes dantesques seront aux anges.

Il y a aussi les amateurs de poivrons qui vous feront pleurer à l’idée même de ce qu’ils avalent, et qui les mets d’ailleurs dans de beaux états. Après une parfaite démonstration de la puissance des poivrons choisis, voir les différents participants les avaler, parfois comme si de rien n’était, est vraiment impressionnant.

Les deux derniers volets sont consacrés à la pratique spectaculaire du yo-yo, montrant que les champions ont passé de très nombreuses heures d’entraînement pour exécuter des figures impressionnantes, qui doivent être réussies impeccablement, pour permettre à leurs exécutants de remporter le titre de champion du monde.

De plus, on peut aussi découvrir un concours particulièrement incroyable, celui des coiffures spectaculaires permettant à des coiffeurs de faire des créations prodigieuses sur scène. Les résultats obtenus sont vraiment bluffants et sont parfois extrêmement imposants, à la hauteur des egos de leurs créateurs qui méritent bien leur statut de star en ce domaine.

Chaque épisode est organisé de la même façon. Une première partie annonce la couleur de ce que l’on va découvrir. Le sport est ensuite expliqué en détail. Puis on se retrouve dans les préparatifs et les éliminatoires avant d’arriver enfin à la finale que l’on suit avec grand intérêt.

D’autant que les épisodes montent régulièrement en puissance et intègrent de nombreuses interviews avec les participants les plus célèbres et les meilleurs candidats de chacune des rencontres.

Cela permet ainsi de se familiariser avec des individus sortant de l’ordinaire, qui sont effectivement des champions à part entière dans leur catégorie hors norme et qui, parfois au péril de leur vie, se lancent dans des championnats dont certains ne sont pas à recommander.

L’écriture et la dramaturgie de chaque épisode sont parfaitement orchestrées. La voix off de Rainn Wilson est vraiment très bonne et ce dernier permet de tirer de bien beaux enseignements de chacune des épreuves qui nous sont présentés. Car malgré les sports et les pratiques curieuses qui sont montrés, ce sont bien les sentiments de dépassement de soi, de communauté et d’entraide qui jaillissent souvent de ces rencontres atypiques.

La première saison de We are the champions est vraiment très sympathique à voir et souvent amusante. Si elle n’est pas sans rappeler la très bonne mini-série documentaire Sports d’ailleurs, elle sait aussi s’en affranchir à l’aide de textes très intéressants dit par la voix off qui accompagne ces championnes et ces champions de tous poils qui méritent d’être découvert.

Curieux et impressionnant.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.06
- Titre : La course au fromage, Le plus fort des piments, Coiffures fantastiques, Les rois du yo-yo, Danse canine, Saute-grenouille
- Date de première diffusion : 17 novembre 2020 (Netflix)
- Scénariste : Matthew-Lee Erlbach
- Réalisateur : Martin Desmond Roe
- Avec : Rainn Wilson, Tishauntae Small, Raffaella Valusio

RÉSUMÉ

Ce docu-série vous fait découvrir un éventail de compétitions uniques, excentriques ou carrément bizarres, ainsi que leurs fans les plus passionnés.

BANDE ANNONCE



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Histoires terrifiantes : La review du film Netflix
Zone hostile : La review du film Netflix
Survivre à la mort : Review de la série documentaire (...)
Lupin : Review de la première partie
The Rope Curse 2 : La review du film Netflix
Servant : Review 2.01 Doll
WandaVision : Laisser sa marque dans la série
The Stand : Review 1.05 Suspicious Minds
The Flash : Jon Cor sera un méchant dans la saison 7
Being the Ricardos : Nicole Kidman et Javier Bardem pour Aaron (...)
The Walking Dead : Lucille se présente dans la bande annonce des (...)
The Rookie : Camille Guaty pour la saison 3 de la série
Misanthrope : Jovan Adepo rejoint Shailene Woodley dans le (...)
Les Partisans : La critique du JdR de super-héros Alliés vs (...)
Netflix - Bandes annonces : 17 janvier 2021