487 connectés

Demon’s Souls : La critique du Remake Playstation 5

Date : 24 / 11 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification France


Demon’s Souls
Le Remake pour la Playstation 5

Description :

"Dans sa quête de pouvoir, le 12e roi de Boletaria, le roi Allant, s’appropria les anciens arts de l’âme, réveillant ainsi un démon aussi vieux que le monde, l’Ancien. Une épaisse brume et des créatures cauchemardesques ayant soif d’âmes humaines envahirent la région suite au réveil de l’Ancien. Ceux dont l’âme avait été volée par les créatures devinrent fous à lier. Leur seul désir était désormais d’attaquer les quelques rescapés encore sains d’esprit.
‎ ‏
‎Boletaria est désormais coupée du monde extérieur. Les chevaliers qui osent s’aventurer dans cet épais brouillard dans l’espoir de délivrer la contrée de ce calvaire n’en ressortent jamais. Guerrier solitaire bravant la brume funeste, vous devez affronter les épreuves les plus insurmontables pour mériter le titre de Fléau des démons et replonger l’Ancien dans son sommeil éternel."

Le gameplay :

Après avoir choisi sa classe de personnage, selon son style de jeu, on s’attaque à un tutoriel obligatoire mais utile. Puis commence, la véritable histoire.

À partir d’une zone tampon, nommée Nexus, vous explorez (et nettoyez) 5 nouveaux mondes, dans l’ordre de votre choix, nimbés d’un épais et mystérieux brouillard.

Pour ce faire, il vous faudra vous méfier de tout et de tous, tant les pièges et les ennemis seront nombreux. De plus, dès votre première mort, vous perdrez votre forme physique, vous réincarnant sous forme spectrale (avec seulement la moitié de votre barre de vie). Pour la récupérer, il vous faudra vaincre un boss on équiper des objets spéciaux.

L’inventaire a d’ailleurs une importance, puisque son encombrement diminuera votre vitesse, voir vous rendra impossible la course.

Bien entendu, vos capacités et attributs évolueront au fur et à mesure de l’aventure, selon votre bon vouloir, en dépensant les âmes vaincues.

Le verdict :

Onze ans plus tard, Demon’s souls connait donc un remake. Et c’est une véritable claque graphique et sonore que l’on prend en découvrant ce soft, premier véritable blockbuster de la nouvelle génération de console.

La sombre ambiance, les très nombreuses animations (même du plus petit détail), la personnalité des boss, et la mise en scène dantesque en général, forceront le joueur à lancer des expressions de surprises. Cela virevolte de partout.

En plus de la prouesse technique, de petits éléments pratiques (tels que la mise en réserve automatique) ont gommé les quelques aspects contraignants du modèle initial. Le jeu dans son ensemble est d’ailleurs plus facile que son aîné (certains s’en plaindront, mais cela est utile pour conquérir un nouveau public).

La sensation de liberté est grande, les possibilités nombreuses et chaque recoin est l’occasion de s’émerveiller dans un tourbillonnant mélange de poésie et de dark fantasy.

Demon’s Soul Remake est donc, pour toutes ces raisons réunies, le premier grand jeu de la Playstation 5, sans contestation possible.

Fiche technique

Studio : Bluepoint Games
Genre : Action RPG

Nombre de joueurs :
1, jusqu’à 6 en ligne
Textes en français, Voix en français

Date de sortie : 19 Novembre 2020
Plateforme : PC / PS5
Version testée : PS5




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Unif’ d’Or 2020 : Et le Prix du meilleur Jeu Vidéo (...)
Empire Of Sin : La critique du jeu de simulation de mafia
Demon’s Souls : La critique du Remake Playstation (...)
Marvel’s Spider-Man Miles Morales : La critique du jeu sur (...)
DiRT 5 : La critique du virage arcade sur Playstation (...)
Black Phone : Le prochain film d’horreur de Scott (...)
Wonka : Un préquel pour le Howard Hughes de la confiserie de (...)
Chicago Med : Steven Weber pour la série médicale de (...)
Devotion : Christina Jackson pour le film de guerre de JD (...)
Elfes : La critique du tome 28
Cinéma - Bandes Annonces : 22 janvier 2021
WandaVision : Review du troisième épisode
Star Trek Picard : Des changements qui auront un impact (...)
She-Hulk : Ginger Gonzaga dans la série Marvel de Disney+
Walker : Un point de départ tout trouvé