434 connectés

Basta Capital [VOD] : La critique

Date : 25 / 11 / 2020 à 09h15
Sources :

Unification


Basta Capital est un bon film français qui présente un étrange enlèvement fait pour lutter contre le capitalisme.

Le scénario du réalisateur Pierre Zellner montre un groupe d’extrémistes qui, suite à la mort de l’un d’entre eux, décide d’enlever les patrons des entreprises du CAC 40. Ils vont alors les garder pendant un an, les obliger à travailler comme des ouvriers et faire pression sur le gouvernement pour que ce dernier décide de cesser de suivre le capitalisme.

L’idée paraît d’autant plus surprenante qu’elle semble franchement invraisemblable. Néanmoins, elle est bien développée et fonctionne correctement. Le spectateur suit donc la mise en place de ce plan incroyable, et l’emprisonnement pendant un an des patrons de Total, Danone, etc.

L’œuvre est engagée, et s’appuie aussi sur un certain nombre d’éléments que l’on peut associer aux grandes entreprises françaises, soit au niveau de la gestion de leurs boîtes françaises, soit du traitement de leurs succursales étrangères ou de leurs liens avec leurs sous-traitants internationaux.

Certaines répliques sont très intéressantes. Alors que quelques situations donnent vraiment envie de rire, entraînant un réel décalage entre la nouvelle existence de ces chefs d’entreprise et le lieu où ils sont obligés de vivre et de travailler.

Le film de Pierre Zellner présente le tournage d’un documentaire se passant au sein de cette incroyable aventure, alors que le temps passe et que de nouveaux éléments viennent progressivement gripper les rouages de ce plan parfait.

L’interprétation est très bonne. Jean-Jacques Vanier est impressionnant en leader charismatique maintenant les extrémistes ensemble dans l’exécution de son plan. Christine Gagnepain est sympathique en couturière devant apprendre le métier à des patrons. Georges Brouard-Daudignon est impeccable en grand chef d’entreprise qui commence à perdre patience.

Il faut saluer le travail fait sur les décors, une espèce d’immense hangar servant de lieu de détention. Ce dernier permettant aussi bien d’avoir un endroit où sont maintenus les prisonniers, une zone où vit les extrémistes et un grand espace permettant le travail sur différents ateliers, tels la couture, la menuiserie ou encore la réparation de produits électroménager. Sans compter l’environnement extérieur qui aide à pratiquer l’agriculture ou à faire prendre l’air aux prisonniers.

Basta Capital est un film vraiment surprenant qui développe une idée jusqu’en boutiste sur comment arrêter complètement le capitalisme dans un pays tel que la France. Avec une histoire particulière, des acteurs agréables et une progression narrative faisant parfois rire, le long métrage permet de se poser de réelles questions sur le capitalisme et son impact sur nos vies courantes.

Curieux et surprenant.

SYNOPSIS

En 2020, dans un contexte social plus tendu que jamais, une communauté d’activistes perd l’un des leurs lors d’une manifestation, sous les coups des forces de l’ordre. Suite à ce drame, ils vont enlever des patrons du CAC 40 pour forcer Emmanuel Macron à appliquer une réelle politique anti-capitaliste.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 35
- Titre original : Basta Capital
- Date de sortie VOD : 26/11/2020
- Réalisateur : Pierre Zellner
- Scénariste : Pierre Zellner
- Interprètes : Jean-Jacques Vanier, Anne-Laure Gruet, Antoine Jouanolou, Xavier Bonastre, Emmanuel Menard, Olivier Pages, Christine Gagnepain, Georges Brouard-Daudignon
- Photographie : Stephen Le Cocq
- Montage : Pierre Zellner
- Musique : Bertrand Lissonde
- Costumes : Xavier Moki
- Décors : Yansé Bailly
- Producteur : Les Films du Pavé
- Distributeur : Destiny Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Basta Capital



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mon Nom est Clitoris [DVD / VOD] : La critique
Sputnik Espèce inconnue [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
The Craft - Les nouvelles sorcières [VOD / DVD / Blu-ray] : La (...)
Ma belle-famille, Noël, et moi [VOD] : La critique
Femmes d’Argentine [VOD] : La critique
Canal + - Bandes Annonces : 8 mars 2021
Un prince à New York 2 : Review du film Prime Video
Clarice : Review 1.04 You Can’t Rule Me
The Adam Project : Fin de tournage pour la comédie temporelle (...)
Pacific Rim - The Black : Review de la saison 1
The Devil’s Hour : Une série d’horreur pour Amazon (...)
The Jaunt : Dave Erickson adapte L’exclusion de Stephen (...)
The Gray Man : Regé-Jean Page, Billy Bob Thornton et Alfre (...)
Roar : Des actrices prêtes à rugir pour Apple TV+
Les Mystères du Trône de Fer : Le tome 2 chez Pygmalion