289 connectés

Chongqing Blues : La critique

Date : 31 / 07 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Chongqing Blues est un excellent film chinois qui est d’une extrême délicatesse et parle de la quête d’un père à la recherche de la mémoire de son fils.

Le scénario de Wang Xiaoshuai et de Yishu Yang se base sur un fait divers qu’il a développé pour essayer de comprendre les événements passés. Un capitaine de navire découvre, lorsqu’il rejoint la terre, que le fils qu’il a abandonné des années plus tôt est mort dans des conditions dramatiques. Il décide alors de retourner à Chongqing afin de comprendre l’enchaînement des événements et d’essayer de découvrir qui était le jeune homme que son enfant était devenu.

Le film de Wang Xiaoshuai s’attache aux pas de ce père éploré qui essaye de découvrir la vie de son enfant décédé et les raisons qui l’ont poussé à commettre un acte désespéré. Il va ainsi aller rencontrer des personnes qui le connaissaient, ou qui étaient à sa proximité dans les derniers instants de sa vie, afin de comprendre un peu mieux celui qu’il pleure.

L’œuvre est extrêmement délicate, permettant de dévoiler l’existence de ce jeune homme et de découvrir ce qui composait sa vie. Des révélations qui se dévoilent au spectateur en même temps que le personnage principal en prend connaissance. Sans violence, avec une grande pudeur et retenue, ce voyage en quête de vérité est particulièrement prenant et émouvant. Il permet aussi de se déplacer au cœur de Chongqing, notamment en utilisant un téléphérique spectaculaire qui permet d’accéder à la ville.

L’interprétation est très bonne. Wang Xueqi crève l’écran et est vraiment impressionnant en père interprétant un rôle tout en réserve et en subtilité. Le comédien porte à merveille le long métrage sur ses épaules et est aussi convaincant lors de ses échanges avec les différents protagonistes que dans les longs passages muets qui se focalisent sur son chagrin intérieur. Ses regards et sa posture, ses moments de découragement ou de déception sont parfaitement maîtrisés et participent pleinement à la grande qualité du film.

Kuirong Wang est très bon en ami de ce dernier. Hao Qin est intéressant en meilleur ami du jeune homme décédé qui est fort justement incarné par Yi Zi.

La réalisation est très belle et propose deux magnifiques portraits d’hommes qui n’auront finalement jamais eu l’occasion de se rencontrer à l’âge adulte de l’un d’entre eux. Les séquences sont très maîtrisées et donnent un aperçu de la vie des habitants d’une grande ville chinoise. Le montage précis de Yang Hongyu et Fang Lei permet malgré tout de garder un vrai rythme, ponctué par la découverte des différents éléments qui aident à comprendre le drame qui s’est passé.

Chongqing Blues est un film extrêmement touchant et brillamment réalisé. Avec une histoire vraie explorant une relation père-fils compliquée, une mise en scène tout en délicatesse, et un acteur principal d’une grande puissance, l’œuvre est à la fois prenante et émouvante et utilise très bien une nostalgie crépusculaire qui hante longtemps l’esprit.

Fascinant et délicat.

SYNOPSIS

Lin, un capitaine de bateau, rentre après 6 mois en mer et apprend la mort de son fils de 25 ans, Lin Bo, abattu par la police. Pour découvrir ce qu’il s’est passé, il retourne à Chongqing, une ville où il a vécu autrefois. Il se rend compte une fois sur place qu’il connaissait très peu son fils et comprend alors à quel point son absence a pesé sur la vie de son enfant.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 50
- Titre original : Rizhao Chongqing
- Date de sortie : 05/08/2020
- Réalisateur : Wang Xiaoshuai
- Scénariste : Wang Xiaoshuai, Yishu Yang
- Interprètes : Xueqi Wang, Fan Bingbing, Hao Qin, Yi Zi, Kuirong Wang
- Photographie : Di Wu
- Montage : Yang Hongyu, Fang Lei
- Musique : Peter Wong, Henry Wu
- Costumes : Yan Pang
- Producteur : Wang Xiaoshuai, Hsou Hsiao Ming pour Beijing Bona Film & Television Culture Co., Dongchun Films, Tempo Films Investment Co., WXS production
- Distributeur : Films sans Frontières

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Chongqing Blues



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Billie : La critique
L’ordre moral : La critique
Un pays qui se tient sage : La critique
Pierre Cardin : La critique
Sing Me a Song : La critique
Justice League : Retour en production dans un climat tendu sur le (...)
Star Trek : Remettre en question la Fédération
Star Wars - Cassian Andor : Tony Gilroy remplacé par Toby Haynes (...)
The 100 : Review 7.15 The Dying of the Light
Netflix - Bandes annonces : 25 septembre 2020
Projet Tom Cruise : La navette SpaceX décollera en octobre (...)
Black Narcissus : La bande annonce de la série FX / Hulu
Billie : La critique
Mr. Mercedes : La série adaptée de Stephen King arrive sur (...)
Bullet Train : La star de Warrior au casting