184 connectés

HBO Max : Comment se porte la plate-forme de streaming de WarnerMedia ?

Date : 01 / 08 / 2020 à 09h30
Sources :

Deadline


HBO Max a été lancée en mai dernier et selon John Stankey, le PDG d’AT&T, le conglomérat qui détient WarnerMedia, le lancement s’est fait "sans faille"... C’est lors d’une conférence téléphonique avec les analystes de Wall Street que le dirigeant a donné des détails sur ce lancement alors que les résultats financiers de sa société ont dépassé toute les prévisions malgré le COVID-19.

Depuis fin mai que HBO Max a été lancée aux USA, ils ne sont pas moins de 4,1 millions de foyers américains à s’être abonnés au service (et à HBO) au cours du trimestre dernier, et cela malgré que son prix (près de 15 dollars par mois) soit au-dessus des autres plate-formes de streaming telles que Netflix, Amazon Prime, Apple TV+ ou Disney+. Concernant ce tarif élevé, Stankey a d’ailleurs déclaré que Max "s’adresse à une population plus large avec un contenu attractif et diversifié". Le calcul est en fait complexe pour savoir exactement combien d’abonnés ont souscrit à Max. Les clients déjà existants, via le HBO classique ou via les services liés à AT&T, ont automatiquement été abonnés à Max et les chiffres globaux sont de 36,3 millions (à HBO et de fait à HBO Max), soit une augmentation de 5 % par rapport à la fin de l’année 2019.

Selon Deadline, ce succès semble en partie dû au fait que l’entreprise a conclu des accords de distribution et de diffusion avec des fournisseurs de télévision à péage tels que Apple et Google. Reste maintenant à réussir à signer de tels accords avec Roku et Amazon Fire TV, des entreprises fabriquant des lecteurs multimédias qui offrent un accès au contenu à partir de divers services en ligne, ce qui ouvrirait l’accès à HBO Max à plus de 80 millions d’abonnés potentiels.

Le PDG a expliqué : "Nous avons effectivement établi un nouveau cadre de distribution pour WarnerMedia dans un délai très court, et nous avons réussi à le faire passer sur toute la ligne d’arrivée en plein milieu d’une pandémie". Mais les négociations avec Fire TV semblent bien difficiles, le dirigeant les accusant de traiter Max différemment des autres plate-formes de streaming.

Le succès est malheureusement nuancé par quelques accros qui ont quelque peu refroidi les analystes de Wall Street, mais aussi certains clients et autres potentiels abonnés. Les programmes de lancement, qui comptaient entre autres les 8 films Harry Potter et le classique de 1939, Autant en emporte le vent, ont apporté leurs lots de polémiques. Ces 2 éléments de la programmation ont vite disparu de la plate-forme. Le 1er parce qu’il existait un accord préalable avec NBCUniversal, le 2e parce qu’il a suscité de mauvaises réactions à l’heure où l’Amérique pleure la mort de George Floyd.

Craig Moffett, analyste de MoffettNathanson, a écrit dans une note que HBO Max "a pris un départ plutôt malheureux". D’un autre côté, il a reconnu que le projet "a permis de dépasser largement le niveau des abonnements "réguliers" à HBO avant le lancement".

Beaucoup de clients avérés ou potentiels se disent également perdus dans l’offre excessive avec pléthores de plate-formes portant la marque HBO : Max, Go ou encore Now. Depuis, les huiles de WarnerMedia ont décidé de mettre fin à HBO Go et de proposer en option aux puristes le HBO Now (et pour le même prix).

Stankey, tout nouveau PDG depuis quelques semaines seulement, a d’ailleurs fait appel à Jason Kilar pour diriger WarnerMedia, et cela sans doute pour atteindre les objectifs fixés pour 2025, soit 50 millions d’abonnés aux USA, et entre 70 et 90 dans le monde. Et selon le dirigeant, Max serait sur "la bonne voie". À titre de comparaison, Disney+ en comptait en mai dernier pas moins de 54,5 millions dans le monde quand Netflix en est à 193 millions (Peacock et Apple n’ont pas encore divulgué de chiffres, mais seulement des indications très générales sur l’appétit des téléspectateurs).

HBO Max compte actuellement 15 000 heures de programmes, ce qui fait de la plate-forme une entreprise saine mais le COVID-19 frappe également très fort dans sa programmation. La réunion spéciale de Friends n’a pas eu lieu, par exemple et les productions sur les pilotes de Tokyo Vice et DMZ ont été interrompues. Mais ce n’est pas grave, les 6 Max Originals (dont Love Life et Looney Tunes Cartoons entre autres) lancés en mai dernier font parties de 25 séries les plus regardées sur la plateforme, signe de bon augure pour Stankey.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


HBO Max : Comment se porte la plate-forme de streaming de (...)
American Utopia : Une comédie musicale réalisée par Spike Lee (...)
Throttle : Un film en préparation pour HBO Max
HBO Max : WarnerMedia lance son service de streaming le 27 (...)
HBO : Les conséquences du confinement sur les audiences (...)
The Rain : Review de la saison 3
Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings : Reprise de production (...)
The Last of Us : La série HBO sera une extension du jeu (...)
The Green Hornet : Kevin Smith développe une série animée
Les Justicières : Review de la saison 1
Bob l’éponge : Le spinoff ne passera pas par la case (...)
Nine Perfect Strangers : Michael Shannon sur Hulu
Invasion : Riz Ahmed & Octavia Spencer pour le film Amazon (...)
Dawson City, le temps suspendu : La critique
Don’t Look Deeper : La bande annonce de la série (...)