509 connectés

Betty : Review de la Saison1

Date : 01 / 05 / 2020 à 10h45
Sources :

Unification


La première saison de Betty est une excellente série de Crystal Moselle qui a été inspirée par son très bon film Skate Kitchen.

La réalisatrice, et co-scénariste avec Lesley Arfin, a rencontré cette bande de jeunes femmes skateuses dans le métro de New York, les Skate Kitchen qui se sont choisies ce nom pour se moquer des hommes qui leur disaient que les filles ne pouvaient pas faire de skate et devaient rester à la cuisine. Elle a tourné, par la suite, un court-métrage en leur compagnie et a décidé d’en faire le sujet de son premier film de fiction.

Mais ayant beaucoup de choses à dire encore sur cette thématique, elle a retrouvé ses protagonistes, véritables skateuses et comédiennes dans son film précédent, pour leur proposer une série télévisée de 6 épisodes de 30 minutes tournant autour de leur bande de filles.

La série voit donc le jour et elle est encore meilleure et plus jubilatoire que le film. C’est à nouveau la vie et les anecdotes des jeunes femmes qui servent de terreau à cette magnifique histoire de sororité toujours très drôle.

Tous les sujets concernant les jeunes femmes sont merveilleusement exploités. Ces dernières parlent sans contraintes et évoquent les thématiques les plus taboues. Elles montrent par leurs actions et leur fraîcheur que l’on peut s’épanouir et être soi-même, et bien sûr faire du skate.

La ville de New York sert d’écrin magique aux aventures de cette bande de filles haute en couleur. Les séquences de skate sont filmées magnifiquement et sont de grands moments de la série. D’ailleurs, en montrant ces jeunes femmes essayant de mener à bien leur passion, et se retrouvant souvent confrontées à des bande d’hommes qui ne veulent pas leur laisser accès aux lieux dédiés, la réalisatrice montre parfaitement que l’on peut se battre et réussir à être ce que l’on est.

D’ailleurs, le grand message de la série est bien de dire à tout le monde, faites du skate, ou ce que vous voulez vraiment faire, et venez comme vous êtes. Les femmes peuvent réaliser ce que font les hommes et être ami entre-elles sans retenue.

C’est un message qui est d’ailleurs parfaitement retranscrit, alors que même les histoires de cœur ou de famille ne détournent pas les jeunes femmes de l’amitié qui les lies les unes aux autres.

On retrouve avec un immense plaisir Ardelia Lovelace, Moonbear, Nina Moran, Ajani Russell et Rachelle Vinberg qui sont toujours des femmes formidables à suivre. Naturelles et drôles, dynamiques et ayant du caractère, ce sont toutes des sources d’inspiration et des filles que l’on aimerait vraiment revoir dans une seconde saison.

La première saison de Betty est vraiment très réussie et dresse un magnifique portrait d’une jeunesse contemporaine et de jeunes femmes émancipées qui montrent qu’elles n’ont rien à envier aux hommes et peuvent vivre leur vie en suivant leur propre voix. La scène finale est d’ailleurs d’une grande beauté et d’une immense puissance et laisse augurer un nouvel arc qui sera peut-être développé dans une seconde saison, bien que la première se suffise aussi en elle-même.

Avec une histoire vraiment sympathique, des personnages tellement attachants et des séquences de skate splendides, cette plongée réaliste dans l’intimité d’une bande de filles soudées est vraiment un merveilleux voyage proposé.

Remarquable et passionnant.

Néanmoins, si vous comptez vous mettre au skate, que vous soyez une fille ou un garçon, ne suivez pas complètement l’exemple montré par les personnages de la série et portez vraiment des protections tel un casque, des genouillères et des gants. Globalement, une seule femme qui fait des figures dans un épisode en porte, mais les chutes peuvent être traumatisantes et ce serait dommage de se faire mal bêtement en pratiquant une activité que l’on aime. Même pour avoir l’air cool.

Vous pouvez d’ailleurs découvrir le véritable Skate Kitchen dans la vidéo ci-dessous :


ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.06
- Titre : Key Party, Zen and the art of skateboarding, Happy Birtday, Tyler, The Tombs, Perstephanie, Ladies on fire
- Date de première diffusion : 1er mai (HBO) - 2 mai 2020 (OCS)
- Créateur : Crystal Moselle, Lesley Arfin
- Réalisateur : Crystal Moselle
- Scénariste : Crystal Moselle, Lesley Arfin
- Avec : Ardelia Lovelace, Moonbear, Nina Moran, Ajani Russell, Rachelle Vinberg

RÉSUMÉ

A New York, la vie d’un groupe de jeunes femmes évoluant dans l’univers, à prédominance masculine, du skateboard.

D’après le film de Crystal Moselle, Skate Kitchen (2019).

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


L’opéra : Review de la première saison
Satoshi Kon - l’illusionniste : La critique
Little Zombies : La review
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 4.10 (...)
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 4.09 (...)
What if... ? : Review 1.07 Et si... Thor avait été fils unique (...)
Ant-Man and The Wasp - Quantumania : Un Kang le Conquérant (...)
Les Chevaliers du Zodiaque : Un film en live-action avec Sean (...)
The Wheel of Time : Un changement majeur dans la distribution
My Little Pony - Nouvelle Génération : La review du film (...)
Le Seigneur des anneaux : Howard Shore à la baguette de la série (...)
Disney+ : Un deuxième anniversaire XXL
Beacon 23 : Stephan James fera face à Lena Headey
Rust : Le Western, nouveau terrain de jeu de Travis Fimmel
Le Jeu de la dame : Echec et mat, Beth Harmon ?