209 connectés

Margraves de Valeria : La critique du jeu de conjureurs

Date : 26 / 07 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification France


Margraves de Valeria
Joueurs et Conjureurs

Description :

"Après des années de prospérité, les monstres des frontières de Valeria ont commencé à terroriser les cités locales.

La Reine de Valeria, fatiguée des carnages et du chaos, a convaincu les Artisans-Conjureurs reclus d’aider à la construction de puissantes Tours de Conjuration à travers le Royaume.

Une fois les Tours de Conjuration opérationnelles, elles seront capables d’oblitérer les monstres et de faire régner la sécurité dans Valeria une fois pour toutes.

Les Ducs et Duchesses étant occupés à gouverner leurs terres, la Reine a demandé aux Margraves – de nobles commandants militaires chargés de maintenir la sécurité aux frontières – d’escorter les Artisans Conjureurs jusqu’aux différentes cités et de leur fournir les matériaux nécessaires à la construction des Tours de Conjuration.

La Reine a également décrété que tous les chevaliers devaient suivre les ordres de tout Margrave qui leur demanderait assistance dans cette difficile entreprise.Les dirigeants des quatre Guildes y voient une occasion unique de s’assurer de la sécurité de leurs cités et de leurs coffres.
Ils offrent en secret privilèges,bannerets et richesses aux Maisons des Margraves s’ils acceptent de recruter des citoyens de leur Guilde et de construire les Tours de Conjuration là où elles leur profiteront le plus.

Les Margraves savent que les Guildes les aideront dans leurs manœuvres politiques et dans l’acquisition de terres une fois la menace des monstres éradiquée.Brandissez votre épée et apportez la gloire à votre Maison dans les Margraves de Valeria !"

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 1 plateau de jeu
- 1 plateau de suivi
- 1 bloc de score
- 111 jetons
- 70 tuiles
- 109 cartes
- 60 marqueurs
- 5 plateaux de joueur
- 1 livret de règles

Le déroulement d’une partie :

Au départ, chaque joueur commence avec la même main de cartes, mais avec une mise en place asymétrique tirée au hasard.

À chaque tour, le joueur actif doit jouer une carte de sa main soit pour sa icône afin de faire progresser votre margrave, soit pour leur pouvoir (gagner des ressources...), soit pour déployer les chevaliers.

Chacun pourra aussi payer 1 or pour récupérer une ressource ou défausser des chevaliers pour augmenter sa Force.

Pour récupérer des cartes, on devra en défausser une de façon définitive. Les cartes engagées dans la rivière viendront alors augmenter la force de votre main.

Tout ceci rapporte des points de victoire, comptabilisés en fin de partie pour désigner le vainqueur.

Le verdict :

Jeu de placement d’ouvriers et de gestion de ressources, Margraves s’entend dans l’ensemble des jeux du même auteur ayant Valeria comme centre d’intérêt.

Les règles demanderont un peu d’effort de compréhension, mais les parties seront fluides après ce petit temps d’acclimatation.

La particularité de l’ensemble tient au fait que bien des éléments joués par un joueur profiteront aux autres également, juste après.

Pour résumer, Margraves de Valeria est un jeu splendide, bourré d’éléments pour un prix raisonnable. Dans la grande famille des jeux de gestion de ressource, il tire aussi son épingle du jeu grâce à système d’interaction qui donnera aux autres la possibilité d’utiliser des éléments posés par d’autres joueurs (chevaliers, cartes...)

Fiche technique

Type : Placement d’ouvriers
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Isaias Vallejo
Éditeur : Lucky Duck Games
Illustrations : Mihajlo Dimitrievski
Nombre de joueurs : 2 à 5
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 60-90 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix : Moins de 40 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Coralia : La critique du jeu sur un banc de corail
Résistance : La critique de la nouvelle édition du jeu (...)
Crimes : La critique du JdR version poche
L’Appel de Cthulhu - 7ème édition : La critique aux Portes (...)
Cthulhu - Death May Die : La critique du jeu tentaculaire
Justice League : Retour en production dans un climat tendu sur le (...)
Star Trek : Remettre en question la Fédération
Star Wars - Cassian Andor : Tony Gilroy remplacé par Toby Haynes (...)
The 100 : Review 7.15 The Dying of the Light
Netflix - Bandes annonces : 25 septembre 2020
Projet Tom Cruise : La navette SpaceX décollera en octobre (...)
Black Narcissus : La bande annonce de la série FX / Hulu
Billie : La critique
Mr. Mercedes : La série adaptée de Stephen King arrive sur (...)
Bullet Train : La star de Warrior au casting