467 connectés

7 Koğuştaki Mucize : La review du film Netflix

Date : 01 / 04 / 2020 à 12h00
Sources :

Unification


7. Koğuştaki Mucize est un excellent film turc qui présente une magnifique relation entre un père et une fille dans un contexte social bien compliqué.

L’avantage des plateformes SVOD comme Netflix, c’est de donner la possibilité aux spectateurs du monde entier de découvrir des productions que l’on n’a pas l’habitude de voir. En tant que grande amatrice de cinéma asiatique et indien, c’est toujours un véritable plaisir de découvrir des œuvres, courts et longs métrages, séries et documentaires, aux côtés desquelles on serait passé complètement à côté des années auparavant.

Et la magie des grands films est que lorsque l’on y a accès, on en parle de plus en plus et on met à l’honneur des pépites internationales qui seraient restées dans l’oubli faute de mise en valeur.

7. Koğuştaki Mucize en est un remarquable exemple. En dehors de festivals que je fréquente assidûment, il faut bien avouer que j’ai rarement l’occasion de voir un film turc. Et que ces derniers sont souvent loin d’être des chefs-d’œuvre. Il est donc extrêmement étonnant de voir ce pays proposer un film parlant du handicap mental et d’une façon non seulement originale, mais brillamment maîtrisée.

Le scénario de Kubilay Tat se passe en 1983 dans un petit village turc. Il se focalise sur un homme atteint d’un handicap mental et sa jeune fille qu’il adore. Ce dernier va être accusé à tort d’avoir tué une fillette et envoyé en prison. Le récit suit principalement celui-ci, et se concentre parfois sur la jeune fille.

Le film de Mehmet Ada Öztekin est formidable. La vie d’un petit village du siècle dernier est criante de vérité et celle de la prison très convaincante. La mise en scène est vraiment belle et s’appuie aussi sur les paysages splendides de la Turquie et sur les coutumes du pays.

La traduction du titre se réfère d’ailleurs à cette cellule, la numéro sept, où se trouve enfermé le personnage principal et évoque un miracle se passant dans cette salle. En effet, la venue de cet homme simplet, joyeux et chaleureux va avoir un impact très important sur ses compagnons de prison. De paria et idiot du village, il va alors faire remonter le meilleur de l’humanité chez des hommes condamnés pour des crimes, parfois de sang.

La relation père-fille est centrale dans cette histoire extrêmement touchante. D’ailleurs soyez prévenus, il vous faudra un mouchoir à proximité de la main, tant il n’est pas possible de voir le long métrage sans avoir quelques larmes qui s’échappent des yeux.

Les deux comédiens sont d’ailleurs incroyables et font une proposition cinématographique d’une immense puissance. Aras Bulut Iynemli est exceptionnel dans le rôle de cet homme limité mentalement, mais au cœur extrêmement vaste. L’acteur est continuellement bluffant et d’une justesse saisissante. Il forme un duo extrêmement brillant avec la jeune Nisa Sofiya Aksongur qui est très impressionnante en fille faisant tout pour essayer de sauver son père.

Les autres membres du casting sont aussi fort justes et ne surjouent jamais. Ilker Aksum est très bon en chef de la cellule. Sarp Akkaya est vraiment intéressant en responsable de la prison et Yurdaer Okur est glaçant en lieutenant-colonel cherchant la vengeance.

7. Koğuştaki Mucize est un film qui réchauffe le cœur et donne foi en l’humanité. Avec cette splendide histoire contant le lien fort entre un père et sa fille, le traitement tout en délicatesse du handicap mental et un récit qui réserve des surprises et des éléments bouleversants, il ne faut réellement pas passer à côté de cette œuvre impressionnante qui fait clairement voir le cinéma turc d’une autre façon. Et pour les plus sceptiques, l’interprétation éblouissante du comédien principal est réellement à voir et à apprécier.

Bouleversant et émouvant.

SYNOPSIS

Séparé de sa fille, un père avec un handicap mental doit prouver son innocence lorsqu’il est arrêté pour le meurtre d’une enfant.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 12
- Titre original : 7. Koğuştaki Mucize
- Date de sortie : 27/03/2020
- Réalisateur : Mehmet Ada Öztekin
- Scénariste : Kubilay Tat
- Interprètes : Aras Bulut Iynemli, Nisa Sofiya Aksongur, Deniz Baysal, Yurdaer Okur, Celile, Toyon Ilker, Aksum Mesut, Akusta, Sarp, Akkaya, Yildiray Sahinler, Deniz Celiloglu
- Photographie : Torben Forsberg
- Montage : Rusen Daghan
- Musique : Hasan Ozsut
- Costumes : Ebru Kayahan
- Producteur : Saner Ayar, Sinan Turan pour O3 Turkey Medya
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Koğuştaki Mucize



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Control Z : Review de la saison 1
Snowpiercer : Review 1.02 On se tient prêts
The Lovebirds : La review du film Netflix
La Grande Illusion de Juanquini : Review de la saison 1 de la (...)
Snowpiercer : Review 1.01 D’abord, le temps changea
Wonder Woman 1984 : Lasso Psychédélique
The 100 : Pourquoi la septième saison est-elle la dernière ? (...)
I Know This Much Is True : Review 1.03 Episode Three
Control Z : Review de la saison 1
Suicide Squad : Verra-t-on aussi le Ayer Cut sur HBO Max (...)
2040 [VOD] : La critique
Good Bad & Undead : Peter Dinklage et Jason Momoa se lancent (...)
Harry Potter Miniatures Adventure : Enfin en français (...)
Disney+ - Bandes annonces : 25 mai 2020
Snowpiercer : Review 1.02 On se tient prêts