585 connectés

Netflix : Le streamer va-t-il réduire la voilure ?

Date : 24 / 03 / 2020 à 12h00
Sources :

Deadline


Ted Sarandos, directeur des contenus de Netflix, a déclaré que la société travaille déjà "très en amont" sur la proposition de nouvelles séries. Ils ne s’attendent donc pas à une interruption de la programmation du service au cours des prochains mois, mais peut-être plus tard dans l’année.

"C’est une perturbation massive. Chacune de nos productions dans le monde entier est arrêtée. C’est sans précédent dans l’histoire," a-t-il déclaré dimanche à l’émission "Reliable Sources" de CNN.

En attendant, l’objectif est de maintenir le processus créatif en cours, a-t-il dit, citant par exemple une table virtuelle de 40 personnes pour faire des lectures pour la série Big Mouth la semaine dernière. "Les gens se préparent pour un moment où ils pourront se remettre au travail."

Interrogé par l’animateur Brian Stetler à propos du visionnage, il a répondu que c’est en hausse. "Vous pouvez imaginer, tout le monde regarde. C’est en hausse sur Netflix, sur CNN et à la télévision en général. Le système a été très robuste et peut aider beaucoup de gens. Les gens veulent certainement beaucoup plus de Netflix. Comme l’a si bien dit le gouverneur (Andrew) Cuomo, la meilleure chose que vous puissiez faire est de rester chez vous : nous faisons tout notre possible pour vous aider."

"Ce qui se passe maintenant, c’est que nous travaillons en amont pour livrer tous les épisodes de nos séries en même temps afin de ne pas perturber le réseau pendant quelques mois, peut-être plus tard dans l’année si la production physique n’est pas opérationnelle," a-t-il déclaré.

Il a déclaré que Netflix offrait 2 semaines de salaire aux travailleurs sur les productions qui ont fermé et qu’il essayait de maintenir la productivité car la plupart des employés travaillent à domicile "même dans des rôles qui ne sont pas nécessairement propices à cela." La société a également annoncé à la fin de la semaine dernière qu’elle avait créé un fonds de 100 millions de $ pour aider les travailleurs les plus durement touchés par l’épidémie dans l’industrie de la télévision et du cinéma, la plupart d’entre eux se sont concentrés sur leurs propres travailleurs au niveau mondial. La logistique est en cours d’élaboration production par production.

Netflix et d’autres producteurs de vidéos travaillent avec le régulateur européen pour ralentir les services afin de s’assurer qu’une bande passante suffisante est disponible, mais il a déclaré que la différence de qualité visuelle pour le consommateur est à peine perceptible.


Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Netflix : Un accord d’exclusivité signé avec Sony
Netflix : La fin des profils "invité" sur la plate-forme de (...)
Barack & Michelle Obama : Les 6 nouveaux projets avec (...)
Netflix : Le streamer explique ses annulations à la chaîne
Netflix : Vers une hausse du prix des abonnements ?
Snake Eyes - G.I. Joe Origins : La première bande annonce
Indiana Jones 5 : James Mangold fait appel à une vieille (...)
Manifest : Review 3.09 Bogey
The Mosquito Coast : Review 1.04 Arrêt de Bus
Lightyears : Cinq nouveaux acteurs pour faire face à Sissy Spacek (...)
Falling : La critique
La Chronique des Bridgerton : Un spin-off Royal en préparation (...)
Rebel : La série Disney+ Star annulée en cours de première (...)
black-ish : Renouvellement pour une 8e et dernière saison
Psych 3 - This Is Gus : Peacock boucle la boucle avec un 3e (...)