200 connectés

Amazing Stories : Review 1.03 Dynoman and the Volt

Date : 23 / 03 / 2020 à 13h15
Sources :

Unification


Après trois épisodes d’Amazing Stories, je pense pouvoir sans me tromper affirmer que cette série ne sortira pas de la nunucherie américaine. C’est mignon, c’est plein de bons sentiments et ça fait autant de bien par où ça passe qu’une fraise Tagada. Mais je dois être trop vieille pour ce genre de truc. Ou pas encore assez vieille. Bref, je ne suis pas le bon public. Et pourtant, je suis bon public. Mais là, quand même, c’est le top du neuneu !

Dylan (Tyler Crumley) est au collège. Pré-pubère, il ressemble encore à un élève d’école primaire alors que son meilleur ami, Brady (Morgan Gao), le dépasse de deux têtes. Dylan compte sur Brady pour l’accompagner en mode ’trick-or-treat’ pour Halloween, et il prépare avec enthousiasme le costume de super-héros qu’il va revêtir pour l’occasion. Mais Brady lui fait faux bond : il préfère aller au bal avec une jolie blonde, le vilain !
Pendant ce temps, le grand-père de Brady, Joe (le regretté Robert Forster) vient en convalescence (je n’ai pas dit ’confinement’) chez son fils Michael (Kyle Bornheimer), suite à une opération du genou. Joe est un homme désagréable qui pourrit la vit de sa famille depuis qu’il en a une, sa seule passion dans sa vie étant son métier de menuisier. Squattant la chambre de Dylan, Joe découvre que son petit-fils est passionné de comics, comme lui-même l’était au même âge. Dylan pense pouvoir créer un lien avec Joe autour de cette passion commune, mais le vieil homme n’a qu’une idée en tête : reprendre le travail. Alors que Dylan récupère le courrier dans la boîte aux lettres, il découvre que le facteur a déposé un petit colis adressé à son grand-père. Le colis contient une bague que Joe avait commandée 60 ans auparavant - alors qu’il était fan du comic Dynoman and the Volt !! - et qu’il n’avait jamais reçue. Évidemment, la bague est magique et le grand-père se retrouve doté de super-pouvoirs, pour le plus grand bonheur de son petit-fils. Mais avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités, et Joe sera t-il à la hauteur des attentes de Dylan ?

Une fois de plus, Amazing Stories nous sert un joli petit conte qui ne mange pas de pain et qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable. C’est tout juste divertissant et pour une raison que je n’arrive pas à m’expliquer, un des effets spéciaux est particulièrement ridicule. J’espère qu’ils l’ont fait exprès, mais à ce rythme là, je ne donne pas cher de l’avenir de cette série.


EPISODE

- Episode : 1.03
- Titre  : Dynoman and the Volt
- Date de première diffusion : 20 mars 2020 (Apple TV+)
- Réalisateur : Susanna Fogel
- Scénariste : Peter Ackerman

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Amazing Stories : Review 1.04 Signs of Life
The Banker : La review du film Apple TV+
Amazing Stories : Review 1.03 Dynoman and the Volt
Amazing Stories : Review 1.02 The Heat
Amazing Stories : Review 1.01 The Cellar
Star Trek Picard : Review 1.10 Et in Arcadia Ego, Part (...)
Loki : L’identité au centre de l’intrigue de la série (...)
Solar Opposites : La bande annonce de la série animée trash de (...)
Dragon’s Lair : Ryan Reynolds pour l’adaptation (...)
Quibi : Jeffrey Katzenberg dévoile les détails de la plateforme (...)
Trying : La bande annonce de la série Apple TV+
C’est quoi le bonheur pour vous ? [DVD/VOD] : La (...)
Heels : Chris Bauer, Allen Maldonado et James Harrison Jr. pour (...)
Netflix - Bandes annonces : 31 mars 2020
Star Trek Picard : Les coulisses du final de la saison (...)