504 connectés

Disney+ : La future fonction de Bob Iger sera de "réparer" le service de streaming

Date : 11 / 03 / 2020 à 13h00
Sources :

THR via Collider et THR via Collider


Cela avait été annoncé à la fin du mois dernier, et avec la plus grande des surprises : Bob Iger n’est plus PDG de Disney, remplacé par un autre Bob, j’ai nommé Bob Chapek. Mais Iger ne quitte pas pour autant le bateau. Son contrat arrivant à son terme le 31 décembre 2021, il est toujours à bord. Il le disait lui-même le mois dernier, il reste chez Mickey pour se concentrer sur les services de vidéo à la demande de la firme aux Grandes Oreilles, Disney+ et Hulu.

Et c’est maintenant grâce à The Hollywood Reporter qu’on en apprend un peu plus sur ses nouvelles fonctions au sein du groupe. Mission n°1 : redresser la barre de Disney+ alors que celle-ci semble avoir légèrement dévié de sa trajectoire qui lui avait pourtant été si bien tracé lors de son lancement en novembre 2019. Et même si la programmation de la plate-forme de streaming de la firme offre plus de 500 films et 300 séries, il semble que le renouveau n’ait pas été au rendez-vous.

Certes, le service a enregistré plus de 28 millions d’abonnements depuis son lancement, mais cela est évidemment due à la série de Jon Favreau se situant dans une galaxie lointaine, très lointaine, la fameuse Star Wars - The Mandalorian (déjà renouvelée pour une saison 2, disponible en octobre prochain).

Et ce ne sont pas les 600 épisodes de Les Simpson qui changeront une cruelle vérité : qu’y a-t-il eu de nouveau sur Disney+ ces temps-ci ? Bien sûr, chez nous à Unif, nous vous avons parlé de plusieurs nouveaux films (Togo avec Willem Dafoe, Noelle avec Bill Hader et Anna Kendrick, ou encore de La Belle et Le Clochard) et de nouvelles séries (Diary of a Future President avec Gina Rodriguez par exemple) mais rien qui semble pouvoir donner envie à ces 28 millions d’abonnés de rester sur le bateau, ou même aux futurs abonnés européens - dont la France - de monter à bord le 24 mars qui approche pourtant à grand pas.

L’avenir semble pourtant radieux pour la programmation du service Disney+, mais pour cela, les abonnés, actuels et à venir, ont encore un certain temps à attendre. Les séries Marvel Studios, The Falcon and the Winter Soldier et WandaVision ne seront pas disponibles avant les mois d’août et décembre, et d’ici là, que va-t-on bien pouvoir regarder sur la plate-forme ? Disney+ a pourtant plus de 100 séries scénarisées et non scénarisées en développement, mais l’absence d’une identité ferme du service a entraîné la mise en pause et l’annulation de plusieurs projets.

Le Muppets Live Another Day de Josh Gad est en pause, et cela même si ce dernier travaille actuellement sur Beauty and the Beast, une série préquelle du film La Belle et La Bête de 2017 et centrée sur son personnage (LeFou) et celui de Luke Evans (Gaston). Autre projet dans les limbes du streamer, Lizzie McGuire, mis en pause depuis janvier dernier en raison de sa thématique trop adulte. Le projet Book of Enchantment a, quant à lui, tout bonnement été annulé en raison de son côté trop sombre.

Concernant Lizzy McGuire, Hilary Duff et Terri Minsky ont récemment milité pour le déménagement de la série vers Hulu, tout comme les huiles de Disney+ l’ont décidé pour Love, Simon et High Fidelity, les autres séries qui étaient dédiées à Disney+ mais qui auront un avenir sur l’autre plate-forme de Disney, et là encore pour des raisons en lien avec leurs contenus jugés trop adultes.

Mais alors, comment notre bon vieux Bob Iger va-t-il réussir sa nouvelle mission ? Il va devoir "réparer l’environnement de développement quelque peu chaotique des coulisses du service pour aider Disney+" (Collider dans le texte) à atteindre 2 objectifs d’ici 2024 : enregistrer de 60 à 90 millions d’abonnés, mais aussi faire en sorte que le service sorte 50 séries originales, 10 films et émissions spéciales d’ici là.

Et les choses pressent pour Disney ! Cette année, Quibi, HBO Max et Peacock seront lancés et seront de vrais poids lourds contre qui la bataille sera acharnée. Disney+ avait pourtant un avantage certain sur ses futurs concurrents mais risque bien de le perdre.

Et parmi les projets déplacés, mis en pause ou tout bonnement annulés, il y en a un dont pas grand monde a entendu parler, c’est celui de la série portant un nom qui fleure bon la belle époque des années 80, des arcades de jeux vidéo comme on n’en voit plus, Tron ! Annulé maintenant, le projet était alors piloté par un certain John Ridley, le talentueux scénariste de 12 Years a Slave, alors qu’il avait signé un contrat global avec ABC Studios. De quoi aurait-il été question ?

Évidemment, tout le monde (devrait) connaît (connaître) Tron, le film de science-fiction culte de Steven Lisberger avec Jeff Bridges de 1982 qui voyait un programmeur se faire piéger par une arcade de jeux vidéo vicieux. Ce même film a connu une suite, Tron - L’Héritage, en 2010 (sous la direction de Joseph Kosinski) et une série animée en 2013, Tron - Uprising.

On ne sait rien de ce projet de série abandonné, mais on se souvient que Joseph Kosinski disait que la suite avortée à son Tron - L’Heritage, alors intitulée Tron - Ascension, était à un état de "congélation cryogénique".

Voici ce que disait Kosinski en 2017 concernant cette suite : "Nous avons 80% du scénario. Nous étions en bonne forme. Nous étions probablement à huit ou neuf mois de la fin, ce qui est encore loin d’être prêt pour le tournage [...]. Ce qui m’enthousiasme, c’est le concept d’invasion qui vient de l’intérieur de la machine et qui en sort [...]. Nous y avons fait allusion à la fin de Legacy avec la sortie de Quorra. Ascension aurait été le premier acte [de la franchise] dans le monde réel, le deuxième acte était dans le monde de TRON [...] et le troisième acte était totalement dans le monde réel. [...]"

Bref, plan hyper classique mais qui aurait été des plus interessants surtout quand les propos de Kosinski témoignent d’une ouverture qui aurait pu être exploitée dans une série TV. John Ridley avait-il travaillé une partie de ce matériel pour sa série abandonée ? Nous ne le saurons peut-être jamais... à moins qu’Iger n’ait envie d’appuyer sur "reset" dans un avenir proche. On croise les doigts...


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Disney+ : La filmothèque Sony bientôt sur les plates-formes de (...)
Disney+ : Loki, Star Wars The Bad Batch, Turner & Hooch et (...)
Disney+ : Les dernières infos sur l’arrivée de Star le 23 (...)
Disney+ : La plateforme explose son contenu avec l’arrivée (...)
Disney+ : Disney passe la cinquième pour un développement tout (...)
Snake Eyes - G.I. Joe Origins : La première bande annonce
Indiana Jones 5 : James Mangold fait appel à une vieille (...)
Manifest : Review 3.09 Bogey
The Mosquito Coast : Review 1.04 Arrêt de Bus
Lightyears : Cinq nouveaux acteurs pour faire face à Sissy Spacek (...)
Falling : La critique
La Chronique des Bridgerton : Un spin-off Royal en préparation (...)
Rebel : La série Disney+ Star annulée en cours de première (...)
black-ish : Renouvellement pour une 8e et dernière saison
Psych 3 - This Is Gus : Peacock boucle la boucle avec un 3e (...)