501 connectés

Green Class : La critique du tome 2

Date : 18 / 03 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification


Green Class

Tome 2 : Alpha

  • Scénario : Jérôme Hamon
  • Dessin : David Tako
  • Couleurs : David Tako
  • Editeur : Le Lombard
  • Genres : Action, Aventure, Science-fiction
  • Public : 9+
  • Paru le : 14 Février 2020
  • Pagination : 64 pages
  • Format : 22.2 x 29.5 cm
  • ISBN : 9782803673094
  • Prix de vente public : 12.45€ - 5.99€ en numérique

Lire un extrait

Le géant végétal a brisé le mur qui isolait la région. La quarantaine est rompue et nos héros peuvent découvrir le monde extérieur. Leur déception est terrible, la contamination s’est étendue à tout le pays. Mais Lucas, Beth, Linda et Sato n’ont pas le temps d’y penser. Le géant a emmené Naïa et Noah, et il est urgent de les retrouver.

Décryptage

Cela fait maintenant 6 jours que Sato, Lucas, Linda et Beth, ont quitté la zone de quarantaine et qu’ils suivent, tout comme l’armée, les traces du géant vert qui a emporté leurs 2 amis. Ils errent dans un no-man’s land et commencent à se rendre compte petit à petit que le monde qu’ils connaissaient avant n’existe plus, qu’il a évolué. La désolation règne et les gens rencontrés sont aussi hostiles que désemparés.

Suite de l’excellente BD Green Class parue aux éditions Le Lombard en février 2019, L’Alpha continue là où s’arrêtait abruptement la précédente. On suit la petite troupe d’étudiants survivants, partis en classe verte, qui se retrouvent partagés en 2 groupes qui tentent de résister à la pandémie qui transforme les infectés en monstres végétaux violents, ainsi qu’aux autres personnes non infectés qui sont, elles tout aussi, tout autant dangereuses. Noah faisant partie des infectés et les étudiants vont tout tenter pour retrouver et sauver leurs amis.

Sujet brûlant d’actualité, l’épidémie de cette BD nous entraine dans une course haletante pleine d’action et de rebondissements. Le sujet central, au-delà de la camaraderie, de la cohésion et de la solidarité se trouve bien évidemment être écologique. Et là on est en plein dedans grâce à de superbes dessins qui savent nous plonger dans cette ambiance pesante post-apocalyptique, que l’homme ne maitrise pas, si ce n’est par la violence.

On plonge à nouveau avec beaucoup de plaisir dans cette histoire apocalyptique, que nous propose Le Lombard, en suivant ces adolescents, reprenant la fraicheur d’un récit qui avait attiré notre attention l’an dernier. L’action est omniprésente, les rebondissements ponctuent l’histoire avec tous les clichés du genre qui s’avèrent malgré tout indispensables. Et forcément avec un cliffhanger tel que celui qui nous est proposé en fin de volume, on reste cloué sur place... alors comment ne pas avoir envie de lire la suite ?


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Fille et Loup : La critique
Nains : La critique du tome 16
Orcs & Gobelins : La critique du tome 7
Orcs & Gobelins : La critique du tome 6
Survivre : La critique
Wonder Woman 1984 : Lasso Psychédélique
The 100 : Pourquoi la septième saison est-elle la dernière ? (...)
I Know This Much Is True : Review 1.03 Episode Three
Control Z : Review de la saison 1
Suicide Squad : Verra-t-on aussi le Ayer Cut sur HBO Max (...)
2040 [VOD] : La critique
Good Bad & Undead : Peter Dinklage et Jason Momoa se lancent (...)
Harry Potter Miniatures Adventure : Enfin en français (...)
Disney+ - Bandes annonces : 25 mai 2020
Snowpiercer : Review 1.02 On se tient prêts