510 connectés

Crusaders : La critique du tome 1

Date : 13 / 02 / 2020 à 07h30
Sources :

Unification France


Crusaders
tome 01 - La Colonne de fer

  • Editeur : Soleil Prod
  • Scénario : BEC Christophe
  • Dessin : CARVALHO Leno
  • Couleurs : PANARIN Vyacheslav, TRAVAGLINI Massimo
  • Série : Crusaders
  • Collection : Science-fiction
  • Date de sortie : 9 mai 2019
  • Format : 31,6 x 23,6 cm
  • Nombre de pages : 64
  • ISBN : 978-2-302-07640-2
  • Prix : 15.95 €

La colonie humaine installée sur Titan reçoit, via un étrange signal, les plans de constructions de fabuleux vaisseaux spatiaux et les coordonnées d’une galaxie lointaine et primitive. Après plusieurs mois de fabrication, le Crusader 1 prend la tête d’une armada prête à rejoindre les créateurs du signal. Propulsés à travers des trous de ver, les vaisseaux arrivent en vue d’une gigantesque structure extraterrestre tendue entre deux astres : "La Colonne de fer" ! Dans quel but a-t-elle été bâtie ? Pour contrer quelle menace ?

Décryptage

Dans un futur indéterminé, l’Homme qui ne peut plus se contenter de la Terre, est parti coloniser l’espace et Titan, la lune de Jupiter est la première candidate où l’homme vient s’installer et extraire les ressources pour accommoder sa survie. Un mystérieux message reçu d’une race extra-terrestre, ou plutôt extra-Titanienne, les invite à construire des vaisseaux en leur en fournissant les plans pour se rendre dans une galaxie lointaine (très lointaine. Enfin prêts, les Crusaders se mettent en route vers cette destination inconnue, menés par la commandante Natalia Tarkovski.

Christophe Bec nous propose avec ce premier tome de Crusaders, un projet pour le moins ambitieux. Il décrit une époque éloignée de 10 génération depuis que l’Homme a quitté la Terre, une Terre qu’il a délaissée, une fois qu’il ne peut plus rien en tirer. Il part à la conquête de l’espace en s’installant sur Titan, puis en voyageant dans une autre Galaxie, à bord d‘un vaisseau construit selon les spécificités d’une race inconnue pour un premier contact édicté par des règles plutôt floues mais strictes de la dire race. Le récit est ponctué d’explications techniques scientifiques et il faut s’accrocher pour tout suivre mais finalement ça participe au charme hard-science du récit.

La narration est elle-aussi ambitieuse et projeter l’Humanité des générations plus tard permet certaines libertés. Les sauts dans le temps, d’avant en arrière, rendent l’histoire complexe à suivre mais la rendent également plus riche. Après une très étonnante scène d’ouverture qui ressemble étrangement à une fin de l’histoire, on découvre le personnage fort de Natalia, enfant puis femme autoritaire et déterminée qui prendra le commandement de cette odyssée à travers l’espace. Bien évidemment la jeune femme n’est pas seule et les personnages qui l’accompagnent son eux aussi très intéressants et fouillés.

Le dessin de Leno Carvalho est sombre, au diapason de l’histoire, ambitieux, bavard, complexe, fouillé, très riche et détaillé. Il nous entraine aux confins de l’univers. Le décor est posé, le ton est donné, reste à voir comment se développera cette histoire.

Ce premier tome complexe, dans lequel il faut se plonger pour s’immerger dans l’histoire est un tome de présentation, ou conquête de l’espace et premier contact sont au centre de l’histoire. L’ambition est grandiose, tout est gigantesque, le voyage, les vaisseaux, les endroits visités. Et si l’histoire n’est pas sans rappeler d’autres récits ou films de science-fiction, il y a fort à parier que l’issu sera différente. La réussite de l’odyssée est à confirmer avec les tomes suivants.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mages : La critique du tome 1
Green Class : La critique du tome 2
Girls’ Last Tour : La critique post-apo du volume (...)
Japan Expo - Le meilleur de la culture japonaise : La critique de (...)
Equinoxe : La critique
La Casa de Papel : Review de la saison 4
Superman & Lois : Dylan Walsh sera le (nouveau) général Lane (...)
Amazing Stories : Review 1.05 The Rift
Snowpiercer : La série post-apocalyptique de TNT avancée
Hollywood : Les premières images de la série Netflix de Ryan (...)
The Third Day : La mini-série également repoussée par HBO pour (...)
50 States of Fright : La bande-annonce bien flippante de la série (...)
National Anthem : Feu vert pour la série de Scott Z. Burns pour (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 6 avril 2020
Westworld : Review 3.04 The Mother of Exiles