605 connectés

Loser : La critique du jeu de perdant

Date : 25 / 01 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification France


Loser
... ou Lover ?

Description :

"Dans ce jeu de cartes de bluff et de tactique, il n’y pas de vainqueur, juste un "loser" (perdant, en anglais). Et il ne faut pas être celui-là...

Essayez de tenir le rythme avec les valeurs des cartes Potion et utilisez les cartes Sortilège à votre avantage pour survivre !

Et souvenez-vous : si vous perdez deux fois, aucune potion ne pourra vous sauver !"

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 19 cartes Potion
- 2 cartes Action
- 23 cartes Sortilège
- 6 personnages (set de 2 cartes)
- règles de jeu

Le déroulement d’une partie :

Chaque joueur est représenté par un set de 2 cartes (haut et bas du corps) recto en magicien, et verso en grenouille.

On distribue 3 ou 4 cartes Potion (dont la valeur va de 1 à 19) à chaque joueur. Les autres sont disposées au centre de la table, face cachée ou visible.

Chacun son tour, les joueurs vont défausser une carte (face cachée si elle est rouge, face visible si elle est bleue et déclencher l’action spéciale d’une carte en main ou au centre).

Une fois que chaque joueur n’a plus qu’une carte en main, ils montrent, en même temps un signe de la main, pouce vers le haut s’ils pensent posséder la potion la plus haute, pousse vers le bas s’ils pensent posséder la plus basse.

Celui qui avait la potion la plus forte et à mis en pouce vers le bas est le loser de la partie (ou celui qui a la potion déclarée haute la plus basse). Il tourne une des 2 parties de son corps de Magicien du côté Grenouille, mais bénéficiera de bonus pour la partie suivante. Si un personnage est entièrement retourné côté Grenouille, il perd la partie et tous les autres gagnent.

Le verdict :

Le jeu est malin et original. Après avoir lu les règles très simples, les parties s’enchaînent très vite.

La mécanique est plutôt originale (on ne désigne pas un gagnant mais un perdant via une défausse de carte qui peut être contrarié via des effets) et déclenche surtout la bonne humeur.

Plus un party-game qu’une exploitation de mécanique tactique, Loser déclenche les petits pics et les moqueries.

Une très bonne surprise pour ce jeu "apéritif" idéal qui sera disponible en Mars 2020, pas étonnant quand on retrouve l’auteur Bruno Cathala (Mow, Five Tribes, 7 wonders, Abyss, Mr Jack, Cyclades, Dice Town, Jamaica entre autres) aux commandes.

Fiche technique

Type : Cartes
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : B. Cathala, V. Dutrait
Éditeur : Lifestyle Boardgames
Distributeur : Atalia
Illustrations : A. Petruk
Nombre de joueurs : 3 à 6
Age des joueurs : 8 ans et plus
Durée d’une partie : 15 minutes
Disponibilité en VF : Mars 2020
Prix : Moins de 10 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Zombicide - Saison 1 : La Seconde édition du jeu zombie (...)
Alien - Le Jeu de Rôle : Jouez en ligne sur Roll20
Dune : Le jeu de conquête, de diplomatie et de trahison
La clé des nuages : Le jeu de rôle symboliste et poétique
Bois Dormant - Vivre avec les ronces : Le Jeu de rôle (...)
Hello Tomorrow ! : Billy Crudup pose ses valises chez Apple (...)
Stay Frosty : Un film de Noël bourré d’action avec Idris (...)
Peine Ombre : le roman Young Adult de Dark Fantasy d’Ariel (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 14 mai 2021
Stargate : Amanda Tapping est aussi prête à revenir
M.O.D.O.K. : Pas de MCU pour l’ultime série issue de Marvel (...)
Debris : Review 1.11 Asalah
À couteaux tirés 2 : Dave Bautista et Edward Norton rejoignent le (...)
Mandibules : La critique
Muppets Haunted Mansion : Un spécial Halloween sur Disney+