658 connectés

Time Stories Revolution : La critique de l’extension Expérience

Date : 22 / 12 / 2019 à 07h45
Sources :

Unification France


Experience
Une campagne pour Time Stories

Description :

"Vous êtes en mission pour sauver l’humanité. Le continuum espace-temps et la trame même de la réalité sont en danger !
Une poignée d’hommes, de femmes et d’extra-terrestres constitue le seul rempart contre cette menace.

Que se passe-t-il entre les missions auxquelles participent les agents de TIME Stories ?

EXPERIENCE propose des contenus additionnels (et optionnels) et donne l’opportunité aux joueurs de faire des choix cruciaux au cours d’événements qui se dérouleront entre – et pendant – les missions du cycle Revolution.

Cette boîte permet également de faire évoluer son agent de scénario en scénario.

Cette extension optionnelle lie tous les événements du Cycle Bleu pour former une véritable campagne.

Cette boîte ne peut être jouée seule. Il est indispensable de posséder au moins une mission TIME Stories : Revolution pour l’utiliser.

Toutes les missions peuvent être jouées sans Experience."

Le visuel de la boîte et son contenu :


- 1 roue de Menace
- 29 cartes Menace
- 4 plateaux d’argents
- La liste de l’Agence
- 20 cartes Faiblesse (5 par agent)
- 48 cartes Capacité (12 par agent)
- 10 cartes Requête
- 9 cartes Chronologie

Ce qu’apporte cette extension :

En préambule, vous pouvez consulter mes chroniques précédentes :

- La boîte de base de la saison 1
- La fin de la saison 1 : Madame
- Le Roman : Le Dossier Heiden
- La première mission de la saison 2 : The Hadal Project

Le matériel apporté par Experience doit être utilisé avant et après chaque mission.

Chaque joueur se voit attribué (une fois pour toute la campagne de parties de ce cycle bleu), un agent (avec son plateau personnel double face) avec des capacités d’évolution spécifiques : de l’impétueuse Tess Heiden (l’héroïne du roman) au saurien Rr’Naal Laarnal en passant par ses acolytes James Higgins et Dominika Tchekhova.

L’agent est défini par ses savoirs de 7 types différents (Az, Leader, Médical, Militaire, Scientifique, Technique, Voyage Temporel, Libre) qui représentent ses connaissances, mais aussi par des capacités spécifiques à chaque personnage, sur un schéma d’arborescence, et de faiblesses (secrètes).

Pour préparer une mission, chaque joueur prendra son plateau d’agent, consulte sa faiblesse (une limitation aux règles que le joueur sera le seul à connaître) et choisir ses cartes Capacité.

Tout ceci donne des règles spécifiques au déroulement de la mission.

Au retour, les recrues gagnées lors de la mission apportent leurs savoirs éventuels (on pourra désormais les choisir en préparation de mission), on révèle une carte Menace selon le niveau de Menace (qui évoluera au fil des parties, et qui est indiqué sur une roue de couleur), puis on la résout (on paye grâce à l’Azrak recueillis et on agit face aux requêtes et les niveaux de Menace et de Faiblesse peuvent être modifiés selon les résultats), puis on répartit l’Azrak restant pour acquérir de nouvelles capacités et traiter ses faiblesses. Enfin, on scanne le QR code de la carte de la chronologie qui fait avancer l’histoire.

Le verdict :

L’utilisation d’Expérience est vivement conseillée afin de tirer le plus de plaisir de l’enchaînement des 9 missions à venir dans le cycle bleu.

Cette extension s’inscrit parfaitement dans le canon de l’histoire et permet d’en comprendre les rouages (en commençant par la destruction de l’ancienne agence à la fin du cycle blanc, au début de l’histoire de la nouvelle dans le roman et aux aventures de cette nouvelle saison).

Non seulement, elle permet de situer le tout dans un background passionnant plutôt que de considérer l’ensemble comme une succession de missions aux raisons floues, mais elle apporte aussi tout un lot de choix et d’évolutions qui dépendront directement des agissements de chaque joueur, rendant l’expérience générale plus grande encore.

Ces règles, ces bonus, ces malus, ces possibilités tactiques, ces améliorations et ces limitations feront de vos parties, un enchaînement d’histoires dont les joueurs auront vraiment l’impression de diriger plus que de subir.

Grâce à tout cela, Time Stories Revolution se rapproche encore plus du jeu de rôle.

Je ne peux vous en dire plus par peur de spoiler l’histoire, son lot de découvertes et ses rebondissements, mais sachez que cette extension vaut son pesant d’Azrak, catapultant cette saison 2 bien au delà de ce que le jeu proposait dans sa saison 1.

Fiche technique

Type : Extension
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Manuel Rozoy
Éditeur : Space Cowboys
Illustrations : Cari, Toulhoat, Rosset, Carette
Nombre de joueurs : 1 à 4
Age des joueurs : 12 ans et plus
Durée d’une partie : 180 - 240 minutes
Édition Française : Oui
Nécessite une boîte de scénario au minimum
Prix constaté : Moins de 20 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dungeon & Town : Les décors 3D modulaires Med-Fan
Zombie Teenz Evolution : Le jeu coopératif et évolutif
Alien : L’écran du jeu de rôle est enfin disponible
Marvel Champions : Le jeu de cartes évolutif
Clash of Deck : La Campagne de financement est ouverte
WandaVision : Review 1.08 Précédemment dans...
Superman : J.J. Abrams va nous ré-inventer l’Homme (...)
Debris : Six ans que J.H. Wyman est obsédé par cette idée (...)
The Boys : Eric Kripke annonce en fanfare le début de la (...)
Le temps des samouraïs - les origines sanglantes du Japon : (...)
Stargirl : Le film Disney+ aura une suite avec Grace VanderWaal (...)
Meurtre en Italie : La review du film Planète+ CI
Canal + - Bandes Annonces : 27 février 2021
Gaslit : L’anthologie avec Julia Roberts et Sean Penn (...)
Law & Order - Organized Crime : Le spin-off Elliot Stabler (...)