459 connectés

Glorantha : La critique du jeu de la Guerre des Dieux

Date : 29 / 11 / 2019 à 07h45
Sources :

Unification France


Glorantha
La Guerre des Dieux

Description :

"Glorantha : La Guerre des Dieux est un jeu de stratégie prenant place dans un univers au bord du désastre. Vous y prendrez le rôle de puissantes factions élémentaires, luttant pour déterminer le destin du cosmos.

Dans ce jeu de stratégie, les joueurs invoquent des unités, construisent des bâtiments (généralement des Sanctuaires, Temples et Ziggourats) et se battent dans des combats mortels. Les joueurs chercheront à prendre l’avantage en éliminant les unités adverses et en détruisant ou capturant les bâtiments ennemis. Ils mèneront ainsi bien leurs quêtes et gagneront des récompenses et des Runes avec des effets uniques.

Glorantha : La Guerre des Dieux prend place dans le royaume mythique de Glorantha du jeu de rôle Runequest, qui a servi de décor à de nombreux autres jeux de plateau ainsi qu’à de nombreuses œuvres de fiction. "


Le visuel de la boîte et son contenu :

- 36 figurines plastique
- 8 pions Victoire & Pouvoir
- 4 pions Annihilation
- 16 dés à 6 faces
- 43 jetons
- 1 carte double face
- 4 tuiles
- 5 cartes aides de jeu
- 50 cartes Runes
- 1 piste de victoire
- 4 plateaux d’Empires
- 24 dons
- 1 règle de jeu

Le déroulement d’une partie :

Après le choix de camp des joueurs, chaque round se joue en 3 phases :


- Lors de la Phase d’Action, le joueurs, tour à tour, accomplissent l’une des 4 actions possibles : Construire ou améliorer un bâtiment, invoquer une unité, déplacer ses unités, ou déclarer des batailles. Ces actions ’enchaînent jusqu’à tous ait épuisé des Points de Pouvoir (PP).

- À la Phase de Pouvoir, les joueurs récupèrent leurs PP en rapport de leurs bâtiments et les Quêtes.

- Dans la Phase du Conseil, les Points de Victoire (PV) sont répartis et l’on peut utiliser des Dons et Capacités, et des événements peuvent intervenir.

Le premier joueur atteignant 35 points de Victoire, déclenche la fin de partie, et le plus grand nombre de PV, après que chacun ait terminé son tour, l’emporte.

Le verdict :

Les deux noms de Greg Stafford et Sandy Petersen réunis font frémir de bonheur tout amateur de jeux de rôle à l’ancienne. Ils ont souvent collaboré (sur L’Appel de Cthulhu et Runequest, par exemple), et depuis la mort du premier, l’année dernière, Monsieur Petersen doit se sentir bien seul au Panthéon des dieux du JdR. C’est sans doute pour oublier qu’il se lance le défis de créer et d’éditer ce jeu, au cœur du monde phare de son ami : Runequest.

Il avait déjà officié sur Cthulhu Wars, avec qui Glorantha : La Guerre des Dieux partage bien des points communs. En gros, les règles sont similaires, sauf la méthode de récolte des Points de Pouvoir, quelques effets de déplacement et de déroute, et l’ajout d’une phase de conquête et destruction.

Sur le fond, ce jeu ressemble à un Risk +++.

La boîte et son matériel sont énormes, et quand on sort Glorantha, les yeux des joueurs s’ouvrent en grand. La mise en place est assez simple et les règles aussi, mais les possibilités, runes, dons et capacités uniques, sont nombreux et variés.

C’est avec tout cela que Glorantha : La Guerre des Dieux prend tout son intérêt, les factions très variées, n’agissent pas du tout de la même façon, utilisant des tactiques diverses, voir opposées.

Glorantha est donc un gros jeu, dans un monde et un thème connu, pourvu d’une mécanique simple, mais large en possibilités. Le parti-pris old-school est bien présent, car, ici, on parle à la fibre de la nostalgie plus qu’à des effets de manche.

Il faut aussi mettre en avant la taille des figurines, au revoir les laids meeples en bois de bien des jeux, et bonjour aux énormes figurines qui font penser à de superbes pièces d’échec.

Notez, chose très importante, que le jeu dispose déjà d’extensions présentant d’autres Empires, avec du matériel pléthore et des boîtes aussi grosses et remplies que la boîte de base, relançant tout à fait le jeu. Je vous en parlerai bientôt.

Fiche technique

Type : Conquête
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Sandy Petersen
Éditeur : Petersen Games
Illustrations : Rich Fleider
Nombre de joueurs : 3 à 4
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 60-120 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Oui
Prix constaté : Moins de 140 euros







Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mystery House : La critique du jeu d’énigmes in the (...)
Wild Space : La critique du jeu et de ses effets en chaîne
Joraku : La critique du jeu de contrôle
Livres dont vous êtes le héros : Panorama des collections Défis (...)
Vampire La Mascarade : La critique du supplément Camarilla
La Casa de Papel : Review de la saison 4
Superman & Lois : Dylan Walsh sera le (nouveau) général Lane (...)
Amazing Stories : Review 1.05 The Rift
Snowpiercer : La série post-apocalyptique de TNT avancée
Hollywood : Les premières images de la série Netflix de Ryan (...)
The Third Day : La mini-série également repoussée par HBO pour (...)
50 States of Fright : La bande-annonce bien flippante de la série (...)
National Anthem : Feu vert pour la série de Scott Z. Burns pour (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 6 avril 2020
Westworld : Review 3.04 The Mother of Exiles