542 connectés

Midway : La critique

Date : 06 / 11 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification


Midway est un très bon film de guerre qui revient sur la bataille au cœur du Pacifique s’étant produite en plein pendant la Seconde Guerre mondiale du 4 au 7 juin 1942.

En effet, les îles Midway étaient un lieu hautement stratégique. Situées à mi-chemin entre les États-Unis et le Japon, elle permettait aux Américains d’avoir une base leur servant d’appui pour leur marine et leur aviation. Après l’attaque de Pearl Harbor, et le début de la guerre entre le Japon et les États-Unis, Midway est devenue une cible prisée pour laquelle se sont affrontés les deux pays. Une bataille semblant plus que déséquilibrée, alors que les USA avaient été fortement impactés par la destruction de leurs navires de guerre à Pearl Harbor.

Le scénario de Wes Tooke retrace le début de la guerre et s’étend sur cette bataille qu’il décrit pratiquement heure par heure. Basé sur des réalités historiques, tous les protagonistes apparaissant à l’écran sont de véritables soldats ayant existé. Et on peut d’ailleurs découvrir la destinée d’un certain nombre d’entre eux lors du générique de fin.

La réalisation de Roland Emmerich est impeccable et spectaculaire. Ce dernier s’appuie sur des effets spéciaux remarquables et des décors de Kirk M. Petruccelli donnant vraiment l’impression de se trouver en plein cœur d’un porte-avions, d’une base navale ou encore d’un avion. La reconstitution de la flotte japonaise a aussi été très bien faite, le film se déroulant parfois de leur côté et présentant des militaires emblématiques japonais tels que l’amiral Isoroku Yamamoto.

La mise en scène permet de s’immiscer au plus près des hommes se retrouvant en plein conflit et de présenter ces derniers comme des individus ayant une famille et se battant pour elle et leur pays. Un beau focus est fait sur les craqueurs de codes qui ont permis d’aider les Américains à éviter de voir Midway tomber. Le renseignement ayant été l’un des éléments essentiels ayant aidé à remporter de grandes victoires.

De très nombreuses scènes, extrêmement spectaculaires, permettent de retracer les affrontements ayant eu lieu au début de l’entrée en guerre des Américains lors de la Deuxième Guerre mondiale. La progression est chronologique et la bataille de Midway, qui occupe une bonne partie du long métrage, se suit heure par heure. Le spectateur a donc une immersion complète en plein cœur d’affrontements épiques et de passages d’autant plus anxiogènes qu’ils se sont vraiment produits.

On a vraiment l’impression de se retrouver plongé en 1942, et les relations entre Japonais et Américains avant la guerre sont très bien clarifiées par une scène d’ouverture permettant aussi de présenter deux des protagonistes qui allaient devenir très importants dans la suite des événements.

La photographie de Robby Baumgartner est très belle. Elle permet de rendre extrêmement visible toutes les séquences, même celles spectaculaires ayant lieu en pleine tempête. La précision des moindres détails est très grande. Tant du point de vue des costumes de Mario Davignon, que des décors ou des accessoires, tout concourt à renforcer l’impression de se retrouver projeté des décennies en arrière.

L’interprétation des différents comédiens est très bonne. Ceux-ci sont tous justes dans leur rôle et rendent de beaux hommages aux protagonistes réels qui sont maintenant tous décédés. Ed Skrein est très attachant en aviateur n’ayant jamais peur. Patrick Wilson est intéressant en chef du renseignement faisant tout pour donner une longueur d’avance aux siens. Et Etsushi Toyokawa incarne avec justesse un amiral Yamamoto fin tacticien.

Il est à noter que si les Japonais ne sont pas toujours présentés d’une façon favorable, ceux-ci ayant été responsables d’un certain nombre d’atrocités, comme celles commises vis-à-vis des Chinois, le long métrage rend aussi hommage aux soldats nippons tombés et l’une des très belles scènes finale montre l’honneur, parfois inflexible, mais empli de courage, de ces derniers.

Midway est un très bon film de guerre qui met à l’honneur l’Amérique et ses soldats et la lutte qu’ils ont mené pour ne pas perdre un lieu crucial et stratégique, les îles Midway. Avec une mise en scène particulièrement précise, de grands moments d’action, des effets spéciaux et une reconstitution impressionnante et des acteurs impeccables, l’œuvre est un bon moyen de découvrir les tragiques événements qui se sont passés en pleine guerre et qui ont changé la face de cette dernière.

Spectaculaire et touchant.

SYNOPSIS

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.

L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 19
- Titre original : Midway
- Date de sortie : 06/11/2019
- Réalisateur : Roland Emmerich
- Scénariste : Wes Tooke
- Interprètes : Ed Skrein, Patrick Wilson, Woody Harrelson, Luke Evans, Aaron Eckhart, Mandy Moore, Dennis Quaid, Nick Jonas, Etsushi Toyokawa
- Photographie : Robby Baumgartner
- Montage : Adam Wolfe
- Musique : Harald Kloser, Thomas Wanker
- Costumes : Mario Davignon
- Décors : Kirk M. Petruccelli
- Producteur : Harald Kloser, Roland Emmerich pour Centropolis Entertainment, Bona International Film Group, The Mark Gordon Company, Starlight Entertainment Group, AGC Studios
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Midway



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Knives and Skin : La critique
In Fabric : La critique
Anthropocène l’époque humaine : La critique
Little Joe : La critique
Zibilla ou la vie zébrée : La critique
Star Wars - The Mandalorian : Jon Favreau parle de la fin de son (...)
Le flic de Beverly Hills : La suite se fera sur Netflix
Uncharted : Le retour de Mark Wahlberg dans l’adaptation (...)
The Witcher : Netflix commande une saison 2
Carnival Row : Début de production et déjà quelques infos pour la (...)
Knives and Skin : La critique
Rebel Ridge : John Boyega (encore) sur Netflix
A League of Their Own : Kelly McCormack et Priscilla Delgado (...)
Gossip Girl : Des changements représentatifs pour le reboot (...)
Very Ralph : La review