616 connectés

NYCC 2019 - Star Trek Picard : Une version dark de la Nouvelle Génération ?

Date : 07 / 10 / 2019 à 14h30
Sources :

CBR


Patrick Stewart a initialement refusé Star Trek Picard. Ce fût l’une des nombreuses révélations du panel Star Trek Universe de la Comic Con de New York.

L’idée était née dans l’esprit du producteur Alex Kurtzman, grand patron actuel de la franchise Trek : « Nous étions assis dans une pièce », a-t-il dit, « et nous nous sommes dit : Ne serait-il pas amusant de faire un des Short Treks sur Picard ? puis on s’est dit un Short Treks c’est bien, mais ça serait tellement mieux si on le ramenait tout court. »

Après cela, ils ont approché Stewart, qui a refusé, estimant que l’arc de Jean-Luc Picard s’était achevé à la suite des événements du film Star Trek : Nemesis.

Après quelques relances, il a demandé plus de détails. Et il les a reçues, sous la forme d’un document de 35 pages du showrunner Michael Chabon.

Chabon était arrivé grâce au scénariste, réalisateur et producteur Akiva Goldsman, avec qui il avait écrit l’épisode Short Treks Calypso avant de rejoindre Picard. « J’ai vécu avec ces mondes imaginaires depuis l’âge de 10 ans », a-t-il déclaré.

« Depuis ce moment jusqu’au jour où Akiva m’a proposé de le rejoindre, je n’ai jamais cessé de vivre dans ces mondes imaginaires. »

Star Trek Picard se déroulera 20 ans après les événements de Nemesis et canonisera les événements du film Star Trek de 2009 (écrit par Kurtzman) dans lequel Romulus a été détruit. « Nous voulions que les années qui ont suivi se soient passées aussi pour nous comme pour Jean-Luc », a déclaré Goldsman. « Nous avons passé beaucoup de temps à remplir les années intermédiaires. Nous savons à peu près tout ce qui s’est passé ces 20 dernières années. J’inclus dans" nous ", Patrick, qui est particulièrement expert sur Picard ! » L’implication de Stewart est en effet palpable.

Les apparitions de Jonathan Frakes et de Marina Sirtis reprenant leurs rôles de Will Riker et Deanna Troi, ont été annoncées lors de la Comic Con de San Diego. Malgré leur présence, ainsi que Brent Spiner en tant que Data, la productrice Heather Kadin a déclaré qu’elle hésitait à faire de Picard une réunion de la Nouvelle Génération.

"Nous ne ramenons les gens que s’ils sont importants pour l’histoire", a-t-elle déclaré. "Chacun d’entre eux a une histoire émotionnelle déterminante à raconter."

En ce qui concerne les nouveaux personnages, la série a réuni ce que Santiago Cabrera - qui joue le pilote Chris Rios - appelle un "équipage hétéroclite". Cela inclut les réfugiés romuliens Elnor (Evan Evagora) et Narek (Harry Treadaway), le Dr. Agnes Jurati (Alison Pill), expert en robotique, et Raffi Musiker (Michelle Hurd), un ancien officier du renseignement avec lequel Picard a une histoire. « Ils ont un passé, ils ont travaillé ensemble », taquine la star de New York Unité Spéciale.

Star Trek Picard arrivera aux USA sur CBS All Access le 23 janvier 2020 et dès le lendemain en France sur Amazon Prime Video.

Pour rappel, voici la dernière bande annonce de la série :






Star Trek est Copyright © CBS Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS



 Charte des commentaires 


Star Trek Picard : Vous avez dit Earl Grey sans théine (...)
Star Trek Picard : Patrick Stewart invite Whoopi Goldberg en (...)
Star Trek Picard : Nouvelle série de photos centrée sur les (...)
Star Trek Picard : Verrons-nous Worf dans la saison 1 (...)
Star Trek Picard : Patrick Stewart influencé par le film (...)
Star Trek Picard : Vous avez dit Earl Grey sans théine (...)
Les Nouveaux Mutants : Une nouvelle affiche promet une autre (...)
The Falcon and the Winter Soldier : Noah Mills pour la série (...)
Moon Knight : La série Marvel de Disney+ accueille un nouveau (...)
Howard The Duck / Tigra & Dazzler : Les séries animées de (...)
Parasite : La série HBO deviendrait un très long métrage
The Undoing : La bande-annonce de la nouvelle série HBO avec (...)
American Crime Story – Impeachment : Billy Eichner et Betty (...)
Alex Cross : Nouvelle série d’envergure en développement (...)
La Beauté des choses : La critique