531 connectés

Warrior Women : La critique

Date : 14 / 10 / 2019 à 10h30
Sources :

Unification


Warior Women, est la représentation du courage incarné.
Incarné dans ces guerrières, qui ont la Liberté chevillée au corps. L’Intelligence et la Droiture à l’esprit. L’Amour au coeur.

Un véritable espoir pour l’Humanité.

Si tant est qu’elle veuille bien écouter les paroles de sagesse et tirer profit du comportement exemplaire de ces femmes. Ces Braves. Plus que tout Humaines et Militantes.

"Si tu veux de belles phrases, invite les hommes. Si tu veux que les choses soient faites, invite les femmes" dit un homme, intervenant au cours d’un meeting.

Cela résume parfaitement le film qui, au delà de la parole donnée, montre surtout les actes de ces vaillantes personnes. Femmes et mères, devant parfois sacrifier à la cause leur propre sentiments pour défendre la communauté, et par delà, l’espèce humaine dans son ensemble.

"Reprendre notre pouvoir en tant que femmes et reprendre notre sacralité est nécessaire, si nous voulons survivre en tant qu’espèce", sont les mots forts, de Madonna Thunder Hawk. Qui sonnent comme la pire des mise en garde.

Si le monde tel que nous le connaissons court effectivement à sa perte, c’est bien parce que les hommes font n’importe quoi. N’importe comment. Sans plus respecter aucune des règles de la Nature. Qui pourtant est riche et généreuse. A condition de savoir vivre en elle, avec elle, et pas à son encontre. En la pillant et la dévastant.

Cupide et servile, une malheureusement trop grande partie de la gent humaine s’est octroyé le droit de piller et de détruire, et attend encore trop le moment de s’en mordre les doigts.

En écoutant le discours de ces mères qui prêchent pour le bonheur à venir, dans le respect infini de tout ce qui est, l’Humanité aura peut-être une chance d’échapper à l’extinction qui s’annonce. Au moins peut on espérer, sa meilleure part.

En défendant leurs droits, pendant toutes ces années, pour récupérer un petit peu de tout ce qui leur a été volé, à leur peuple et à elles, les Warior Women, que vous devez absolument venir entendre, montrent la voie. Le Bon Sens.

Ce film n’est pas qu’un documentaire historique qui retrace le carnage, le génocide, commis dans un pays qui se targue d’être celui de la Liberté. Car s’il met face à leur responsabilité, les américains et leurs gouvernants successifs, il interpelle aussi tout le reste de la planète. Et leurs dirigeants, bien souvent tous aussi cupides et aveugles. Qui mènent l’Humanité au désastre, parce qu’ils n’écoutent pas. Ne comprennent pas, une parole, pourtant évidente.

En dressant le portrait de cette grande Warior Woman qu’est Madonna Thunder Hawk, les réalisatrices, Christina D. King et Elizabeth A. Castle, se placent dans la lignée de la regrettée Jo Béranger et ses amis Hugh Poulain et Edith Patrouilleau à qui l’ont doit Black Indians et Doris Buttignol, qui avec la même Jo Béranger nous ont emmenés en Voyage en Mémoires Indiennes. Elles aussi des femmes qui portent haut et fort le message d’une Nation décimée, qui plaide pour la résilience, la résistance.
Qui donne trop souvent l’impression de prêcher dans le désert, mais qui continue, à toute force, à défendre la Vie.

Prêtez leur l’oreille, de grâce. Tâchez autant que faire se peut d’en tirer leçon.

A voir, absolument. A débattre, à partager.
Non seulement utile... Nécessaire.


SYNOPSIS


De l’occupation de la prison d’Alcatraz en 1969 au combat contre le pipe-line de Standing Rock en 2016, Warrior Women raconte la vie de Madonna Thunder Hawk, l’une des fondatrices de l’American Indian Movement. 50 ans de combats pour les droits des autochtones et pour la Terre menés par des femmes puissantes, courageuses et rebelles.
Warrior Women explore la conjugaison singulière entre activisme politique et le fait d’être mère, et montre comment l’héritage militant se transmet et se transforme de génération en génération dans un contexte agressif, où le gouvernement colonial réprime violemment la résistance autochtone.
Les peuples autochtones, premiers gardiens de la terre qu’il devient urgent d’écouter.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film Documentaire : 1 h 04
- Titre original : Warrior women
- Date de sortie : 16 octobre 2019
- Réalisatrices : Christina D. King, Elizabeth A. Castle
- Intervenantes principales : Madonna Thunder Hawk, Marcella Gilbert
- Photographie : Andreas Burgess, John G. Larson
- Montage : Keiko Deguchi, Kristen Nutile
- Musique : Giulio Carmassi, Bryan Scary
- Son : Kevin Patten
- Décors : Truman Lowe, Cheyenne Randall, Santiago X
- Producteurs : Christina D. King, Elizabeth A. Castle, Anna Marie Pitman
- Distributeur : Lardux Films

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Warrior Women



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Little Joe : La critique
Zibilla ou la vie zébrée : La critique
Countdown : La critique
Le Mans 66 : La critique
Noura rêve : La critique
Ghost Draft : Nouveau titre et première image du film de Chris (...)
The Expanse : La saison 3 en DVD
Titans : Les héros reviendront pour une saison 3
Deep Blue : La critique du jeu profond
Cinéma - Bandes Annonces : 13 novembre 2019
See : Review 1.04 La rivière
Sonic le Film : La bande annonce d’un hérisson enfin (...)
The Batman : La jeune actrice Jayme Lawson pour un rôle (...)
She-Hulk : Jessica Gao embauchée sur la série Disney+
Moon Knight : La série Marvel de Disney+ a trouvé son (...)