The Wandering Earth : La review du film Netflix

Date : 05 / 05 / 2019 à 11h30
Sources :

Unification


The Wandering Earth est enfin arrivé sur Netflix. Le service SVOD avait acquis pour l’international les droits de distribution de ce champion du box-office chinois qui avait atteint quasiment les 700 millions de dollars de recettes.

Le grand point fort du film est certainement sa magnificence visuelle. Superbes paysages glacés en surface, variété des décors et des costumes rendant ce monde concret, effets spéciaux impeccables, on en prend pleins les yeux. Le film réussit également à avoir un côté poétique avec ces vues de la Terre propulsée par des milliers de réacteurs et les échanges d’atmosphère avec Jupiter. Sur la forme, on peut donc dire que, matériellement, rien ne sépare plus un blockbuster chinois d’un blockbuster hollywoodien.

Cela se corse avec le scénario et l’interprétation. Si le film a bien une ambition internationale, The Wandering Earth est avant tout un film produit pour le public chinois. Si les super-productions US ont intégré la demande du public occidental d’avoir des acteurs qui jouent avec plus de nuances qu’auparavant, ce n’est pas encore le cas du cinéma chinois. Peur, colère, joie, tristesse... toutes les émotions sont exprimées brutes à la puissance 1000. Bref, cela n’arrête pas de hurler en toute circonstance.

Plusieurs fois, en visionnant le film, j’ai pensé que c’était pour la Chine ce qu’un film comme Armageddon était pour les USA. Film catastrophe planétaire qui célèbre l’esprit de sacrifice, ils ont même réussis à intégrer un personnage russe qui a presque la même empreinte psychologique que celui du film de Michael Bay. Comme quoi certaines caricatures peuvent être communes de chaque côté de la planète. Autre similitude, merci de ne pas chercher une quelconque crédibilité scientifique à la chose, votre cerveau doit rester en bas régime pour apprécier tous les rebondissements.

Si on est habitué culturellement à voir des films américano-centrées, il faudra du temps, je pense, pour s’habituer à aller voir des films sino-centrées. Pour autant, cette proposition vaut le coup d’être vu. Un film catastrophe trépidant et une tuerie visuelle, cela ne se rate pas.

SYNOPSIS

Alors que les Terriens cherchent une nouvelle étoile, une collision avec Jupiter menace leur planète, dont le destin repose désormais sur des héros inattendus.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 05
- Titre original : Liu Lang Di Qiu
- Date de sortie : 30/04/2019
- Réalisateur : Frant Gwo
- Scénariste : Frant Gwo, Gong Geer, Junce Ye, Yan Dongxu et Yang Zhixue d’après l’oeuvre de Cixin Liu
- Interprètes : Jing Wu, Qu Jingjing, Guangjie Li, Chuxiao Qu, Man-tat Ng, Jinmai Zhao, Jiayin Lei et Hongchen Li
- Photographie : Michael Liu
- Montage : Ka-Fai Cheung
- Musique : Roc Chen
- Producteur : Gong Geer
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Mes premières fois : Critique de la saison 3
Endless Night : Critique de la saison 1
Day Shift : La critique du film Netflix
Gambling School - Twin : Critique de la saison 1
Black Adam : Pourquoi s’être éloigné du plan initial avec (...)
For All Mankind : Une frustration voulue par les showrunners (...)
Superman & Lois : Départ de Jordan Elsass de la série DC de (...)
Stranger Things : Pas de nouveaux personnages pour la saison (...)
The Continental : La série John Wick réserve une chambre chez (...)
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique
Kung Fu Panda : Un 4e film programmé pour 2024 !
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds And Snakes : Viola Davis (...)