259 connectés

Virus : La critique du tome 1

Date : 12 / 03 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification France


Virus
Tome #1 - Incubation

  • Éditeur : Delcourt
  • Scénariste : Sylvain RICARD
  • Dessinateur : RICA
  • Date de sortie : 9 janvier 2019
  • Série : VIRUS
  • Collection : NEOPOLIS
  • Pages : 136
  • Taille : 20 x 26,5 cm
  • ISBN : 978-2-7560-8230-1
  • Prix : 18,95 €

Que se passerait-il si un virus mortel hautement pathogène, et capable de faire basculer un continent entier dans une tragédie irrémédiable, venait à contaminer les passagers d’un bateau de croisière en Méditerranée ?

Une équipe d’intervention spéciale pénètre chez Guillaume pour l’interroger sur les évènements récents qui ont eu lieu au laboratoire où il travaille. Mais il n’y a que sa petite amie chez lui qui les informe qu’il est parti en croisière se ressourcer. C’est une catastrophe : Guillaume est porteur d’un virus mortel.

Décryptage

Recherché activement par l’armée et le gouvernement, Guillaume est soupçonné de s’être échappé de son laboratoire avec des travaux ultra secrets sur un virus létal et peut-être même avec le virus. C’est sur un énorme bateau de croisière, le « Babylon of the Seas », voguant sur la Méditerranée, auprès de milliers de passagers et de membres d’équipage, qu’il va tenter de passer inaperçu, se cacher et trouver refuge. Mais comment pourrait-il être appréhendé dans un tel endroit qui représente le bouillon de culture idéal ?

Le récit démarre sur des chapeaux de roue pour ne jamais s’essouffler. Dans cette histoire chorale sans temps morts, les destins des personnages principaux qui ne se connaissent pas, se croisent, interagissent, sans vraiment se voir, mais tous participent à la grande histoire. On les découvre au gré de ces rencontres inopinées. On suit en parallèle la vie qui se déroule sur le bateau et les autorités qui cherchent à endiguer le problème. Sur le bateau se trouvent quelques personnages clés comme le ministre de la culture venu participer à la techno party à bord, des fêtards, mais aussi Tina la journaliste et son équipe de tournage de la télé, Charlotte l’infirmière, le capitaine du navire, Odile, Emma et Guillaume... Ça ressemble à La croisière s’amuse mais en mode fin du monde. Tout le monde s’amuse, tout le monde en profite jusqu’au confinement et même après.

Beaucoup de suspense, même si on imagine où va nous mener l’histoire, somme toute classique, on arrive à douter, des actions du gouvernement et de Guillaume et des autres sur le bateau. De l’humour aussi pour rendre le récit respirable, de la dérision. La question soulevée est la suivante : que faire lorsqu’un virus aussi létal, risquant de contaminer et de déminer la population mondiale, est encore confiné au sein d’un bateau de croisière ?

Virus est un véritable « page turner », très prenant, haletant, comme un très bon thriller bactériologique, on se croirait d’ailleurs dans un film, qui nous entraine dans un tourbillon servi à la perfection par ce noir et bien qui sied à merveille à l’histoire. Le dessin réaliste est à la fois très drôle dans certaines exagérations faciales dans les personnages, et très angoissant dans la partie horreur qu’il montre sans filtre. L’histoire ravira les fans de récit de fin de monde en devenir.

Cerise sur le gâteau (et histoire de bien nous plomber), en bonus, outre les quelques pages de la présentation du tome 2, les auteurs proposent un petit dossier de 14 pages, donnant quelques explications documentées sur ce phénomène de pandémie et d’armes chimiques, à travers le temps, le monde et les politiciens, où la fiction rejoint la réalité inquiétante et horrifiante, de laboratoires travaillant sur des virus mortels au nom de la science et de la défense. Si virus, la BD restait de la fiction (le fameux « et si ? »), là on est en plein dans le réel. Passionnant mais effrayant. La suite risque de l’être tout autant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tom Clancy’s The Division - Broken Dawn : La critique
Fortnite - Les Secrets de l’île - Le complot extraterrestre (...)
Celle que je suis : La critique de la série de 2 mangas
Persona 5 Artbook officiel : La critique du livre
Hommage à Isao Takahata, de Heidi à Ghibli : La critique
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique