139 connectés

The Quake [e-Cinéma] : La critique

Date : 01 / 01 / 2019 à 11h00
Sources :

Unification


Le géologue Kristian n’a vraiment pas de chance. Après avoir échappé à un terrible tsunami dans The Wave, le voici pris au milieu d’un immense séisme dans The Quake.

Le premier film, racontant l’histoire d’un fiord ravagé par la vague géante d’un lac après qu’une partie de la montagne ne soit tombée dedans, avait été un vrai blockbuster en Norvège en 2015. Il n’est donc pas surprenant qu’une suite voit le jour.

Toutefois, nous ne sommes pas dans un film américain. Ainsi, le héros a du mal à se remettre de ses aventures et à oublier les morts dont il se sent responsable pour ne pas avoir pu donner l’alerte tsunami plus tôt.

Contacté par un ami géologue, il se rend alors compte que la ville d’Oslo, capitale de la Norvège, risque d’être rayée à cause d’un titanesque tremblement de terre. Il va donc non seulement investiguer sur place pour voir si ses analyses se confirment, mais aussi essayer de sauver sa famille vivant en ces lieux.

Le principe du long métrage est le même que le premier, d’abord l’investigation, puis la catastrophe et ensuite la survie. Si le premier opus avait renouvelé le genre du film catastrophe avec sa vague en pleine terre, rendant l’œuvre vraiment impressionnante, la suite est moins novatrice.

Néanmoins, le film devient de plus en plus anxiogène, offrant des séquences vraiment spectaculaires et ne masquant pas les morts de personnes. On se demande donc régulièrement si un des personnages principaux ne va pas décéder, le récit se voulant proche de la réalité ou la mort peut frapper tout le monde.

Les effets spéciaux sont vraiment impressionnants et offrent des séquences de destruction dantesques et spectaculaires. Certains passages sont de toute beauté et font froid dans le dos.

Les comédiens du premier volet retrouvent leurs rôles 3 ans plus tard. Kristoffer Joner en antihéros dépassé par les évènements est très convaincant. Sa carrure normale et ses actions non surhumaines le rendent bien sympathique alors qu’il essaye de sauver ceux qu’il aime.

Ane Dahl Torp incarne toujours bien une femme efficace et généreuse, Jonas Hoff Oftebro fait un très bon jeune homme parfois tête-à-claque, et Edith Haagenrud-Sande est sympathique en gamine débrouillarde. On trouve aussi une nouvelle venue, la fille d’un géologue qui n’a pas froid aux yeux, Kathrine Thorborg Johansen.

Changement de réalisateur avec John Andreas Andersen qui prend le relais de Roar Uthaug. La mise en scène reste agréable et bien faite et on prend plaisir à suivre les aventures palpitantes d’un géologue tenace.

The Quake est un film sympathique et spectaculaire montrant les effets d’un terrible tremblement de terre dans un pays nordique. Recentré sur une cellule familiale, l’œuvre se regarde à échelle humaine et à d’autant plus d’impact. Avec des effets spéciaux impressionnants, des bons comédiens et un rythme de plus en plus trépident et angoissant, on passe un bon moment en compagnie de ce géologue pugnace.

Frappant et catastrophique.

SYNOPSIS

Depuis un violent tsunami qui dévasta la région, Kristian, géologue de renom, vit retiré au pied des fjords. Lorsqu’il découvre qu’une multitude de micro-séismes frappent Oslo, il n’a d’autre choix que de s’y rendre pour prévenir les autorités.
Un tremblement de terre dévastateur est inévitable : une véritable course contre la montre débute. Kristian va tout faire pour sauver sa famille et survivre à cette catastrophe imminente.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : VOD
- Date de sortie : 02/01/2019
- Audio : Français, Anglais
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 1 h 46

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Skjelvet
- Réalisateur : John Andreas Andersen
- Scénariste : John Kåre Raake, Harald Rosenløw-Eeg
- Interprètes : Kristoffer Joner, Ane Dahl Torp, Jonas Hoff Oftebro, Edith Haagenrud-Sande, Kathrine Thorborg Johansen
- Photographie : John Christian Rosenlund
- Montage : Christian Siebenherz
- Musique : Johannes Ringen, Johan Söderqvist
- Costumes : Anne Isene
- Décors : Jørgen Stangebye Larsen
- Producteur : Are Heidenstrom, Martin Sundland pour Fantefilm

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Summer of 84 [DVD / Blu-Ray] : La critique
The Unthinkable [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Les filles du soleil [VOD] : La critique
Sicilian Ghost Story [DVD] : La critique
Mary Shelley [DVD / VOD] : La critique
Tolkien : La critique
Lobo : SyFy développe une série centrée sur le personnage
Spider-Man Far From Home : L’affiche IMAX
Euphoria : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Fast & Furious - Spy Racers : DreamWorks dévoile un trailer (...)
The Third Day : Le grand Jude Law sera sur HBO
I Am Not Okay With This : La nouvelle série jeunes adultes de (...)
Big Monster : La critique du jeu monstrueusement fun
Cinéma - Bandes Annonces : 16 juin 2019
Doctor Sleep : Révélations, bande-annonce et première affiche du (...)