496 connectés

Lost : Damon Lindelof revient sur l’impact du succès de la série sur sa carrière

Date : 16 / 09 / 2015 à 12h04

Même si le final a déçu de nombreux spectateurs, la série Lost a été un phénomène télévisuel sans précédent. Le show a été un énorme succès, attirant en moyenne plus de 10 millions de téléspectateurs pour chacune de ses six saisons. La série a inspiré et passionné l’une des plus importantes bases de fans. Le succès de Lost a eu un certain nombre d’impacts sur Hollywood, l’un des plus grands étant la montée en puissance de Damon Lindelof comme scénariste qui compte. Depuis Lost, Lindelof a eu à une carrière de scénariste très lucrative et a lancé une nouvelle série à succès The Leftovers pour HBO. Le succès de Lost était un rêve devenu réalité, mais pour Lindelof, cela a en fait été quelque chose qui a nuit à sa carrière.

Dans une nouvelle interview avec Entertainment Weekly, Lindelof – qui s’apprête à lancer la saison 2 de The Leftovers - a décrit les moments-clés de sa carrière. Le plus important, pour lui, étant l’été entre la première et deuxième saison de Lost. Il avait un show qui était devenu un méga hit, il s’est marié à ce moment là et il a ramené un Emmy à la maison. Il était vraiment difficile de faire mieux que cela. A ce moment, le plus dur pour Lindelof a été de réaliser qu’il avait écrit Lost pour qu’elle ne dure qu’une seule saison.

"C’était lorsque j’étais en train d’écrire la première saison de Lost après avoir terminé le pilote. J’avais en tête l’idée que nous allions faire 13 épisodes d’une série culte. J’avais essayé de faire des épisodes aussi bons que possible et puis nous serions annulés. Soudain, c’est devenu un phénomène et c’était gênant. Les évaluations ont été massives et la réponse critique à la série et la réaction du public ont été extrêmement positives, et ces choses me faisaient sentir de plus en plus troublé, isolé et stressé.", raconte Lindelof.

Parmi les facteurs qui ont stressé Lindelof, le scénariste a souligné le fait qu’il devait faire fonctionner le show sans Carlton Cuse, générer des scripts tous les huit jours, constamment voyager entre la Californie et Hawaï et être soudainement confronté à des attentes très fortes :

"Lors de la première saison, nous entendions tout le temps ‘jumping the shark’ [Dans le jargon anglais des États-Unis, on emploie le terme "jumping the shark" (littéralement « sauter par-dessus le requin ») pour parler du moment où une série télévisée baisse notablement en qualité NDLR] . Les gens disaient que si on ne répondait pas de manière satisfaisante aux mystères, ils allaient être vraiment énervés. Et donc il y avait toute cette pression, et je n’avais pensé à aucune de ces choses quand JJ [Abrams NDLR] et moi avions écrit le pilote, car nous n’avions pas le temps pour douter ".

Lindelof a traversé des moments difficiles, cependant Lost est resté un hit jusqu’à ses derniers moments qui furent très discutés. Depuis, le scénariste a réussi à rebondir, mais le souvenir douloureux qu’il a des débuts de la série, montre que le succès a un prix.


Lost est Copyright © ABC Studios et Bad Robot Tous droits réservés. Lost, ses personnages et photos de production sont la propriété de ABC Studios et Bad Robot.



 Charte des commentaires 


Lost : Damon Lindelof explique la fin
Lost : Et pourquoi pas 10 saisons d’abord ?
Lost : Damon Lindelof revient sur l’impact du succès de la (...)
Lost : Selon les producteurs, une suite est inévitable
Lost : Si Jack avait été tué dans le pilote, qui aurait été le (...)
Helstrom : Review de la saison 1
Uncharted : Quand Nathan Drake rencontre Nathan Drake
Flashdance : Et le film deviendra série pour Paramount+
The Watch : Comment on fait pour adapter Terry Pratchett en série (...)
Les Nouveaux Mutants : Les concepts-arts de l’Ours (...)
Les Animaniacs : La bande annonce de la série animée (...)
Le bon grain et l’ivraie : La critique
Grease : La série spinoff migre de HBO Max vers Paramount+
Sine Tempore : La critique du jeu de plateau et de figurines
VOD DVD - Bandes Annonces : 24 octobre 2020